Kaiser Chiefs Guernsey festival 2012Le show du groupe brit-pop Kaiser Chiefs en clôture du Guernsey festival, le dimanche 24 juin 2012, a vite fait oublier la défaite quelques minutes plus tôt de l'équipe d'Angleterre face à l'Italie à l'Euro, match de football diffusé sur les deux écrans géants présents sous la tente dance.
Le concert des anglais de Leeds n'a pas déçu. 
Le groupe a entonné ses meilleurs titres : Ruby, Modern Way, Man On Mars, Little Shocks, I Predict a Riot, Everyday I Love You Less and Less, Modern Way, One to another ... certains repris par le public.
La performance du groupe est à mettre au crédit de son chanteur et leader de groupe Ricky Wilson.
Brillant au chant, il est aussi dans ses prestations scéniques, jonglant avec une facilité déconcertante les pieds de micro, escaladant micro en main le pont-lumière ou lançant le micro au dessus de ce dernier afin de le faire balancer vers le public pour le faire chanter.
Le spectacle de Kaiser Chief était musical mais aussi visuel. 

Pour la petite histoire, les musiciens et le staff du groupe (techniciens) se sont fait prêtés par les pompiers de l'ile des bottes à leur arrivée sur le site, devenu boueux après les pluies dilluviennes de la nuit précédente. 
Elles ont toutes été rendues aux hommes du feu après le concert. Sauf une.
Une paire a été dédicacée par l'ensemble du groupe pour être donnée à une association caritative. Les bottes «Kaiser Chiefs» devraient être mises aux enchères lors d'une prochaine vente de charité.

A retenir du dimanche. Les mancuniens The Charlatans, groupe référent dans les années '90 dans l'esprit des Stones Roses, faisaient leur come-back à Guernesey.

Dans un autre genre, The Selecter enchantait le public sous leur musique ska rappelant par moment Madness ou The Specials.
Le groupe de reggae breton San'Jyla a fait forte impression sur la seconde scène, centre circle stage, en warm-up de the Selecter.
La section cuivre (trompette, sax, ...) découverte la veille sur le site a eu autant de succès sur scène.
A noter que les textes anti-mondialisation et anti-finance internationale de certaines chansons du groupe Guernsey festival 2012 drummer junglefrenchy semblent pas avoir trop ému les festivaliers de Guernesey, paradis fiscal. Il est vrai que le français n'est quasiment plus parlé sur l'île.
La troisième scène Dance electro a livré le dimanche quelques très bons sets, orientés jungle / drum'n'bass.
On mentionnera Jungle drummer feat. Ball-Zee, le live excellent d'un batteur et d'un DJ (photo à droite).

Au final, la seconde édition du Guernsey festival aura attiré plus de 5.000 festivaliers sur l'ensemble du week-end. Fréquentation en deça des prévisions des organisateurs et frères Jon et Paul Stephen.
Les conditions météorologiques peu favorables expliquent cela.
Le quotidien local the Guernsey Press (1) daté du lundi 25 juin s'interroge si l'édition 2012 ne sera pas la dernière.

Guernsey festival 2012 site

Car même si l'évènement a accueilli tout de même 30% de festivaliers de plus par rapport à l'année précédente, l'édition devrait être déficitaire. L'insularité de Guernesey n'est pas sans incidence sur les coûts. «Toute la logistique (chapiteau, son, lumière, ...), la sécurité viennent d'Angleterre» précise Paul Stephen. Sans oublier les transports des artistes assurés par avion ou par ferry.
Le quotidien précise que les organisateurs envisageront la possibilité d'une troisième édition qu'une fois les comptes définitifs connus.
On souhaite sincèrement que le dicton «jamais deux sans trois» s'applique au Guernsey festival.
A suivre.


diaporama photos : à venir


références :

  1. Guernsey Press

François Groualle - avranches.infos / back 2 France
twitter -/- facebook -/- google +