Avranches, c'est un parfois le far west, la «frontier» où tout est possible, les coups bas inclus.
L'actuelle campagne des élections municipales en est un parfait exemple. Et à la manoeuvre le maire sortant Guénhaël Huet.
Après le tract diffamatoire (lire ici), les diatribes contre son concurrent David Nicolas (OF 21/02/2014), l'élu s'attaque à l'administrateur du blog avranches infos (OF 06/03/2014 et réunion publique du 27 février 2014).

En moins de trois mois, le maire a balayé d'un trait de plume ses voeux 2014, son souhait que les élections municipales, communautaires à venir donnent «lieu à un vrai débat démocratique, où chacun pourra présenter ses idées, chacun pourra présenter ses projet dans le respect qui est dû à tous. C'est comme cela que doit se dérouler une campagne électorale». (lire ici).

la séquence (0'50") :



Votre serviteur à travers son blog avranches infos (1) mais aussi ses activités associatives passées a été mis en cause lors de la réunion publique du 27 février 2014 et dans un communiqué publié dans Ouest France (OF 06/03/2014), repris sur le site internet du candidat (lire ici).

Il va sortir pour une fois de sa réserve et apporter un droit de réponse, non par voie de presse, mais sur ce blog.
La réponse sera étayée avec des vidéos, des liens hypertexte vers d’autres articles, … en vue de rétablir la vérité.

Sur un mode personnel, une fois n'est pas coutume.

Le meeting du 27 février 2014. Sur une question concernant les comptes du Scriptorial d'Avranches, Guénhaël Huet, à l'origine du projet, réplique.

vidéo : la séquence complète (question / réponse - durée 3'11)



Le candidat ne répond (naturellement) pas précisément à la question, sur le déficit, mais dans son développement il déclare que la fréquentation du musée est satisfaisante («28, 29, 30.000 visiteurs selon les années») [Lors de son lancement il était attendu au moins 70.000 visiteurs, NDLR > lire dossier de presse 2006, page 1].
Il indique par ailleurs que «ceux qui critiquent l'affluence sont ceux la même qui ont organisé un festival, un bide complet. Il y avait 80, 100 personnes».
Le maire sortant fait référence au festival anglo-normand Equinox 2003 organisé par l'association Barbacane dont j'ai été l'un des membres très actifs.
Cet évènement, qui s'est déroulé sur 3 éditions de 2002 à 2004, est depuis en stand-bye en attendant des jours meilleurs (lire l'article complet ici).

Sur ce point, de nombreuses rectifications vont être apportées aux allégations du maire sortant.
Premièrement, le maire ment quand il affirme que la manifestation culturelle précitée a accueilli moins de 100 festivaliers.
Sur l'édition 2003 en question, 819 entrées payantes ont été comptabilisées dont 545 sur les concerts organisés à Saint-James. Auxquelles il faudrait rajouter le public présent aux nombreux spectacles gratuits.
Je laisse le soin aux lecteurs de consulter la revue de presse (cliquer ici) pour vérifier la réalité des chiffres mais aussi apprécier la richesse de ce festival pluridisciplinaire et sa large couverture médiatique.

Télé Pomme festival anglo-normand Equinox 2003 Avranches F3 NormandieEn effet, sur cette édition le festival avait obtenu la présence de France 3 Basse-Normandie et de son émission culte «Télé Pomme» (lire le courrier_adressé et voire à droite la copie écran du site web de l'émission ), émission diffusée en direct de la place Littré  en présence de votre serviteur et du maire Guénhaël Huet.
Le festival avait pour objectif de promouvoir culturellement la ville d’Avranches et le sud Manche.

Chose cocasse, 10 ans plus tard, le 10 juillet 2013, sur la même place à Avranches , à l’occasion de l’étape du Tour de France, ce sont les deux grands représentants de la "culture" locale Thierry Olive, star de l'Amour est dans le Pré – saison 7, le reality show de M6 et Noël Jamet multiple champions du monde du cri du cochon qui étaient en direct à « Village départ » l’ émission à forte audience de France 2.
Si la venue de Tour de France à Avranches avait pour objectif, entre autre, de redorer l’image de la ville au plan national, il a été ruiné par la prestation télévisée des deux personnages précités. (lire ici).

Pourtant la présence d’au moins un deux acolytes avait été annoncée dans la presse locale les jours précédents leur venue … sans que cela n'émeuve les élus, le député-maire en tête.

vidéo : la séquence (in)oubliable des deux vedettes à Avranches à l'occasion du centenaire du Tour de France cycliste (durée 12'42").

Le bide évoqué par le maire n'est certainement pas celui que l'on croit.
Et celui - qui soit disant - dévalorise la ville n'est pas celui qu'il prétend ...

Scriptorial Avranches 2014 musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel place d'Estouteville... en effet, deuxièmement, l'administrateur de ce blog, contrairement aux dires et sous-entendus le maire, ne fustige pas le Scriptorial, musée municipal. (photo à droite)
Au contraire il promeut les activités du musée avranchinais, cela depuis son ouverture en 2006.
Pour preuve, toutes les (ou presque) expositions  temporaires - même quand il n'a pas été invité aux vernissages -  ont été annoncées sur ce blog, avec des captations audiovisuelles lors des vernissages et l'intégration de reportages réalisés par France 3 Basse-Normandie (lire dossier ici).

Troisièmement. Ce qui est exact c'est que le blog a émis des doutes sur l'exactitude des chiffres de fréquentation du Scriptorial communiqués par la municipalité aux conseillers municipaux (lire ici) et a relayé les demandes des élus d'opposition pour obtenir les comptes financiers du Scriptorial auprès de la municipalité. (lire ici)
Sur ce dernier point, il semble normal que les élus et les contribuables avranchinais sachent combien ce complexe culturel leur coûte, même s'il ne peut être par nature que déficitaire.

Seulement, jamais le maire n'a joué la transparence concernant ce musée après des élus et de la population.

En contradiction avec son engagement, lors des voeux 2013, de communiquer les informations financières : «Cette information vous est due. Pas seulement à la cérémonie des voeux, mais aussi en mars avril dans Avranches communication [la publication municipale, NDLR]. Et à chaque fois que l'on peut vous donner des informations de nature financière et fiscale on le fait parce qu'on doit le faire.» (lire ici).

vidéo : la séquence en question (durée 32" - source gwenaouel houet):



On comprend que ce blog citoyen et indépendant ne soit pas apprécié du maire et que les relations entre l’administrateur du site et le premier magistrat de la ville ne soient pas au beau fixe.
C'est un doux euphémisme.

festival anglo-normand equinox 2014 Avranches visuel affichePetit retour en arrière. Cette tension remonte au premier festival anglo-normand Equinox (2002), manifestation culturelle évoquée précédemment.
Sur cette édition, le festival avait invité, pour des raisons pratiques et financières le local François Dufour (agriculteur sur le canton de Saint-James, à l'époque en responsabilité à la Confédération Paysanne et à ATTAC [association militant pour la taxation des flux financiers], aujourd'hui vice-président du Conseil Régional de Basse-Normandie) pour participer à un débat au cinéma le Star; une invitation qui n'avait pas été du goût de l'UMP Guénhaël Huet.

Les conséquences ne se sont pas fait attendre : insultes au téléphone, boycott la cérémonie d'inauguration du festival par l'intéressé, surnom de l'association Barbacane "Barb'ATTAC" et menace de supprimer la subvention de 10.000 francs à l'époque (qui a été finalement versée) (the full story cliquer ici).

Les relations se sont tendues quelques années plus tard avec la construction du Scriptorial, le musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel à Avranches; un projet initié par la municipalité sans aucune transparence et dans le mensonge.
Il a très été compliqué pour les riverains résidant rue de Geôle (dont je fais parti) d'avoir des informations sur ce projet prévu dans leur rue.
Et quand ils ont fini par les obtenir, ils se sont rendu compte après coup qu'ils étaient faux.
Scriptorial Avranches 2007 musée des manuscrits du Mont-Saint-MichelLe maire Guénhaël Huet et ses premiers adjoints André Bazin et Bruno Delauney ont sciemment menti sur la hauteur du mur du bâtiment - coté rue de Geôle - beaucoup plus élevé qu'annoncé et sur le parement en pierre promis - toujours coté rue de Geôle - remplacé par du béton «banché». (cf. photo à droite)

Ce double mensonge couplé à la volonté de la municipalité de laisser le bâtiment en couleur gris béton, style années 1940 (genre blockhaus / bunker) ont fait réagir les riverains.

Une proposition de trompe l'oeil a été suggérée à la municipalité par les riverains, présentée aux médias et publiée sur un blog créé pour l'occasion (dont avranches infos est la continuité après quelques changements de dénomination). Lire le dossier .

Scriptorial Avranches 2014 musée des manuscrits du Mont-Saint-MichelAvec le résultat que l'on connaît : les murs extérieurs du Scriptorial ont été lasurés d'une couleur plus chaude et des lettrines style médiévales peintes coté rue de Geôle.
(photos Scriptorial - rue de Geôle : 2007 / 2014)

De ces deux (tristes) expériences (festival Equinox et Scriptorial), force est de constater qu'à Avranches la transparence et la communication ne sont pas le fort de la municipalité.
Par contre, le clientélisme est une valeur sure dans la cité , ...

Que le blog «avranches infos» allait, à chaque fois si possible, dénoncer, preuves à l’appui.

Dès 2007 le blog a demandé, à de multiples reprises la publication des ordres du jour et comptes-rendus de conseil municipaux sur le site internet de la ville (lire ici). C'est dorénavant chose faite.
Depuis 2007, il filme les conseils municipaux même si le maire d'Avranches, en toute illégalité, lui en a interdit la pratique.
Il a attaqué devant le Tribunal Administratif cette décision illégale et cet abus de pouvoir et gagné. Malgré les attestations de complaisance déposées par ses adjoints Brigitte Hayère, André Bazin et Bruno Delauney pendant de la procédure (lire le dossier de la caméra interdite).

Effectivement le blog a critiqué le maire et ses quelques grands projets, notamment celui de la vidéosurveillance en ville, dénonçant là encore l’absence de communication mais aussi la justification de ce projet.

Avranches caméras vidéosurveillance Gwenaouel Houet Guénhaël Huet député dépouté maire _big brother_Le dossier a été préparé en catimini par la municipalité. C'est seulement quand le projet a été inscrit à l'ordre du jour et la décision votée en conseil municipal en septembre 2011 que les avranchinais ont en eu connaissance ; cela via la presse locale ou/et ce blog.
Aucune information n'avait été communiquée au préalable. Ni dans la revue municipale « Avranches communication », ni à l'occasion un point-presse.

Sur un sujet intéressant les libertés publiques, il aurait été judicieux de consulter la population comme cela s'est fait dans d'autres communes (cf. Nérac).
Par ailleurs, ce projet a été justifié par une augmentation de la délinquance en ville ce qui est inexact, sauf à manipuler les chiffres comme cela a été fait. (lire le dossier big brother)

Sur le clientélisme voire de népostisme, notamment dans le recrutement du personnel municipal, les avranchinais connaissent trop bien la pratique : ils sont nombreux les fils ou filles d’élu(e)s, d’ancien coureur cycliste et proches casés à la ville.
Ce système a été involontairement mis en évidence lors d'une course cycliste, vidéo à l'appui. Lire le billet ici.

Le blog n'est le seul à faire l'objet de critique de la part du maire.
Il en est de même de ceux qui remettent en question ou contrarient la politique de Guénhaël Huet.
Qu'il s'agisse de l'INSEE concernant la chute de la population à Avranches (lire ici et ).
Qu'il s'agisse d'une élue qui regrette à juste titre l'arrêt en 2010 du Téléthon à Avranches (lire ).

De ce qui précède et en généralisant, il ne faut pas s’étonner que les citoyens ne fassent plus confiance aux élus et par voie de conséquence se détournent de la politique ou/et les poussent à voter pour les extrèmes …

Pour revenir au sujet, bouclant ainsi la boucle, « avranches infos » est un blog d’information et de veille.
Naturellement, il présente et couvre en dilettante l’actualité locale voire plus lointaine sous ses diverses facettes (politique, économique, sociale, culturelle, …).
Aussi, il continuera à soulever et dénoncer, quelle que soit la municipalité en place, les dysfonctionnements relevés au niveau institutionnel, les abus de pouvoirs de certains élus et les projets/décisions moins  mûs par l’intérêt général que l’intérêt particulier.

Que cela ne plaise pas à certains. C’est un fait mais c’est la démocratie.

Ce post va se conclure sur un reportage de France 3 Basse-Normandie de 2009 qui a défrayé en son temps la chronique et qui résume en  3’13 tout ce qui vient d’être longuement écrit :



signé

François Groualle,
administrateur du blog avranches infos
membre de l'association Barbacane
co-organisateur du festival anglo-normand Equinox

 

 

(1) mais aussi sur celui satirique gwenaouel.houet


François Groualle - avranches infos
twitterfacebook • googletumblrinstagram