INSEE Avranches 2010Chaque début d'année, l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (ci-après l'INSEE) publie les chiffres du recensement pour chaque commune.

Depuis janvier 2004, le recensement de la population résideant en France est réalisé par enquête annuelle. Chaque commune de moins de 10.000 habitants est recensée tous les 5 ans, à raison d'une commune sur 5 chaque année.
Afin d'assurer l'égalité de traitement de l'ensemble des communes, il convient de calculer pour chacune d'elles des populations à une même date de référence.
La méthode retenue consiste à produire, pour chaque commune, des populations prenant effet juridique le 1er janvier 2014 mais calculées en se référent à l'année milieu des 5 années (2009 - 2013) écoulées soir le 1er janvier 2011.

Ces données, compilées, permettent de connaître les populations des strates supra-communales rattachées (canton, arrondissement, département, région, pays).

Elles peuvent être comparées avec celles de l'année 2006 qui se sont appliquées au 1er janvier 2009.

les populations municipales 2006 - 2011 par strates administratives et évolution :

strates 2006 2011 évolution %
France 63.186.117 64.933.400 +1.747.283 +2,77%
région Basse-Normandie 1.456.793 1.475.684 + 18.891 +1,30%
département Manche
492.563 499.531 +6.968 +1,41%
canton Avranches 18.986 19.427 +441 +2,32%
Avranches 8.239 7.950 -289 -3,50%

Analyse.
La population française en 2011 frise les 65 millions d'habitants (64,933 M). En cinq ans (2006-2011), elle a augmenté de 1,7 millions d'habitants, soit presque 350.000 individus par an.
La démographie est positive aussi pour la région Basse-Normandie et le département de la Manche, avec une évolution sur la période 2006-2011 respectivement de +1,30% et +1,41%.
Localement, si le canton d'Avranches voit sa population croître (grâce au dynamisme des communes de la première couronne (Saint-Senier, le Val Saint-Père, St Martin des Champs, Marcey-les-Grèves) et de la deuxième couronne (Saint-Ovin, Saint-Loup, ...), Avranches, le chef-lieu de canton, continue inexorablement à se dépeupler, passant sous la barre symbolique des 8.000 habitants.
Ce constat peut être observé chaque année. Lire le tableau ci-après.

la population d'Avranches - 50300 :
tableau de la population légale en 1999 et de 2006 à 2011 :

années de référence > 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011
population municipale > 8.500 8.239 8.226 8.179 8.090 8.020 7.950
population comptée à part > 726 563 566 568 648 649 648
population totale > 9.226 8.802 8.792 8.747 8.738 8.669 8.598
en vigueur au 1er janvier ...
1999 2009 2010 2011 2012 2013 2014
source > INSEE 1999 INSEE 2006 INSEE 2007 INSEE 2008 INSEE 2009 INSEE 2010 INSEE 2011

définitions (sources ici) :
Le terme générique de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa « population municipale », « sa population comptée à part» et sa population totale qui est la somme des deux précédentes.
La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune, dans un logement ou une communauté, les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune, les personnes sans-abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensée sur le territoire de la commune.
La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune :
1. Les mineurs dont la résidence familiale est dans une autre commune mais qui résident, du fait de leurs études, dans la commune.
2. Les personnes ayant une résidence familiale sur le territoire de la commune et résidant dans une communauté d'une autre commune, dès lors que la communauté relève de l'une des catégories suivantes :
- services de moyen ou de long séjour des établissements publics ou privés de santé, établissements sociaux de moyen ou de long séjour, maisons de retraite, foyers et résidences sociales ;
- communautés religieuses ;
- casernes ou établissements militaires.
3. Les personnes majeures âgées de moins de 25 ans ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études.
4. Les personnes sans domicile fixe rattachées à la commune au sens de la loi du 3 janvier 1969 et non recensées dans la commune.

Guénhael Huet député Avranches 50Ainsi , les chiffres de l'INSEE concernant la commune d'Avranches ne sont pas bons.
Et il fallait s'y attendre, le député-maire de la ville Guénhaël Huet (photo à droite) n'a pas tardé, comme à l'accoutumée (lire ici), à les remettre en cause.
Dans la presse (cf. Ouest France daté du 4-5 janvier 2014) mais aussi dans un reportage de France 3 Basse-Normandie diffusé lundi 6 janvier dernier (cf. vidéo ci-dessous). 

Selon le maire, en 2011 le chiffre de la population municipale d'Avranches aurait dû être de 8.208 habitants d'après des chiffres communiqués par l'INSEE.
Or l'INSEE dans la livraison du 1er janvier 2014 a communiqué 7.950 habitants, soit 258 habitants en moins sur la période.
«Impossible» selon le maire qui a demandé à l'INSEE des explications de cette baisse qui a répondu.
Les -258 correspondraient aux élèves mineurs habitants et scolarisés à Avranches qui seraient «administrativement» non pris en compte dans les chiffres de la population municipale car comptés à part (cf. supra).
«Guénhaël Huet a juste l'impression que les règles changé en cours de route» résume la voix «off» du reportage, faisant penser que d'une période à l'autre ces élèves mineurs d'Avranches ne sont plus comptabilisés dans la population municipale.

Info / intox??
Le chiffre de 8.208 a été calculé par l'élu. Il correspond à 7.950 (chiffre fin 2013-début 2014) auquel il a rajouté 258 élèves qui ont été soustraits par l'INSEE de la population municipale.

Admettons que le chiffre de 8.208 (pour l'année référence 2011) avancé par le maire soit exact, cela signifierait une augmentation de 188  habitants (+2,3%) par rapport à l'année précédente 2010 qui était de 8.020.
Cela parait peu plausible à la lecture du tableau sur la population d'Avranches. D'autant plus qu'il n'y a pas eu de programmes immobiliers sur la commune pouvant expliquer cette hypothétique hausse d'habitants.
Ainsi chaque année, au moins à partir de 2006, la population avranchinaise décline :

  • 2006-2007 : -13 habitants
  • 2007-2008 : -47 habitants
  • 2008-2009 : -89 habitants
  • 2009-2010 : -70 habitants
  • 2010-2011 : -70 habitants
    soit -289 habitants sur la période.

A quelques mois des élections municipales, on comprend aisément la réaction du maire.
Cette baisse démographique à Avranches ne fait pas les affaires du maire-sortant. D'autant que la population municipale tombe symboliquement, comme nous l'avons vu, sous la barre des 8.000 habitants.
Faute ou difficulté à mettre en place une politique favorisant le retour des habitants en ville, on accuse l'INSEE d'être «administrativement» (en "manipulant" les chiffres) à l'origine de la baisse de population.
Pas très fair-play.


sites et / ou pages internet utiles :


vidéo : reportage de France 3 Basse-Normandie du 6 janvier 2014, JT 19h00


François Groualle - avranches.infos
twitter -/- facebook -/- google +