« Avranches a peur ». Enfin peut-être pas encore, mais ce sentiment pourrait se développer si les récents faits divers venaient à se reproduire.
Avranches, ville si paisible et si tranquille, a subi la semaine dernière deux braquages contre des commerces.

IMGP1975Lundi 2 mars vers 20h00, au centre commercial Leclerc situé à la sortie d'Avranches direction Isigny-le-Buat, trois hommes encagoulés et armés de bombes lacrymogènes se sont emparés de la recette du magasin et de ses annexes (presse-multimédia) pour un montant de plusieurs milliers d'euros après avoir enfermé le responsable administratif dans la salle des coffres et neutralisé pendant un certain temps le vigile avec du gaz lacrymogène. C'est ce dernier qui donnera l'alerte. Trop tard pour que les braqueurs puissent être inquiétés.

IMGP2042Vendredi 6 mars vers 16h00, c'est une boutique de diététique située rue des Chapeliers, à deux pas de la place du Marché, qui subit un braquage. Là, l'agression est entreprise par un seul individu armé d'un révolver laissant peu de place pour l'héroïsme. Après avoir emporté la caisse et enfermé la commerçante dans l'arrière boutique, le malfaisant s'est volatilisé malgré l'intervention rapide des gendarmes sur place et la mise en place de nombreux barrages sur les routes appuyé d'un hélicoptère de la gendarmerie.

Il faut espérer que ces agressions heureusement exceptionnelles ne se renouvèlent pas, malgré le contexte économique et social, mais surtout qu'elles ne donnent le prétexte à l'installation de systèmes de vidéo-surveillance dans la ville, à l'exemple du Mont-Saint-Michel.
16 caméras de surveillance devraient être déployées sur le site de la Merveille courant 2009 selon l'hebdomadaire local la Manche-Libre qui a donné l'information dans l'édition de cette semaine.
Le blog Avranches Infos reviendra sur ce sujet dans les prochains jours.