IMG_0297L'arrivée de la 6ème étape du Tour de Normandie hier (vendredi 26 mars) à Avranches a livré une sacrée bombe et une sacrée grosse boulette de l'animateur «hors pair» Gérard Gaunelle.

Juste après l'intervention émouvante du député-maire d'Avranches Guénhaël Huet, grand fan devant l'éternel de la petite reine, rappelant les noms de quelques héros normands du cyclisme et rappelant l'importance de "la culture" du vélo dans le sud Manche et à Avranches - émouvant au point d'en faire trembler mon caméscope! (1) -, le copain et animateur Gérard Gaunelle mentionne qu'un ancien coureur ayant eu son heure de gloire Denis Marie est employé à la ville d'Avranches ...

cf. vidéo (extrait - version longue ici)


pistonnage cycliste à Avranches (50)
envoyé par francois50300. - L'actualité du moment en vidéo.

 

Cette déclaration extraordinaire et fracassante n'a ému personne dans l'assistance, le public peut-être trop concentré sur la beauté des miss présentes sur le car podium du Conseil Régional de Basse-Normandie.
Pourtant elle est grave et confirme haut et fort le système existant à Avranches : le clientélisme et/ou le pistonnage (copinage).
On place ici et là dans les services municipaux d'ancien(s) coureur(s) cycliste(s), des fils ou filles d'adjoint(e)s, j'en passe et des meilleurs.

Cette pratique avait été déjà dénoncée il y a deux ans sur ce blog et avait été rappelée indirectement il y a une semaine à l'occasion d'un billet sur le train pour l'emploi (lien).
Elle restait peu connue du grand public.
Là, elle est révélée, involontairement, au grand jour devant les caméras de France 3 Basse-Normandie, le public et l'animateur du blog qui (mal)heureusement filmait.

On ne peut que dénoncer le clientélisme et/ou le copinage qui sont la négation même du principe d'égalité, un des trois piliers de la devise de la République, et de l'équité.

Une personne à ce sujet me disait dernièrement avec beaucoup d'ironie que la ville faisait oeuvre de social en recrutant ces "fils et filles de" ou ancien(s) cycliste(s) au chômage ou en quête d'emploi.
Je trouvais cette remarque assez drôle.
Seulement je serais curieux de savoir ce qu'en pensent les avranchinais qui sont ou leurs enfants en recherche d'emploi et qui n'ont pas la chance d'être élus au sein de la municipalité ou d'être d'ex champions cyclistes ...

 

(1) en réalité je tremblais de froid, le temps était glacial


en photo : la mascotte du Tour de Normandie


sites et liens internet utiles :




© François Groualle / avranches infos