syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel VEOLIA Ardevon grille tarifaire gendarme PrieuréLa réunion du syndicat mixte Baie du Mont-Saint-Michel * qui s'est déroulée cet après midi (mercredi 3 avril 2013) à Ardevon était sous bonne garde.
Une vingtaine de gendarmes des brigades de la compagnie d'Avranches étaient chargés d'assurer la sécurité à l'intérieur et à l'extérieur du Prieuré, le siège de la structure chargée de rétablir le caractère maritime du Mont-Saint-Michel.

Environ 200 salariés et employeurs du Mont s'y étaient donnés rendez-vous en début d'après-midi pour s'opposer à la validation des nouveaux tarifs des parkings proposés syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel VEOLIA Ardevon grille tarifaire opposants manifestants 2013par VEOLIA Transdev **, en charge de l'exploitation des parkings et des navettes.
Ces nouveaux tarifs, qui doivent s'appliquer le 3 juin prochain, sont la conséquence des coûts supplémentaires liés au transfert du départ des navettes de la Caserne vers les parkings situés plusieurs centaines de mètres au sud.

La nouvelle grille tarifaire des parkings (voire le communiqué de presse en fin de billet) est inacceptable pour les opposants. Elle prévoit une augmentation de 40% pour les particuliers (8,50€ à 12€ par voiture) et de 700% pour accéder aux parkings des restaurateurs et hôteliers sis à la Caserne (1,5€ à 12€ par voiture).
syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel VEOLIA Ardevon grille tarifaire opposantsLa suppression des «Montoises», minibus réservé aux salariés, résidants du Mont et aux personnes à mobilité réduite est aussi source d'inquiétude. Leur coût important de fonctionnement expliquerait leur disparition.
Les salariés devront dès le 3 juin emprunter les passeurs, les bus touristiques, avec un accès prioritaire, pour accèder au rocher.
Une délégation d'opposants a été reçue par les élus du syndicat mixte. A l'issue de l'entrevue, un rendu-compte a été présenté à la foule par Gilles Gohier (groupe SODETOUR), Yann Rio (pdt de l'association des guides de la baie) et Eric Vannier (maire du Mont-Saint-Michel / groupe la Mère Poulard) (cf. vidéo 1).

La grille tarifaire a été validée en fin de journée par les élus après une vote à main-levée.
16 élus se sont prononcés pour et 6 contre : Eric Vannier, maire du Mont-Saint-Michel, Henri Dewitte, maire et conseiller général de Ducey, Jacques Gromelon, conseiller général de Pontorson, Jean-Luc Ganche, maire d'Ardevon, Bernard Héon, maire de Beauvoir et Joël Bruneau, conseiller régional UMP de Basse-Normandie.

syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel VEOLIA Ardevon grille tarifaire Laurent Beauvais, Maria Vadillo et Jean-François Le GrandAprès le vote, les représentants du syndicat mixte, Laurent Beauvais, président du Conseil Régional de Basse-Normandie et président de la structure, Maria Vadillo, vice-présidente du Conseil Régionale de Bretagne chargée du tourisme et Jean-François Le Grand, pdt du Conseil Régional de la Manche, lors d'un point-presse (cf. vidéo 2), ont expliqué les raisons des changements de tarifs et mis les points sur les «i».

Laurent Beauvais justifie la hausse par le fait qu'à compter du 3 juin les navettes (passeurs) partiront du parking alors qu'actuellement les touristes doivent marcher au moins 900 mètres avant de les emprunter.
syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel VEOLIA Ardevon grille tarifaire presse journalistesLe transfert du départ des navettes nécessitera des investissements de l'ordre de 4,3M € supportés par le syndicat mixte (1,3), VEOLIA Transdev (2,2) et le reliquat par les visiteurs via l'augmentation du ticket de parking.
Laurent Beauvais rappelle sur ce point que le prix du parking n'est plus à la journée mais court sur une période de 24 heures.
Sur l'inquiétude des professionnels travaillant au Mont-Saint-Michel, le président du syndicat mixte a pris l'engagement de rediscuter les conditions d'accès 1 - des personnels dans les navettes/passeurs avec la suppression des Montoises et 2 - des Tour-Opérators aux parkings privés des restaurants/hôtels situées à la caserne. Des groupes de travail seront mis en place avec les professionnels, le syndicat mixte et VEOLIA Transdev pour tenter de résoudre ces différents.

syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel VEOLIA Ardevon grille tarifaire gendarmerie gendarme MOLe syndicat mixte doit «conjuger les intérêts particuliers (incluant l'emploi) et avec la problématique de l'intérêt général, des touristes et l'accessiblité du Mont».

Le président rappelle que «notre mission n'est pas de remettre en cause les décisions prises par nos prédécesseurs. Notre mission c'est d'agir avec le cahier des charges [la délégation de service public] qui est l'application des décisions prises, et de permettre, après les zones de turbulences qu'on vit aujourd'hui, de redonner au Mont-Saint-Michel toute sa splendeur.»
Il demande a être jugé une fois tous les travaux terminés, c'est à dire fin 2014 - début 2015.
Maria Vadillo, vice-présidente du Conseil Régional de Bretagne chargée du tourisme, déclare que les lieux touristiques doivent toujours «se réinventer». «Il faut proposer quelque chose de plus aux visiteurs, sinon ils ne viendront plus.»
Partageant les dires de ses collègues, Jean-François Le Grand rappelle l'objectif du projet qui date d'une 30aine d'années : le rétablissement du caractère maritime en remettant «le Mont-Saint-Michel dans l'écrin de sa baie» et enlevant tout ce qui est polluant (ex les voitures au pied du Mont)».
syndicat mixte baie du Mont-Saint-Michel«Ce qui a prévalu au syndicat mixte, c'est la recherche de l'intérêt général, qui n'est pas la somme des intérêts particuliers» poursuit le président du Conseil Général de la Manche.
Et de conclure non sans humour : «le Mont n'a pas été construit pour les hôteliers mais pour la plus grande gloire de Dieu ... Du moins je suppose que c'était cela».

Lors des questions-réponse avec la presse, il a été précisé que la gratuité d'accès du Mont par les salariés et habitants des communes de Pontorson, Ardevon et Beauvoir sera remise en cause dans son financement actuel. Financé aujourd'hui par le syndicat mixte avec de l'argent public, la gratuité sera à terme compensée par les employeurs et les communes.
 


renvois :
* regroupe le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Conseil Régional de Bretagne, le Conseil Général de la Manche et les communes d'Ardevon, du Mont-Saint-Michel et de Pontorson.
** (VEOLIA) Transdev : société anonyme avec 2 actionnaires de référence : VEOLIA et la Caisse des Dépôts [MAJ 05/04/2013 - 13h00]


vidéos :
1 - prises de paroles des opposants :

2 - point-presse avec Laurent Beauvais, Maria Vadillo et Jean-François Le Grand :

3 - manifestation au Mont-Saint-Michel (source F3 Basse-Normandie 03/04/2013, édition 12h00) :
[A VENIR]


sites et/ou liens internet utiles :


communiqué de presse du syndicat mixte Baie du Mont-Saint-Michel  + grille tarifaire - 3 avril 2013 :


François Groualle - avranches.infos
twitter -/- facebook -/- google +