L'année 2007 sera un cru exceptionnel au niveau électoral sur le canton d'Avranches.
Après les deux tours classiques de l'élection présidentielle, les législatives sur la circonscription Avranches-Mortain ont offert elles aussi deux tours de scrutin, évènement suffisamment rare pour être remarqué (sous l'ère de l'ancien député René André l'élection était pliée dès le premier tour).
Si les habitants du canton d'Avranches pensaient qu'ils en étaient quitte pour cette année électoralement parlant, ils se trompaient lourdement.
Effet collatéral de la victoire de Guénhaël Huet, maire et conseiller général d'Avranches, à la députation, ce dernier doit renoncer à l'un de ses deux mandats locaux précités, en raison de la loi sur le non cumul des mandats.
Le député Huet conservant son mandat de maire, la vacance du conseiller général s'ouvrait. Assez tôt (courant juillet), il était acquis que des élections partielles seraient organisées courant octobre malgré des élections cantonales au printemps prochain.
Les électeurs du canton d'Avranches seront donc rappelés aux urnes les dimanche 7 et 14 octobre pour élire leur conseiller général, dont le mandat sera remis en jeu en mars 2008 lors du renouvellement partiel du Conseil Général.

Les candidats. Il était annoncé ou dit qu'une dizaine de candidats pourraient se présenter à cette élection partielle. Au final seules cinq personnes ont déposées leur candidature en Préfecture dont la date limite de dépôt était fixée au 20 septembre.
Dans l'ordre alphabétique des dépôts de candidatures et d'affichage sur les panneaux électoraux :

 

  1. Jean-Pierre Gouédard (droite libérale), 52 ans, avocat à Avranches, conseiller municipal à Avranches (5ème Maire-Adjoint chargé des affaires sociales, du CCAS, de la petite enfance et de la lutte contre l'exclusion),
  2. Gérard Bordin (droite), 57 ans, chef d'entreprise, conseiller municipal à Avranches (6ème Maire-Adjoint chargé des fêtes, des cérémonies des marchés et du commerce),
  3. Thierry Pennec (Parti Socialiste), 47 ans, conseiller d'insertion et de probation, conseiller municipal d'opposition à Avranches,
  4. Jean-Louis Burgot (droite modérée), 63 ans, professeur à la faculté de médecine à Rennes,
  5. Jean Andro (sans étiquette),  61 ans , retraité, maire de St Senier et vice-président de la communauté de Communes.

panneaux_lecoraux_

 

     

La commune d'Avranches est de loin la mieux représentée. Elle fournit 80% des candidats; seul Jean Andro n'en est pas originaire.
Trois d'entre eux sont membres du conseil municipal de la commune chef-lieu de canton.
Si certains regrettent qu'il n'y ait pas plus de candidats d'autres communes hors Avranches (mais c'est comme cela!), on peut  déplorer l'absence de femme dans cette campagne.
Heureusement, cet état de fait vit ses derniers mois. Lors des prochaines élections cantonales de 2008, la loi imposera aux candidats à se présenter en binôme dont le suppléant sera de sexe opposé. Cette mesure permettra d'ouvrir davantage les portes de la politique aux femmes mais aussi de permettre au suppléant de se substituer à l'élu en cas d'indisponibilité ou d'incapacité de ce dernier sans avoir à recourir à de nouvelles élections, coûteuses et généralement peu mobilisatrices.

Le scrutin. Le mode de scrutin pour l'élection des conseillers généraux n'a pas changé depuis 140 ans. Il s'agit d'un scrutin majoritaire uninominal à deux tours (comme pour l'élection présidentielle et les élections législatives).
Une des interrogations du premier tour de l'élection cantonale sera le taux de participation.
On peut supposer que l'abstention sera élevée. Déjà lors des dernières élections locales à portée nationale (élections législatives), un fort taux d'abstention sur le canton était constaté, autour de 35%.
On peut s'attendre à un record d'abstention pour ce scrutin; le rappel aux urnes une cinquième fois cette année pour une élection partielle ne devrait pas malheureusement mobiliser les foules. Il suffit pour s'en convaincre d'observer les taux de participation au 1er tour de deux élections partielles, qui se sont déroulé en septembre dernier, sur les cantons de Portel (62) et de Lens Nord-Ouest (62) qui ont environ le même nombre d'inscrits que celui d'Avranches (14.600), il avoisine à peine les 30% ...

Ce qui garantit sur le canton d'Avranches un deuxième tour.
En effet, un candidat ne peut être élu au premier tour que s'il a obtenu la majorité des suffrages exprimés et si ceux-ci représentent au moins 25% des inscrits.

Pour se présenter au second tour, tout candidat doit obtenir au premier tour au nombre de voix égal à au moins 10% des inscrits (soit environ 1.460 voix).
Si aucun des candidats n'obtient 10% des inscrits, seuls les deux premiers sont retenus au second tour.
Le candidat élu au second tour est celui qui obtient le plus grand nombre de suffrages et, en cas d'égalité de suffrages (rare sans être impossible), le plus âgé remporte les élections.

Si tous les candidats vont naturellement observer de près leur résultat au premier tour, certains regarderont leur score sur la commune d'Avranches encore plus attentivement.
Les élections municipales se dérouleront l'année prochaine et certains candidats ont déjà exprimé officiellement ou officieusement leur volonté de constituer une liste face l'actuel maire Guénhaël Huet.
Il s'agit de Jean-Louis Burgot, Jean Pierre Gouédard et Thierry Pennec.
Leur score au 1er tour sur Avranches sera-t-il déterminant pour concourir aux municipales sur Avranches en 2008? Rien n'est moins sur, il faudra aussi regarder le taux de participation sur Avranches.

La campagne. Réunions publiques, distributions de tracts sur le marché, rencontre citoyenne, démarchage à domicile, mailings, internet sont les moyens utilisés par les candidats pour se promouvoir au cours de cette campagne du premier tour qui se clôturera samedi 6 octobre à minuit.
Les réunions publiques :
Jean Andro : lundi 1er octobre à St Brice (18h30) et à St Jean de la Haize (20h30), mardi 2 octobre à la Gohannière (18h30) et St Martin des Champs (20h30), mercredi 3 octobre à Ponts (18h30) et à la Godefroy (20h30), jeudi 4 octobre à Chavoy (18h30) et Avranches (20h30),
Jean-Louis Burgot : lundi 1er octobre à Pontaubault (20h30), mardi 2 octobre à Vains (18h30) et à Chavoy (20h30), mercredi 3 octobre au Val St Père (20h30), jeudi 4 octobre à St Martin des Champs (20h30) et vendredi 5 octobre à Marcey les Grèves (20h30),
Gérard Bordin : lundi 1er octobre à Ponts (20h30), mardi 2 octobre à Saint Senier (20h30), mercredi 3 octobre au Val Saint Père (20h30), jeudi 4 octobre à Avranches (salle Victor Hugo) (20h30) et vendredi 5 octobre à St Martin des Champs (20h30),
Jean-Pierre Gouédard : lundi 1er octobre au Val st Père (20h00), mardi 2 octobre à Ponts (20h00), mercredi 3 Octobre à Vains (20h00), jeudi 4 Octobre à Avranches (théâtre) (20h00) et vendredi 5 Octobre à Plomb (20h00).

Deux réunions publiques se dérouleront le même jour - jeudi 4 octobre - à Avranches en soirée entre deux candidats, conseillers municipaux de la majorité municipale Jean-Pierre Gouédard et Gérard Bordin. De part et d'autre il y a fort à parier que ces réunions seront observées de près et le public présent compté ...

infos pratiques:

  • les élections cantonales :

wikipedia et Ministère de l'intérieur
le Conseil Général de la Manche

 

  • le nombre d'inscrits par commune et leur pourcentage

    inscription_canton_avranches

 

  • les blogs et sites internet des principaux candidats:

Jean-Pierre Gouédard
Jean-Louis Burgot
Gérard Bordin
Thierry Pennec