25 novembre 2006

inauguration officielle d'Avranches (50), le musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel

Hier soir, vendredi, a eu lieu l'inauguration officielle du Scriptorial. Prévu originellement le 5 juin 2006, elle avait dû être reportée sine die; le Scriptorial étant à l'époque encore en travaux. C'est donc 6 mois plus tard qu'a eu lieu la cérémonie. Etaient présents Monsieur Huet, maire et vice président du Conseil Général, les membres du conseil municipal (majorité et opposition), Madame Dilhac, sous préfète de l'arrondissement, Madame Heurguier, conseillère régionale représentant le président de la Région Basse-Normandie [ce... [Lire la suite]

24 novembre 2006

points et revue de presse

La proposition de valorisation de la façade du mur du Scriptorial coté rue de Geole a été présentée aux journalistes locaux cette semaine, à l'occasion de 2 points presse.La première a eu lieu lundi 20 novembre avec les correspondants des hebdomadaires de la Manche Libre et la Gazette de la Manche, la seconde le mercredi suivant avec le quotidien Ouest-France. Des articles - que je ne peux reproduire pour des raisons de droits - sont parus dans dans la Manche Libre datée du 26 novembre (une demi page avec 2 photos, avec l'adresse... [Lire la suite]
20 novembre 2006

photos rue de Geole

2 photographies ont été prises en bas et en haut de la rue, et retouchées (pour le mieux) en intégrant le dessin de la rue de Geole au Moyen-Age. N'hésitez pas à laisser vos commentaires - positives ou négatives - sur la proposition de trompe-l'oeil 1. vues du bas de la rue façade actuelle : simulation façade : 2. vues du haut de la rue façade actuelle : simulation façade :
19 novembre 2006

communiqué de presse

Les riverains de la rue de Geole sont-ils les grands oubliés du projet du Scriptorial, le musée des manuscrits du Mont saint Michel ? Il semblerait que les architectes et la municipalité ne se soient pas trop inquiétés de leur existence à la vue du mur du musée coté rue de Geole. Courant 2003, lors de réunions et discussions, le futur mur avait été « vendu » aux riverains par les adjoints du maire comme n’étant pas plus haut que le précédent [mur d’enceinte du bâtiment EDF] et qu’il serait revêtu d’un parement en pierre pour... [Lire la suite]