On s'en doutait. (1) 
Guénhael Huet big brother député maire AvranchesLes informations communiquées par le député-maire Guénhaël Huet pour justifier l'installation d'un système de vidéosurveillance à Avranches sont complètement bidon.
«La délinquance augmente à Avranches» martelle notre élu «national» en conseil municipal, dans la presse, à la cérémonie des voeux en janvier dernier et peut-être même aussi au repas des anciens tout récemment. (2) 
Pour ce faire il compare deux périodes de 5 mois (janvier-mai 2010 / janvier-mai 2011) dont la dernière fait ressortir un augmentation des faits délictueux.
Une méthodologie qui ferait bondir les «technocrates» de l'INSEE. 
Car depuis quand compare-t-on des périodes aussi courtes pour tirer un quelconque enseignement? Une analyse se fait au moins sur une année civile ou glissante, enfin sur 12 mois consécutifs minimum.

Mais la prise en compte d'une référence plus longue aurait ruinée l'argumentaire du député-maire.

Car la délinquance n'a pas augmenté à Avranches, bien au contraire.
Cette information on ne l'a pas lu dans une boule de cristale mais dans la presse locale.

caméra videosurveillance AvranchesL'hebdomadaire la Manche-Libre, dans son édition du 1er février 2012, a rendu-compte de l'inspection annuelle de la brigade territoriale autonome (BTA) d'Avranches.
Et là accrochez vos ceintures!
Quels sont les titres de l'article? «Avranches retrouve son calme olympien. La délinquance a baissé au cours de l'année 2011». (lire l'article en fin de billet en jpg ou pdf)
L'hebdo poursuit : «le bilan de la délinquance à Avranches est bon. Si le nombre de faits constatés est stable, les affaires de cambriolages et de dégradations diminuent de plus de 14% [...] La délinquance de proximité a baissé à Avranches.».
Par contre «les atteintes aux intégrités physiques ont par contre augmenté de 23%, notamment les cas de violences intra-familiales».
Le maire ne devrait-il pas plutôt suggérer d'installer des caméras chez les particuliers plutôt que sur la voie publique? Il y a plus de danger. L'étape d'après peut-être? On plaisante.

Guénhael Huet big brother député maire AvranchesUne fois de plus le député-maire voit démentir ses propos par la gendarmerie nationale (1).
Et prouve qu'une fois de plus son action est moins dictée par l'intérêt général - celui de gérer en bon père de famille la ville en évitant toute dépense inutile (coût du projet pour le contribuable >100.0000€) et de préserver des libertés publiques - que la satisfaction de l'Etat en contribuant à l'atteinte de l'objectif du triplement du nombre de caméras de vidéosurveillance en France sur la période 2010-2012. 
Car que ne ferait-il pas pour «se faire bien apprécier» de Paris et ses ministères?

Contrairement aux chiffres de l'INSEE concernant le recensement, on n'imagine pas que le député-maire remette en cause ceux de la Gendarmerie Nationale
Une seule solution doit s'imposer, si Guénhaël Huet a un minimum d'honnêté intellectuelle, c'est de «classer» l'affaire et d'envoyer le dossier en question au pilon.

En attendant, cette information devrait faire réagir les avranchinais.
La section locale de la Ligue des Droits de l'Homme s'était déjà opposée au projet en réclamant un débat public auprès de la municipalité. (3) 
En vain. 

caméra videosurveillance AvranchesInvolontairement le débat-citoyen a été proposée par une autre association locale.
L'association Ciné-Parlant a saisi l'actualité en organisant un ciné-débat au théâtre d'Avranches en janvier dernier.
La projection du webdocumentaire «tous sous surveillance» était proposée, prolongée d'un débat animé par Noé Leblanc, journaliste au Monde Diplomatique.
Le député-maire d'Avranches était invité à participer au débat. Il n'est pas venu, encore moins excusé. (4)
Dans l'assistance des avranchinais se sont interrogés de la façon de réagir contre le projet de la municipalité.

En attendant qu'Avranches bouge et gronde, signalons l'existence sur le réseau social facebook d'un groupe appelé : «contre la surveillance à Avranches (et partout ailleurs)»
Tous les citoyens avranchinais (ou non) hostiles à la vidéosurveillance, quelque soit leur appartenance politique, sont invités à rejoindre ce groupe contre la surveillance à Avranches (et partout ailleurs).(5)

renvois :

  1. Avranches prochainement sous vidéosurveillance (avranches infos / 01-11-2011)
  2. la vidéosurveillance à Avranches fait débat et même ciné-débat (avranches infos / 17-01-2012)
  3. vidéosurveillance à Avranches, la Ligue des Droits de l'Homme réclame un débat public (avranches infos / 27-12-2011)
  4. revue de presse de la soirée «tous sous surveillance» (Ciné-Parlant / 07-02-2012)
  5. contre la surveillance à Avranches (et partout ailleurs) (facebook)

 


l'article de presse : La Manche Libre / 04-02-2012 (à télécharger en pdf)
pour un meilleur confort visuel, cliquer sur l'image pour l'agrandir 

AVRANCHES CAMERA GIE LML 01-02-2012 

 

 


François Groualle - avranches.infos
twitter / facebook / google +