100_4951Après le Mont-Saint-Michel et sa baie, les communes d'Avranches (photo du donjon à droite) et de Saint-James seront-elles les prochains lieux normands et du département de la Manche classés au patrimoine mondial de l'UNESCO?
Réponse dans quelques années.

C'est dans le cadre d'une demande d'inscription des «Marches de Bretagne» au patrimoine mondial de l'UNESCO que les deux communes du sud Manche sont concernées.
Les «Marches de Bretagne». Kesako?
Bref retour dans l'histoire médiéval et régional.
Tout d'abord, une Marche est une zone frontalière de défense (origine proto-germamique : "marka" = frontière).
Celles de Bretagne ont été créées au Moyen-Age à l'initiative des francs (puis du Royaume de France) et visaient à se protéger des invasions et incursions bretonnes.

Deux Marches de Bretagne ont existé.
La première (753-851) fut créée par le roi carolingien Pépin le Bref. Un siècle plus tard, elle fût annexée au Royaume de Bretagne par le traité d'Angers en 851 après la défaite du roi Charles le Chauve à la bataille de Jengland-Beslé. Pour mémoire, le préfet le plus célèbre de la zone fut Roland, mort en 778 à Roncevaux et qui a fait l'objet d'une chanson éponyme.

marches_de_BretagneUne dizaine d'années plus tard (861), une deuxième Marche est créée par le roi précité. Elle comprendra la Touraine, l'Anjou, le Maine, l'Avranchin, ... Le territoire évoluera en fonction des traités.
Au Xème siècle, la géopolitique (guerre civile en Bretagne, ...) n'a plus justifié le maintien d'une zone de défense par le Royaume de France.

C'est sous l'impulsion du député-maire de Vitré, Pierre Méhaignerie qu'a été lancé en 2005 le projet d'inscription des «Marches de Bretagne» au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Un comité scientifique constitué d’experts en histoire et en patrimoine, a proposé une liste, non exhaustive, de sites remarquables et positionnés des deux côtés de la frontière de l’ancien duché de Bretagne.
Le choix opéré par le comité tient compte des monuments préservés (châteaux, enceintes urbaines, ponts, halles, abbayes, ...), ainsi des échanges économiques et culturels sur le territoire.
Vingt et un sites, répartis sur 3 régions (Bretagne, Normandie et Pays de Loire) ont été proposés  : Ancenis, Angers, Champtoceaux, Châteaubriant, abbaye de Clermont, Clisson, Dinan, Fougères, Guérande, abbaye de Meilleray, Lassay-les-Châteaux, Laval, Montaigu, Oudon, Pouancé, Saint-Aubin-du-Cormier, Sion-les-Mines, Tiffauges, Vitré, ainsi qu'Avranches et Saint-James.

Selon l'hebdomadaire «la Gazette de la Manche» daté du 13 octobre 2010 «si le comité scientifique s'est attaché aux monuments préservés, pour les deux villes du sud-Manche, ce n'est pas ce qui a dicté ce choix. A Avranches, le donjon du XIe IMGP2191siècle est un élément important du patrimoine, mais il y a aussi les manuscrits du Mont-Saint-Michel (photo à droite du Scriptorial, musée des manuscrits), site déjà classé au patrimoine mondial. (...)
Saint-James, ville construite par Guillaume le Conquérant, était une place marchande dont la renommée dépassée les frontières de Bretagne et de Normandie

Après une présentation du projet aux maires des 21 lieux retenus le 31 août 2009 à Vitré, une association s'est constituée le 22 octobre dernier à Pouancé (49). Elle aura pour objet de monter et porter le dossier de candidature. Cinq années devraient être nécessaire.
Ensuite, le dossier sera présenté à l’État – au Ministère de la Culture et au Ministère de l’Écologie - qui décidera de le proposer ou non au Comité du Patrimoine Mondial. Passé ce cap, et si le Comité du Patrimoine Mondial l’accepte, le dossier sera soumis à expertise et accepté ou non dans un délai de dix huit mois.

logo_label_villes_et_pays_Art_et_HistoireLe classement des «Marches de Bretagne» au patrimoine mondial de l'UNESCO aurait de fortes retombées médiatiques et économiques dans les villes associées à travers le tourisme, la culture, le développement de l'artisanat d'art, ...
A Avranches, cela signifierait en autre une fréquentation accrue du Scriptorial, le musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel qui peine à trouver son public et pourrait motiver l'obtention du label «Ville d'art et d'Histoire».

En attendant patiemment l'inscription onusienne des «Marches de Bretagne», ces dernières ont déjà une existence concrète.
Il s'agit d'un réseau touristique mis en place par la ville de Fougères et associant 7 autres villes bretonnes (Dol-de-Bretagne, Fougères, Rennes et Vitré), du pays de Loire (Laval, Mayenne) et normandes (Avranches et Saint-Hilaire-du-Harcouët). De ce partenariat touristique est né le «Passe Portes»  pour les huit communes. Il permet, lors de l'achat d'un billet plein tarif dans un site, d'obtenir un tarif réduit dans tous les autres sites.


sites et/ou liens internet utiles :



vidéo : reportage de F3 Basse-Normandie, mardi 26 octobre 2010, 12h00 avec interviews de Guénhaël Huet et Michel Thoury, respectivement maires d'Avranches et de Saint-James.


Avranches et Saint-James bientôt au patrimoine de l'UNESCO?
envoyé par francois50300. - L'info video en direct.


François Groualle / avranches infos
http://twitter.com/avranches_infos

http://www.facebook.com/avranches.info