exposition Scriptoral Arménie Avranches 2012Le Scriptorial d'Avranches, musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel, accueille du 1er février au 6 mai 2012 une exposition consacrée à l'art religieux arménien sous le titre «Reflet d'Arménie - manuscrit et art religieux".

Une cinquantaine de pièces dont des objets liturgiques, des trésors d'orfèvrerie religieuse, une vingtaines de manuscrits et de fragments enluminés sur parchemin et sur papier seront présentées, témoignage de la «créativité et de l'âme arménienne».
De magnifiques photographies des fameux monastères arméniens, prises par un photographe d'Erevan, la capitale de l'Arménie, entourent ces pièces uniques. C'est Edda Vardanyan, arménienne de naissance, qui a mis en scène et en "reflets" l'ensemble de cette exceptionnelle exposition.

 


le communiqué de presse :

Pourquoi cette rencontre avec l’Arménie, petit pays de haute montagne, tête de pont entre Orient et Occident ?
Sous le beau titre d’« Arménie mon amie », de nombreuses manifestations et expositions ont fait connaître au cours de l’année 2007, déclarée année de l’Arménie en France, la richesse de la culture et de la civilisation arméniennes. Erevan, la capitale de l’Arménie, a été élue par l’UNESCO capitale mondiale du livre en 2012. Enfin, en 2009, Edda VARDANYAN [en photo au pupitre], commissaire de l’exposition, chercheur à Erevan, avait choisi de venir visiter le Scriptorial au cours d’un voyage d’études organisé par le Ministère français de la Culture.

Edda Vardanyan Avranches Scriptorial Arménie exposition 2012Pourquoi « Reflets d’Arménie : manuscrits et art religieux » ?
Le Scriptorial met en valeur les livres manuscrits du Moyen Âge survivants de la bibliothèque de l’abbaye du Mont Saint-Michel et quelques rares pièces d’orfèvrerie religieuse rescapées de la fonte révolutionnaire.
Or, l’alphabet et l’écriture, la religion et l’Église ont forgé de façon spécifique, avec le dynamisme de la diaspora, l’identité arménienne.
Le christianisme a été adopté en Arménie dès le IVe siècle. Partenaire du Scriptorial, le Musée arménien de France (Paris), fondation privée constituée en 1949 par un collectionneur d’art arménien, Nourhan Fringhian, a sauvegardé près de 1200 objets, témoins émouvants de l’attachement de la diaspora arménienne en France à sa culture.
Ce musée, actuellement fermé au public, s’exporte au Scriptorial grâce au soutien de son directeur, Frédéric Fringhian.
Une quarantaine de pièces, des manuscrits et des objets d’art religieux, forment l’ossature de l’exposition « Reflets d’Arménie ». La Bibliothèque nationale de France apporte aussi son concours précieux : le prêt de 8 manuscrits permet de montrer la diversité des styles et des écoles d’enluminure arménienne.

Reflets ?
Avranches Scriptorial Arménie exposition 2012Comme l’évoque son titre, l’exposition ne fait que représenter une partie de l’immense patrimoine artistique arménien dispersé dans plusieurs pays du monde. Ainsi, plus de 30.000 manuscrits sont aujourd’hui conservés dans les bibliothèques et les collections diverses. Pratiquement, tous les monastères arméniens étaient des scriptoria, des centres de copie, parfois actifs jusqu’au début du XIXe siècle, et aussi des centres de conservation des manuscrits.
Les quelques pièces présentées ont valeur de témoignage et peuvent être perçues comme le microcosme d’un patrimoine culturel qui a survécu à tant d’invasions et de destructions.
C’est pourquoi Edda Vardanyan a sollicité un photographe qui vit en Arménie, Artur MRYAN, pour qu’il réalise spécialement des prises de vue des monastères arméniens et des détails de leur décor architectural. Une quinzaine de photos des monastères ainsi qu’une dizaine de portraits et de paysages d’Arménie (exposition personnelle de l’auteur) recouvriront les murs des salles d’exposition.
Artur Mryan, né en 1975 à Erevan, s’intéresse très jeune à la photographie, grâce à son oncle photographe bien connu en Russie. Il a commencé sa carrière professionnelle comme photographe en 2006 au sein du magazine arménien «Renaissance». Il a participé à l’exposition de photographies franco-arménienne « Face à face ». Il a publié plusieurs albums de paysages d’Arménie et réalise actuellement un projet consacré à la vie quotidienne dans les villages arméniens.
Enfin, les reflets s’apparentent à des jeux d’ombres et de lumières. Des projections et de magnifiques images de manuscrits enluminés contribueront à créer une atmosphère reflétant l’univers spirituel et la créativité des Arméniens.


autour de l'exposition :

  • vendredi 3 février 2012 - vernissage (photos) avec concert d'Aram et Virginie Kerovbian (ANNULE)
  • Avranches Scriptorial musée manuscritsdimanche 5 février 2012 : visite-découverte de l'exposition avec Edda Vardanyan, commissaire de l'exposition à 15h00
  • samedi 3 mars 2012 : atelier "autour de l'écriture arménienne", maison Bergevin de 14h00 à 17h00
  • dimanche 11 mars 2012 : petits déjeuner lecture de contes arméniens avec Elisabeth Abeccacis à 15h00
  • ateliers "à la découverte de l'Arménie" dans le cadre des ateliers de Scriptorial, tous le mercredis de 09h30 à 11h00. Inscription au trimestre ou à la séance, pour tout public à partir de 7ans

sites et liens internet :


vidéo du vernissage (à venir)

 


François Groualle - avranches.infos
twitter / facebook / google +