Guénhael Huet Gwenaouel Houet vidéosurveillance big brother député maire Avranches«Baisse de la déliquance à Avranches», «délinquance générale en baisse de 5,7%», «Gendarmerie : tout diminue sauf l'activité».
Ces titres et sous-titres d'articles de la Manche Libre, la Gazette de la Manche et Ouest-France résument en quelques mots la récente inspection de la brigade territoriale de Gendarmerie qui s'est déroulée mardi 12 février 2013 (lire en fin de billet).
L'inspection confirme la tendance constatée depuis quelques années : la délinquance baisse à Avranches.
Chiffres à l'appui. 656 faits constatés en 2012 contre 696 en 2011, la délinquance générale a baissé de 5,7% sur la période.

Avranches est donc une ville tranquille et paisible.
Il n'empêchera pas la municipalité emmenée par le député-maire Guénhaël Huet d'installer dans l'année un système de vidéosurveillance dans les rues de la ville.
On ne reviendra pas sur les réelles motivations à la base du projet qui ont été présentées à des multiples fois sur ce blog (lire le dossier).

On rappellera que le projet a été voté en conseil municipal le 21 septembre 2011. Naturellement sans aucune communication ou débat préalable à destination des avranchinais.
vidéo du vote en conseil municipal le 21 septembre 2011 :

Lors de la cérémonie des voeux le 10 janvier 2013, Guénhaël Huet a informé que les caméras de vidéosurveillance seront installés en ville en 2013, avec quelques mois de retard dûs au retard du déploiement de la fibre optique (lire ici).
vidéo de l'intervention de Guénhaël Huet :

Déjà qu'aucune étude n'a réellement démontré l'efficacité de la vidéosurveillance, son installation à Avranches est un non-sens.
Elle n'est pas justifiée par l'insécurité et la ville, en période de restrictions budgétaires, aurait mieux à dépenser l'argent public que dans des gadgets liberticides à visée clientéliste. Les élections municipales sont dans quelques mois et il est toujours bon de se mettre dans la poche les personnes âgées et les commerçants.

Avranches caméras vidéosurveillance Gwenaouel Houet Guénhaël Huet député dépouté maire _big brother_La vidéosurveillance coûtera chère au contribuable. En investissement et en entretien.
Déjà le coût de l'installation a explosé. En septembre 2011, la municipalité a budgété l'installation à 105.000€ HT pour 12 caméras. Un an plus tard (en décembre 2012), la presse locale informe que le budget serait de 205.000€ avec deux caméras en moins (lire ici).
Par ailleurs l'Etat va réduire son soutien financier aux collectivités à l'installation de la vidéosurveillance. Le budget passerait de 30 millions € en 2012 à 19,7 M€ en 2013. Cette baisse de dotation de l'Etat aura-t-il un impact pour le projet d'Avranches?

Le député-maire lors de la cérémonie des voeux 2013 s'est engagé à plus de transparence, notamment dans la communication des informations financières.
On espère qu'il joindra l'acte à la parole et qu'au prochain conseil municipal, il ne manquera pas de communiquer le coût réél de cette opération pour les contribuables avranchinais.

En toute hypothèse, en période d'économies budgétaires, la municipalité aurait été inspirée d'abondonner ce système inutile pour la ville. «Gérer en bon père de famile».
Une expression souvent mentionnée en conseil municipal par le maire d'Avranches ....


revue de presse : délinquance en baisse à Avranches (50) en 2012. Sources : Ouest-France jeudi 14 février 2013 / la Manche Libre, édition 23 février 2013 / la Gazette de la Manche, édition 20 février 2013




François Groualle - avranches.infos
twitter -/- facebook -/- google +