Lors d'un point-presse à Avranches, le Front de Gauche a présenté ce mardi ses candidats pour les élections législatives 2012 (10 et 17 juin) sur la 2ème circonscription de la Manche.
Patrice Cella Front de Gauche Françoise Bertrand-VerdierLe ticket sera emmené par Patrice CELLA (PCF) titulaire et Françoise BERTRAND-VERDIER (Parti de Gauche) suppléante (au centre de la photo).

Ouvrier, syndicaliste, devenu dirigeant d'entreprise, Patrice Cella réside à Saint-Laurent-de-Cuves. Il est fortement impliqué dans la vie associative locale (festival les Papillons de nuit, ...)
Granvillaise, Françoise Bertrand-Verdier est retraitée de la fonction publique hospitalière.

C'est la seconde fois que les deux candidats se présentent ensemble sur un scrutin. La première fois était à l'occasion des élections cantonales de Brécey en 2011. Ils avaient été battus au premier tour par le conseiller-général sortant Bernard Tréhet.

Les candidatures de Patrice Cella et Françoise Bertrand-Verdier sont les premières officielles pour les élections législatives sur la 2ème circonscription de la Manche. D'autres devraient suivre, notamment celle du député UMP sortant Guénhaël Huet. 

A suivre donc.


sites internet :


déclaration des candidats présentée lors du point-presse mardi 13 décembre 2011

Les composantes du Front de Gauche, Parti Communiste Français – Parti de Gauche – Gauche Unitaire – MPEP (mouvement politique d’éducation populaire issu d’ATTAC), renforcées par des syndicalistes, des militants associatifs, nous ont désignés pour les représenter lors des prochaines élections législatives dans la circonscription AVRANCHES-GRANVILLE-MORTAIN.

C’est pour Françoise BERTRAND-VERDIER et moi-même, une grande responsabilité que de conduire cette campagne électorale. Nous la mènerons de manière, offensive, décomplexée, forts de l’appui des collectifs locaux du Front de Gauche.

Je suis un ouvrier, syndicaliste. Mon parcours professionnel m’a conduit vers un statut de dirigeant, successivement d’une Coopérative Ouvrière de Production, puis d’une PME, je suis impliqué dans la vie associative locale.

Françoise est Cadre Administratif, retraitée de la fonction publique Hospitalière. Militante de l’association des soins palliatifs, bénévole d’accompagnement de fin de vie, libre pensée, ADAR, Association d’insertion sociale collectif 50 pour le Droits des Etrangers en situation irrégulière.

Nous constatons que les citoyens de notre circonscription : salariés, retraités, chômeurs, Jeunes, familles, et nos acteurs économiques : artisans, agriculteurs, dirigeants de PME. Sont les principales victimes de l’accentuation d’une politique libérale qui est totalement orientée vers une rentabilité financière à outrance des banques, des entreprises du CAC 40, ainsi que la protection des grandes fortunes avec le maintien du bouclier fiscal.

Le résultat de cette politique, plonge notre pays dans la récession. Mettant à mal : notre économie réelle, nos services publics, notre protection sociale, l’emploi et le pouvoir d’achat.

Pour seule réponse aux crises successives du système économique dévastateur, qu’ils ont provoqué.
Nicolas SAKORZY et sa majorité parlementaire, n’ont trouvé d’autres solutions que de remettre les clefs de la maison France, entre les mains des agences de notations, et de la soumettre aux diktats de Madame MERKEL.

Par opposition, le « Programme partagé », législatif et présidentiel, du Front de Gauche,  propose de véritables réformes structurelles et économiques, qui permettront à notre pays de se redresser et d’abolir le cercle infernal….. Plan de rigueur/récession…. plan de rigueur/récession….

Son intitulé « L’Humain d’abord », est significatif des priorités qu’expriment les composantes et acteurs du Front de Gauche.
Il démontre que dans sa diversité, l’humain est au cœur de nos préoccupations.

Cette préoccupation est développée dans chacun de ses chapitres :

-    Partage des richesses et abolition de l’insécurité sociale
-    Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers
-    Planifier l’écologie
-    Produire autrement
-    Instituer une véritable République 
-    Convoquer l’assemblée constituante pour une VIème République
-    S’affranchir du traité de Lisbonne et construire une autre Europe
-    Changer le cour de la mondialisation
-    Promouvoir l’Emancipation Humaine.

Malgré le matraquage quasi quotidien des médias nationaux sur la fatalité de la crise, la nécessité impérieuse d’accepter la remise en cause des acquis sociaux, de bloquer les salaires, de rogner sur les prestations sociales, d’offrir aux rapaces de la finance les fleurons de nos entreprises publiques de transports, de l’énergie, notre santé et  l’enseignement, entre autres.
Nous constatons, par l’accueil qui nous est réservé lors de porte à porte, des réunions publiques que nous avons déjà engagées.
Que des citoyens retrouvent le chemin du débat politique, ils constatent qu’une véritable possibilité de changement existe.
Nous les invitons à participer aux débats et à enrichir notre programme de leurs propositions.

C’est pour l’ensemble de ces raisons, que nous combattons ardemment la politique de N. SARKOZY.

Que nous dénonçons avec la même vigueur, le projet de François BAYROU qui propose une récession aggravée, et le passage de la TVA à un taux de 21.6%. Mesures touchant encore avec plus de brutalité, les plus modestes.

Ce sont ces mêmes politiques qui sont appliquées, en Grèce, en Italie, en Espagne, au Portugal.
Pays gouvernés indifféremment, par des sociaux démocrates ou des libéraux, avec en final le même résultat. Faire supporter aux citoyens les moins aisés et aux couches moyennes,  l’addition de plan de rigueur en soumission au FMI, à la commission européenne. 
Pour une dette supposée dont ils ne sont en rien responsables.

C’est Pourquoi:

Nous invitons les habitants de la circonscription,

Qui se retrouvent dans nos propositions.
Qui attendent une véritable politique de Gauche.
Qui souhaitent un débat national démocratique sur l’énergie, suivi d’un référendum.

A rejoindre nos comités du Front de Gauche, à participer activement aux assemblées citoyennes et à enrichir notre programme « l’Humain d’abord ».

Nous disons à ceux qui sont tentés par le vote Front National :

Comme, l’UMP, le Front National n’a jamais été et ne sera jamais le défenseur du peuple, son bilan le prouve : Dans les villes qu’il a gérées, Par les votes de ses élus dans diverses instances : Communes, Conseils généraux, Régions, Parlement Européen

En conclusion.

Je soulignerai que :

Par les échos que nous recueillons. Nous pouvons affirmer que nos propositions trouvent un avis favorable de la part d’un nombre grandissant, d’acteurs du monde du travail, de la vie associative, de personnes non engagées politiquement.

La forte mobilisation spontanée, des collectifs du Front de Gauche de la circonscription.

Nous rendent particulièrement optimistes sur la finalité de cette campagne électorale.


François Groualle - avranches.infos
twitter / facebook / google +