Bloggueur n'est pas de tout repos.
Vous pensez avoir terminé un article et patatras une information nouvelle et essentielle le remet en cause et oblige à le réécrire ...

Jeudi dernier, les habitants résidant aux abords du Scriptorial, le musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel d'Avranches, étaient conviés à une réunion d'information initiée par la municipalité.
100_9236Une cinquantaine d’entre-eux ont répondu à l’invitation et se sont retrouvés à la maison Bergevin (photo à gauche), lieu de la réunion.
La municipalité était représentée par son député-maire Guénhaël Huet, son adjoint André Bazin, en présence de différent élus de la majorité municipale dont Alain Piquet, un des deux élus de la majorité municipale habitant le quartier.
A "l'ordre du jour" : les travaux en cours et à venir autours du Scriptorial, les conditions de circulation et de stationnement dans le quartier.

On félicitera dans un premier temps le maire pour cette action de communication vers les administrés, car Dieu sait que cela n'a pas toujours été le cas notamment dans ce quartier.
cf. rubrique de blog : rue de Geole, Scriptorial et trompe l'oeil

Les travaux en cours et à venir autour du Scriptorial.
Un diaporama est présenté sur un écran avec les explications du maire. Des photos avant / après montrent les changements intervenus dans le quartier : destruction de la friche EDF, construction du Scriptorial, réfection de la place d'Estouteville et rue de Geole, ...
Habilement, le maire anticipe et démine certains points, espérant qu'ils ne fassent pas l’objet de questions par la suite. Sans succès comme nous le verrons :

  1. le trompe l'oeil sur le mur du Scriptorial rue de Geole proposé par les riverains. Le maire explique qu’était favorable, mais les architectes non. Or ces derniers sont les propriétaires intellectuels de l'ouvrage; à ce titre ils peuvent refuser la fresque.
  2. la hauteur du mur du Scriptorial coté rue de Geole. Le maire reconnaît que le mur est plus haut100_9252 qu'avant, «mais il est aussi agréable» (humour???).
  3. les portes de sortie de secours de couleur orange. C'est une demande des sapeurs pompiers.

Le maire détaille les travaux rue de Geole.
Le mur du Scriptorial. Il fera l'objet d'une lasure de couleur. Il s'agit de teinter le béton pour en faire ressortir sa texture. Dessus seront apposées des lettrines style médiéval (une simulation est présentée sur l’écran).
Il est prévu de recouvrir le tout d'une peinture  anti-tag pour éviter graffitis et affichage sauvage.
100_9241Le passage à l'arrière du Scriptorial. Des travaux sont en cours : remise en état de l'escalier, reprise des murs et installation d'un portail. (photo à droite)

Après ces explications, le maire donne la parole au public .
La couleur orange des portes de secours fait l'objet de remarques. Notamment leur coexistance chromatique avec les lettrines présentées. « La couleur orange va trancher avec la couleur des lettrines » déclare un riverain.
Le maire-adjoint Bazin répond que la couleur orange des portes sera atténuée.
[entre crochet : précision non évoquée lors de la réunion.
Le maire explique que c'est à la demande des pompiers que les portes de secours sont orange. Ils seraient plus facile à trouver en cas d’intervention.
100_5221A Rennes, un nouveau centre culturel "les Champs Modernes" a été ouvert. Des issus de secours en hauteur ont été prévus. Or ils sont de la même couleur que les murs et se fond aveux eux. On les discerne à peine (cf. photo à droite).
Question : les pompiers d'Avranches seraient-il plus bêtes qu'à Rennes?]

Votre bloggueur revient sur le trompe l'oeil. Il s'interroge de la position des architectes faisant remarquer qu'ils n'y étaient pas a priori si défavorables, évoquant un article de presse de l'époque. Le maire répond qu'ils n'ont jamais été favorables. Il a reçu un courrier de leur part à ce sujet et précise que l'article en cause résulte une mauvaise interprétation du journaliste.
Le bloggeur évoque le nouveau mur qualifié par le maire d’aussi agréable” que l’ancien (celui EDF). Le public a pu voir lors de la projection photo la différence de hauteur entre les deux murs, hauteur supplémentaire qui réduit l’éclairage naturelle au rez-de-chaussée des maisons.
[Lors des réunions d’informations demandées par les riverains concernant le projet du Scriptorial en 2003-2004, les élus avaient promis-juré que le mur ne serait pas plus haut et recouvert d’un parement en pierre ... (no comment)]

Le sens de circulation automobile dans la haute-ville.
La problématique. L’accès automobile dans la vieille ville est de l’avis de tous parfois difficile.
Depuis l'inversion du sens de circulation de la rue de Geole, il n'existe plus qu'un seul accès pour entrer en auto dans le quartier : la rue Chevrel.
100_9238Or il est difficile de l'emprunter en raison du stationnement des véhicules au bas de la rue. Une circulation en double sens est impossible (cf. photo à gauche).

Le problème est connu de la Mairie depuis des mois. Quelques riverains de la vieille-ville s'en sont plaints auprès du maire : «six personnes», puis «une quinzaine» ...
Il n'y a selon eux qu'une seule cause et une seule solution : modifier le sens de circulation de la rue de Geole, pour ouvrir une deuxième voie d’entrée dans le quartier.

On pouvait penser que la municipalité, comme c’est son rôle et comme annoncé dans le courrier joint en fin d'article « cette rencontre sera l'occasion d'échanger sur ces projets », allait présenter des propositions pour résoudre le problème, comme il l’a fait récemment pour la place Patton (mise en place de nouveaux rond-points).
Eh bien non! Il laisse le soins aux riverains de trouver les solutions.
Belle initiative de démocratie directe de la part du maire, mais non sans arrière pensée ...

Le maire a donné aussitôt la parole aux riverains, précisant que les arguments des uns et des autres seraient évalués dans le cadre d’une réflexion municipale (qui n’a pas été encore entreprise) sur la question de la circulation dans la vieille-ville.
Pipeau comme on le verra plus tard.

Comme on pouvait s’y attendre, des clivages sont apparues entre riverains sur le sens de circulation de la rue de Geole.
Des riverains ont réclamé l'inversion du sens de circulation de ladite rue, ouvrant une deuxième entrée dans la vieille ville pour accèder à leur domicile et leur évitant de passer par la rue Chevrel.
100_9232D'autres, habitants la rue de Geole ou non, ont demandé le statu-quo suggérant d’autres alternatives notamment un second accès via la rue de la Belle-Andrine (cf. photo à droite).
100_9246L'opposition de l'inversion du sens de circulation de la rue de Geole, dans le sens montant, est motivé par le risque d’un afflux d’automobiles dans la vieille-ville qui va générer d’autres contraintes (problèmes de stationnement, de sécurité pour les nombreux piétons, touristes ou non, qui déambulent dans la rue de Geole, ...) (photo à gauche).
100_9248Un autre argument est la disposition du parking en bas de la rue de Geole (cf. photo à droite) qui est accessible qu’en descendant la rue.
Inverser le sens de la rue, obligeraient les automobilistes à effectuer de nombreuses manoeuvres pour stationner ou de refaire le parking.

Cette opposition sur ce sujet a montré que le quartier de la vieille-ville réputée pour son unité ne l’était pas tant que cela ...
N’était-ce pas l’effet recherché par le maire? Chercher à diviser la population (pour mieux régner?).

Nombre d’habitants sont membres d’associations ou non qui ont eu “affaire” avec le maire. Sans compter le blog ...
repas_quartierPar ailleurs, chaque année en septembre ses habitants se retrouvent lors d’un repas de quartier.
Belle preuve d’unité et de convivialité.

Ayant peu de prise sur le quartier, on peut penser que le maire essaie par tout moyen de casser son unité, tout au moins de l’affaiblir.
Bien essayé. Car rétrospectivement le déroulement de la réunion a donné cette impression. 

Alors que cette petite querelle entre voisins aurait pu et dû être évitée.
Les riverains auraient dû anticiper cette manoeuvre du maire, en exigeant qu’il nous présente des propositions. Pour ensuite en discuter.

A plusieurs reprises, les élus ont au cours de la discussion rappelé qu’ils notaient chaque argument. Qu’aucune décision n’était prise par la ville.
Le maire a notamment pris acte de la suggestion d'un riverain de tester pendant quelques mois l’inversion du sens de circulation de la rue de Geole.
Plus tard, le maire répondait à un autre par l’affirmative que le sens actuel de la rue de Geole n’était pas définitif !!!! (quid du stationnement rue de Geole?).
Bizarre, bizarre.

Or la municipalité a planché, contrairement à ce qui a été dit, sur ce dossier.
Le blog peut affirmer que l’inversion du sens de circulation de la rue de Geole est bien dans les tuyaux de la mairie.
La preuve. Samedi matin en discutant avec un riverain favorable à ce changement, j’ai appris que ce dernier s’était déplacé il y a 15 jours à l'Hôtel de ville pour demander un rendez-vous auprès du maire sur ce point.
Sur place il a croisé et discuté avec l’adjoint au maire Bruno Delaunay qui lui a fait part que cette solution était être appliquée, abandonnant ainsi sa demande de RDV.
(C'est cette nouvelle info qui m'a obligé de réécrire une partie du texte)

Donc tout est prévu d’avance contrairement à ce qui a été avancé.

Il n’est pas question de polémiquer.
Par contre les habitants du quartier vont être très, très attentifs et vigilants sur les suites de ce dossier.
On espère fortement que des scenarii alternatifs seront proposés, scénarii qui fassent primer l’intérêt général et contribuent à préserver le caractère touristique et piétonnier du quartier.
Suggestions : interdiction de stationnement en bas et le long de la rue Chevrel, inversion de sens rue de la Belle-Andrine, ...

Autres points discutés.
- chutes de piétons en raison de la mauvaise état des chaussées (carrefour rue de la Belle Andrine et Chevrel) et sur la passerelle en bois en bas de la rue de Geole glissante par temps de pluie.
- l’absence d’entretien du chemin sous la place Daniel Huet le rendant impraticable.
- l’état déplorable de la voirie dans la vieille ville, quartier historique et touristique,
- les difficultés de stationner place d’Estouteville,
- le stationnement sauvage des cars devant les sorties de garage,
- la multiplication des volets roulants qui défigurent le quartier historique,
- les plantations place Daniel Huet qui cache la vue du Mont-Saint-Michel.
le projet de mise en valeur des vestiges de l’ancienne cathédrale square Thomas Becket ne va-t-il pas limiter l’espace de jeux des enfants?

Sur tous ces points, la mairie a pris note et tentera d’apporter des solutions.
Sur le dernier point, le maire précise que deux zones seront prévus : patrimoniale et ludique. Il précise que la mairie souhaite rapatrier la sépulture du dernier évêque d’Avranches, découvert récemment en Angleterre lors des travaux de l’Eurostar.

 

Au final que penser de cette réunion?
Personnellement, j’ai vraiment eu l’impression de m’être fait piéger par le maire lors de la discussion sur les conditions de circulation dans le quartier.
A revivre, j’aurai comme certains quitté la réunion.

Rien de concret et que des doutes : la couleur de la lasure du mur du Scriptorial rue de Geole (sera-t-elle discutée avec les riverains comme promis il y a quelques mois), le sens de circulation dans la vieille ville, ...

Une réunion qui n’a servi quasiment à rien, seulement à essayer de diviser les riverains.
J’espère sincèrement que la prochaine sera plus productive et moins tendancieuse.


Aucun cliché de la réunion exceptionnellement n’a été réalisé. Cela résulte non de l'interdiction du maire mais d'un incident technique avec l’appareil photo.

Un compte-rendu de la réunion devrait être publié dans la prochaine édition des hebdomadaires locaux “la Manche Libre” et  “la Gazette de la Manche”.


courrier du maire :

 

réunion d'information mairie Avranches - Upload a Document to Scribd

Read this document on Scribd: réunion d'information mairie Avranches