photo_glenmor230.000 festivaliers, record battu. Même si les chiffres ne sont pas définitifs, la 18ème édition du festival des vieilles charrues qui s'est clôt la nuit dernière à Carhaix explose la fréquentation de l'année passée, déjà exceptionnelle, établie à 215.000 personnes (dont 173.000 entrées payantes).
Les quatre journées ont rencontré le succès populaire.
Pour preuve le festival était complet presque tous les soirs. Le samedi soir, 55.000 personnes déambulaient sur la prairie de Kerampuilh, site du festival. Une jauge qu'il sera difficile d'augmenter sans compromettre le confort et la sécurité des festivaliers à moins d'agrandir le site ...

Une édition 2009 haute en couleur marquée par les passages (remarqué) "boss" Bruce Springsteen pour une date unique en France et (plus discret) de Jeffrey Moran, maire de Woodstock. Des projets culturels et un jumelage devraient prochainement être mis en oeuvre entre les deux localités festivalières.

bruceLe musicien américain a été à l'origine d'un autre record, celui du cachet le plus élevé payé par le festival depuis sa création. Un millions d'euros! Un montant non confirmé par les organisateurs qui restent silencieux sur le montant.
Néanmoins si le cachet peut paraître astronomique, la venue du boss à Carhaix reste une (super) bonne opération financière.
Voyons voir. En simplifiant (hors forfait 4 jours) si on considère que les 43.000 spectateurs présents ont payé les 49€ du Concert du jeudi, cela donne environ 2,1 millions d'euros. En déduisant le cachet en question et celui des trois autres groupes présents, la soirée ne devrait pas trop être déficitaire. Bien au contraire.

Toujours dans la rubrique finance, le budget du festival repose sur un budget de 9,5 millions € où au passage la venue d'un seul artiste accompagné de son groupe  représente ainsi pas loin de 10% du budget.
Loïc Royant jeune directeur du festival précise que le festival s'autofinance à 95%. La billetterie est donc la principale source de recettes du festival, très loin devant les subventions publiques et le partenariat privé.
guitar_heroCette année des sponsors étaient présents et surtout bien voyants sur le site : opérateur de téléphonie-internet, fabriquant de console vidéo, marque de chaussures, ...
Au point de susciter quelques interrogations : le festival breton aurait-t-il vendu son âme au diable "business". Comme bien d'autres festivals (à l'exemple de Glastonbury).
Mais face à l'inflation des cachets des artistes, le développement des partenariats sonnants et trébuchants avec des sociétés commerciales semble inévitable pour maintenir une billetterie à un prix abordable et ainsi permettre au plus grand nombre de venir aux concerts.

Météo clémente, organisation irréprochable, programmation excellente (on regrettera quand même l'annulation de NTM), peu de reproche à faire sur cette 18ème édition.
Si une. Il est dommage pour les artistes et le public que les concerts se déroulant sous le chapiteau breton à la Garenne et sur la scène Xavier Graal soient perturbés par les sons des groupes jouant sur les scènes opposées Glenmor et Kerouac

I_ArkleLa Manche était à l'honneur ce week-end. Au terme du tremplin des jeunes charrues organisé en parallèle du festival sur la scène X. Graal, la victoire est revenue à un groupe originaire de Saint-Lô : I Arkle devant neuf autres formations musicales du grand-ouest, principalement bretonnes.
Le groupe avait été retenu lors des présélections en mars dernier au Normandy salle de musique actuelle située à Saint-Lô.
Cette victoire au tremplin devrait donner au groupe un sérieux coup de pouce pour la suite de leur carrière.
Déjà, les saint-lois sont assurés de revenir l'année prochaine à Carhaix en ouverture du festival le vendredi.   

Un bilan qui sera complété très prochainement la mise en ligne sur ce blog de photos et vidéos du week-end breton.


liens et site internet utiles :

 


quelques vidéos du festival :