RD_973_CG50La 2x2 voies Avranches Granville, plus exactement Avranches Longueville, subira-t-elle le même sort que le contournement autoroutier "est" d'Avranches (1)? Un projet classé sans suite?
La question mérite d'être posée.
Cette nouvelle voie vise d'une part à soulager l'actuelle route départementale (RD) 973, saturée avec 11.000 véhicules en moyenne par jour avec des pics à 16.000 et d'autre part à contribuer au développement économique du pays granvillais.

Dans les cartons depuis plus de 20 ans, le projet a connu bien des vicissitudes, notamment juridiques.
La déclaration d'utilité publique (DUP) a fait l'objet de multiple recours notamment par l'association Manche Nature pour qui la 2x2 voies détruira des milliers d'hectares de terre agricole et menacera la biodiversité.
Fin décembre 2010, la Cour d'Appel Administrative a validé la DUP qui n'a pas été attaquée par l'association devant le Conseil d'Etat (2).
L'acquisition du foncier puis les travaux de chantier pourraient théoriquement débuter si la question du financement de l'opération ne venait pas remettre tout en cause.

Le coût de cet axe est estimé à 130 millions d'euros. Un investissement que le Conseil Général de la Manche, gestionnaire, ne peut financer dans la conjoncture actuelle.
Si le projet n'est pas remis en cause pour Jean-François Le Grand, président du Conseil Général, qui l'a réaffirmé lors de la dernière session de l'Assemblée départementale en juin dernier (3), il devrait prendre du retard.
Seul le contournement du bourg de Sartilly, pour des raisons de sécurité, est prévu dans l'immédiat avec un début des travaux fin 2012.
A terme la nouvelle voie pourrait être contruite par tranche : un secteur au départ de Granville/Longueville, un autre à l'arrivée sur Avranches et le dernier entre les deux (4).

Loi_c_Houssard_CCI_MancheCes retards, qui compromettent le développement économique du pays granvillais, ne satisfond pas les entreprises et commerçants locaux.
Ils se sont regoupés au sein du club 2ERD (Entreprendre Ensemble pour Réussir notre Désenclavement) à l'initative de Loïc Houssard (photo à droite) chef d'entreprise d'Avranches et président de la CCI du centre et sud Manche (5).
Une réunion du club s'est tenue mardi 19 juillet dernier en présence de 80 élus et responsables d'entreprise à Granville au siège de la CCI .
Il a été demandé au Conseil Général de revoir sa copie en programmant la construction de la 2x2 voie de façon complète et son mode de financement, suggérant autre autre la possibilité d'un Partenariat Public-Public * (6).
Il est vrai que le PPP fût un temps envisagé (7).
L'avenir dira si ce dossier aura plus de réussite que la déviation "est" d'Avranches par l'A84.
A suivre donc.


sources :
(1) avranches infos : bit.ly/n090NL
(3) Manche Nature (17 janvier 2011) : bit.ly/oL1dBA
(3) Ouest France (8 juin 2011) : bit.ly/rieM4b
(4) la Manche Libre (???) : bit.ly/oTMxvt
(5) club 2ERD (6 juin 2011) : communiqué de presse (pdf)
(6) Ouest France (jeudi 21 juillet 2011) : bit.ly/ppxdah
(7) la Manche Libre (novembre 2010??) : bit.ly/pW2Jyo

(*) Le contrat de partenariat permet à une collectivité publique de confier à une entreprise la mission globale de financer, concevoir tout ou partie, construire, maintenir et gérer des ouvrages ou des équipements publics et services concourant aux missions de service public de l’administration, dans un cadre de longue durée et contre un paiement effectué par la personne publique et étalé dans le temps.
Il a pour but d’optimiser les performances respectives des secteurs public et privé pour réaliser dans les meilleurs délais et conditions les projets qui présentent un caractère d’urgence ou de complexité pour la collectivité : hôpitaux, écoles, systèmes informatiques, infrastructures.
Les avantages de cette forme nouvelle de contrats sont multiples : l’accélération, par le préfinancement, de la réalisation des projets ; une innovation qui bénéficie à la collectivité par le dynamisme et la créativité du privé ; une approche en coût global ; une garantie de performance dans le temps ; une répartition du risque optimale entre secteur public et privé, chacun supportant les risques qu’il maîtrise le mieux.
À ce titre, le contrat de partenariat vient compléter et enrichir la panoplie des outils de la commande publique en France. (source : ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie)


vidéo : reportage de F3 BN - mardi 19 juillet 2011, édition 19h00


documentation : desserte de la côte ouest - section sud (Longueville - Avranches) concertations 2001 / 2003 et résultat de la concertation 2004 (Conseil Général de la Manche)

2x2 voies Longueville Avranches - dossiers + résultat de concertation 2004 / 2003 / 2001


François Groualle / avranches.infos
twitter.com/avranches_infos

www.facebook.com/avranches.infos