Cela devient une habitude.
EPR_Flamanville_3Une fois encore (1) la date de mise en service du nouveau réacteur nucléaire dit EPR (réacteur pressurisé européen) en cours de construction à Flamanville (50) (photos à droite) est repoussée par EDF, maître d'oeuvre et futur exploitant de la centrale nucléaire.
La future installation high-tech devrait entrer en production en 2016 (2). Avec 4 ans de retard sur le calendrier initial puisque la centrale devait produire ses premiers kwh en 2012.

Selon EDF, des raisons structurelles et conjoncturelles expliqueraient ce contre-temps.
«Flamanville 3 est la première centrale nucléaire construite en France depuis 15 ans. C’est également le premier EPR. En termes de maîtrise industrielle, EDF a dû revoir son appréciation de l’ampleur des travaux à mener, notamment en matière de génie civil (ferraillage, platine nettement supérieure à l'estimation initiale...).
EPR_FlamanvilleAlors que des étapes ont été franchies sur le chantier ces derniers mois (réalisation du génie civil à hauteur de 80 %, démarrage du montage des tuyauteries et des matériels électriques...), deux accidents graves, dont un qui a partiellement suspendu les travaux de génie civil pendant de nombreuses semaines, ont ralenti le chantier notamment au premier semestre 2011.»

Ces multiples reports explosent la facture de l'EPR, puisque son coût est porté à 6 milliards d'euros (40 Mds de francs) le double prévu (3,3 Mds €). (cf. vidéo #1)

Le coût exponentiel du futur EPR à Flamanville fait s'inquiéter de nombreux élus sur sa rentabilité finale et sur le prix de l'électricité payé par le consommateur (cf. vidéo #2).
Sans oublier les conséquences pour l'environnement et la santé des personnes et animaux si un accident nucléaire de type Fukushima, Tchernobyl ou Three Miles Island y survenait.

Coté positif pour EDF est que «ce projet actualisé de l’ordre de 6 milliards d’euros permettra à [l'opérateur] français de disposer d’un retour d’expérience et de bénéficier d’une organisation éprouvée pour le Hinkley_Point_EPRdéveloppement de ses futurs réacteurs EPR, notamment au Royaume-Uni
EDF, présent outre-Manche après le rachat de British Energy, prévoit la construction de 4 EPR, deux à Sizewell dans le Suffolk et deux à Hinkley Point (photo à droite - archive) dans le Somerset (3) (4). Pour mémoire, le dernier site a été vivement dénoncé lors du récent festival de Glastonbury, manifestation musicale située dans le même comté (5)(6).


sources :

  1. 30 juillet 2010 : mise en service de l'EPR repoussée en 2014 (coût : 5 Mds €) (cf. bit.ly/pvdwir)
    27 octobre 2010 : nouveau report : 2015 (cf. bit.ly/nvv2aF)
  2. EDF : communiqué de presse du 20 juillet 2011
  3. EDF : communiqué de presse du 19 juillet 2011
  4. The Times : bit.ly/PB5k2
  5. avranches.infos : bit.ly/aaF8Cs
  6. youtube : Stop Hinkley Glastonbury 2011 (vidéo)

vidéos :
#1 - nouveau retard pour l'EPR de Flamanville - source : F3 BN mercredi 19 juillet 2011, édition 19h00

#2 - nouveau retard pour l'EPR de Flamanville - les réactions politiques (Claude Gatignol (UMP), Laurent Beauvais (PS), Stéphanie de Robert (EE-les Verts) - source : F3 BN mercredi 19 juillet 2011, édition 19h00

 


François Groualle / avranches.infos
twitter.com/avranches_infos

www.facebook.com/avranches.infos