FICà va bouger dans les tuyaux et dans les réseaux.
Après le www (prononcer « 3w » ) ou le web , puis le web 2.0 (prononcer « deux points zéro ») bientôt le web 3.0.
Qu'est ce que cela pour les profanes de l'informatique et de l'internet ?

Je ne vais pas développer, faute de temps, vous laissant le soin de consulter les pages « linkées ».
Dans les grandes lignes, les internautes auront prochainement accès à des moteurs de recherche plus intelligents que ceux existants (google, msn, ...).

demorandLa révolution ou l'évolution du web vers le 3.0 a été abordée sur France Inter hier matin lors d'une chronique « la vie des idées » animée par Nicolas Demorand (photo à droite) de 7h25-7h28.

Le texte in-extenso corrigé de quelques coquilles :

« Triple click sur le web 3.0, en images »


Doucle click ce matin…. Et même triple click sur les nouveaux moteurs de recherche… En France Google est aujourd’hui le leader incontesté avec plus de 86 % de parts de marché et les suivants, Microsoft et Yahoo, font figure de nain… avec moins de 3 % chacun… C’est dire si même une alliance entre ces deux là, comme elle est envisagée, serait dans l’Hexagone un non évènement…

Et s’il faut d’ailleurs une alternative au géant Google, c’est plutôt du côté des premières applications du web sémantique qu’il faudrait se tourner. L’idée du web sémantique, pour tenter de dire les choses simplement, c'est de permettre une recherche intelligente sur le web, faite par des ordinateurs et basée sur des définitions qu'ils puissent « comprendre », des définitions données pour le monde entier. Aujourd’hui le contenu du web est fait pour des lecteurs humains et pas pour des ordinateurs… Comme il y a de plus en plus de pages web, des milliards, et que les moteurs de recherche ne comprennent pas le sens des documents, la recherche est de moins en moins efficace.

Si vous ne  me suivez pas, suivez moi… et essayez plutôt Kartoo Visu, un nouveau moteur de recherche français dont les résultats sont à peu près aussi complets que google et qui propose une cartographie permettant de visualiser et de choisir les champs les plus pertinents. Si vous cherchez France inter, vous verrez ainsi au centre de la carte, une zone réunissant tous les liens en rapportcartovisu avec la radio, tandis que les zones adjacentes vous proposeront par exemple les thèmes « reportage », « antenne », « auditeur » , « histoire » ou « culture ». La taille de chaque zone étant représentative du nombre de liens pertinents….  [cf. copie d'écran à droite]

Il faut un peu d’habitude pour bien mesurer l’intérêt de cette « cartographie surfacique » pour reprendre le nom pompeux…

Mais dans tous les cas, c’est ludique et joli… et c’est un premier aperçu de ce qu’on appelle déjà le web 3.0.

Parmi les autres domaines ou le web sémantique est en train de faire sa révolution, l’encyclopédie… Là encore, il faudra du temps pour ébranler la suprématie de Wikipedia… Mais si ça vous dit, essayez Freebase, ….

En matière d’information, le joujou le plus excitant est sans doute Marumushi, un site qui utilise l’agrégateur d’actualités de Google en l'injectant dans un algorithme de rendu visuel. Le résultat est spectaculaire. Pour le pays de votre choix ou pour le monde entier vous avez sous les yeux l’ensemble des news disponibles sur internet, classées et hiérarchisées en carrés dont la taille est proportionnelle au nombre de pages consacrées aux sujets. Pour chaque info, vous savez ainsi combien d’articles sont disponibles. Le tout en couleur…

Au passage, et même s’il ne s’agit pas de web sémantique, signalons aussi le site Today’s front page… qui recense pays par pays les unes de milliers de quotidiens dans le monde. Elles sont toutes disponibles en PDF…. C’est à peu près votre seule chance de lire quotidiennement la premiere page du Gadsden Times, le journal local de Gadsden, dans l’Alabama…

Un dernier domaine ou le web est en pleine ébullition, c’est celui de la reconnaissance d’image. Si vous mettez en ligne une photo de votre chien… pour l’instant la seule chance qu’un autre internaute puisse tomber dessus, si ce n’est pas hasard, sera que vous placiez un tag, une étiquette, disons « Chien » ou « Kiki »… et que l’autre lance une recherche sur le mot kiki. Demain… ou après demain, les moteurs de recherche du web sauront reconnaître sur la photo elle même qu’il s’agit d’un chien… et peut être même reconnaitront ils Kiki…

Le chemin est encore long mais déjà on peut essayer le site Retrievr. Ici vous choisissez une couleur, vous dessinez une forme… et vous obtenez une liste de photos se rapprochant de ce que vous avez exprimé. C’est encore loin d’être pertinent, mais c’est assurément très poétique.


si les internautes connaissent d'autres sites web 3.0, merci de me communiquer leurs adresses, je les rajouterai ci-après :

- Kartoo Visu,
-
Freebase,
-
Marumushi,
-
Today’s front page,
- Retrievr,
- ...