Forum Libération Rennes 2030 12 avril 2014 afficheSe projeter dans 16 ans, en «2030», était le thème du 6ème Forum Libération à Rennes.
Pendant deux jours (vendredi 11 et samedi 12 avril 2014), l'évènement a proposé 40 débats sur les sujets les plus divers tels la religion, la société, le monde, l'espionnage, les technologies, la guerre, l'amour, la santé, la politique, .... à l'aube du premier tiers du XIXe siècle.
Pour animer les débats, le quotidien a invité de nombreuses personnalités d'horizons divers : scientifiques, économistes, philosophes, politiques, écrivains, artistes, ...
Le public pendant toute la durée du forum a pu assister gratuitement aux tables rondes et poser des questions aux intervenants.

Une des seules déconvenues aura été l'annulation du déplacement Christiane Taubira, Ministre de la justice, en raison d'un «agenda chargé». La Garde des Sceaux devait intervenir sur le débat «que signifiera être étranger en 2030».

Forum Libération Rennes conclusion bilan 2014 Fabrice Rousselot Alexandra Schwartsbrod Nathalie Appéré maireEn clôture des deux jours et en présence de Nathalie Appéré maire de Rennes, Fabrice Rousselot, directeur de la rédaction de Libération s'est dit très satisfait de la fréquentation. Le 6ème Forum de Rennes est un succès avec «plus 17.500 billets émis» sur les deux lieux du Théâtre National de Bretagne et des Champs Libres.
(photo de gauche à droite : Tania Khan, Libération, Nathalie Appéré maire de Rennes, Fabrice Rousselot, directeur de la rédaction de Libération et Alexandra Schwartsbrod, Libération)

Informé le samedi matin via le site internet de France culture et vivement intéressé par le programme, l'administrateur du blog avranches infos s'est rendu illico presto sur la capitale bretonne.
Accrédité média sur place, il a assisté à quatre débats, déjà complet, sur les 19 de la journée : «2030, si loin si proche» (TNB / 11h00 - 12h30), «Migrations, à la croisée des flux» (TNB / 13h30 - 15h00), «Les guerres en 2030» (les Champs Libres / 15h30 - 17h00) et «Faire l'amour en 2030 : une nouvelle révolution sexuelle» (TNB / 17h30 - 19h00).
Faute de temps, il est impossible de rendre compte de la totalité des interventions. Quelques idées forces seront présentées, puisées sur le compte twitter du blog (mentionné) et sur les quelques notes écrites.

Forum Libération Rennes 2014 Pascal Lamy Christophe de Margerie Navi Radjou Fabrice Rousselot Alexandra Schwartsbrod1 - 2030, si loin si proche (TNB / 11h00 - 12h30) avec Pascal Lamy (ancien président de l'OMC, président d'honneur du think tank Notre Europe - Institut Jacques Delors, Christophe de Margerie, PDG de Total et Navi Radjou, ancien directeur du Centre for India & Global Business à l'Université de Cambridge. Débat modéré par Fabrice Rousselot et Alexandra Schwartsbrod de Libération.
(photo de gauche à droite : Christophe de Margerie, Pascal Lamy, Alexandra Schwartsbrod, Navi Radjou et Fabrice Rousselot)

  • Christophe de Margerie (Total) : en 2030 production et prix du pétrole idem à aujourd'hui (twitter)
  • Christophe de Margerie : conséquences de la baisse de la part du nucléaire, c'est plus d'émissions de CO2 ou moins d'énergie en attendant les nouvelles énergies (twitter)
  • Christophe de Margerie : en 2030 1/4 des espèces / biodiversité aura disparu (twitter)
  • De Margerie (Total) : en 2030, sur 8 milliards d'habts dans le monde, 5 Mds seront connectés (sur internet) (twitter)
  • Pascal Lamy (ex OMC) : en 2030 deux éléments : 1- le futur individuel dépendra du futur collectif 2- la capacité individuelle a pesé sur le futur sera plus grand (twitter)
  • Pascal Lamy. Autoquestion sur la meilleure période pour naître réponse : maintenant selon Pascal Lamy. (twitter)
  • Navi Radjou présente un incubateur (coût 200$) pour sauver les enfants dans les pays en voie de développement. (twitter)
  • Navi Radjou (Cambridge) : en 2030 la majorité des innovations proviendront des pays en voie de développement. (twitter)
  • Pascal Lamy: sur les grands pb de société, les États nations vont devoir accepter de s'effacer devant de new acteurs de la société civile (twitter)
  • A la question du public : Total est-il prêt à publier la liste des filiales dans les paradis fiscaux? De Margerie : pas concerné. 12Mds d'impôts payés dans les PED [pays en voie de développement] (twitter)
  • Sur la question de la responsabilité de Total sur l'émission de CO2 dans le monde.
    De Margerie est d'accord mais quand il envisage de fermer des raffineries en France, avec des suppressions d'emplois à la clef, c'est le tollé ... (twitter développé)
  • 2014 2030 : unanimité sur le fait que l'avenir passera par l'Afrique avec son taux de croissance important, ... (twitter)
  • question sur la dés-industrialisation de l'Europe et mondialisation / OMC.
    Faux selon P. Lamy : l'Europe produit plus, mais écarts entre pays (twitter)
  • De Margerie (Total) : la France a des atouts et est étonné du pessimisme des français. La mondialisation une bonne chose pour la France ... (twitter)
  • conclusion de Navi Radjou : la France pionnière des 3 économies d'avenir : partage, circulaire (recyclage) et système D
    (twitter)

Forum Libération Rennes 2014 migrations Michel Agier Catherine Wihtol de Wendem Jonathan Bouchet-Petersen2 - Migrations, à la croisée des flux (TNB / 13h30 - 15h00) avec Michel Agier, anthropologue spécialiste de la mondialisation et de l'exil et Catherine Wihtol de Wendem, politologue spécialistes des migrations internationales. Débat modéré par Jonathan Bouchet-Petersen, de Libération.
(photo de gauche à droite : Michel Agier, Jonathan Bouchet-Petersen et Catherine Wihtol de Wendem)

  • "les migrations représentent 3,1 % de la population mondiale", selon Catherine Withol de Webden (twitter)
  • les migrations à l'horizon 2050 seront plus régionales (intra-pays, voire pays proches). Pas gouvernance mondiale / ONU sur les migrations (twitter)
  • évocation de FRONTEX, une organisation européenne "militaire", qui assure la sécurité aux frontières extérieures de l'UE (twitter)
  • liens entre mondialisation et migration. Des politiques éco dans un pays ont des conséquences dans d'autres pays, engendrant migrations (twitter).
    A l'exemple du développement de la culture à bas coût du café au Vitenam qui a contraint les paysans d'Amérique latine à quitter leurs exploitations et migrer notamment vers les USA.

Forum Libération Rennes 2014 les guerres en 2030 Dominique David Vincent Desportes Percy Kemps Alexandra Schwartsbrod Marc Sémo3 - Les guerres en 2030 (les Champs Libres / 15h30 - 17h00) avec Dominique David de l'IFRI (Institut Français des Relations Internationales), Vincent Desportes, général, ancien directeur de l'Ecole de guerre et Percy Kemps, auteur britannique de romans d'espionnage et consultant en géostratégie. Débat modéré par Alexandra Schwartsbrod et Marc Sémo de Libération.
(photo de gauche à droite : Dominique David, Marc Sémo, Alexandra Schwartsbrod, Vincent Desportes et Percy Kemps)

  • Dominique David (IFRI): Y aura-t-il des guerres en 2030? C'est un vrai sujet. Oui, on se battra en 2030. 
    Après la guerre froide, espoir que les conflits soient moins importants. Ce qui s'est avéré faux à l'exemple de l'Irak, l'Afghanistan ou les balkans.
    2 raisons à cela. 1 - La décomposition du système international (explosion de l'URSS) qui multiplie les acteurs. 2 - Le processus de recomposition de la dynamique de puissance. Mais on ne sais pas encore lesquels (Chine, Brésil, ...).
    Dans 15 ans en 2030 il y aura de vieilles puissances (USA), de nouvelles et d'autres moyennes. Cela engendrera des dynamiques conflictuelles fortes.
    Que faire? perplexité des stratèges et planificateurs militaires. 1 - Il faut prévoir toutes les hypothèses de conflits. 2 - dans un contexte de réductions de crédits militaires et 3 - ils faut prévoir tous les conflits même les plus improbables.
  • général Vincent Desportes : Content qu'il y ait autant de monde à assister au débat précisant : «si on ne s'intéresse pas à la guerre, la guerre elle s'intéressera à vous». Il déroule dans un premier temps son argumentaire en 5 points : 1 - il y aura des guerres tant qu'il y aura des hommes (référence à Freud). 2 - Difficulté de prédire les formes de la guerre (réf. Clausewitz). 3 - La guerre sera toujours dans le domaine de la fiction, du brouillard, du hasard, de l'incertitude. 4 - la guerre sera multi espace et multi dimensionnelle. 5 - la guerre de demain ne sera pas une guerre de robots. Les robots commenceront la guerre et s'autrodétruiront. Puis les hommes interviendront ...
    Concernant les nouvelles armes technologique (drônes, robots, ...), elles influencent les champs de bataille, non la guerre selon l'ancien directeur de l'école de guerre.
  • Percy Kemps : il se sert d'un jeu de tarot pour étayer son intervention difficile à retranscrire.

Forum Libération Rennes 2014 les guerres en 2030Concernant les nouvelles technologies, la France a pris du retard sur les drônes, mais à niveau sur la cyber défense selon le général Desportes qui poursuit sur la faiblesse de l'armée de terre avec la boutade : «elle va prochainement tenir dans le stade de France».
Il souligne le problème de dimensionnement des armées par rapport à ce que l'on veut faire.
La France est en guerre. Elle a 7.000 / 8.000 militaires en OPEX [Opérations extérieures, NDLR]. Il y a nécessité de rééquilibrer les forces conventionnelles et nucléaires. L'une ne fonctionne pas sans l'autre.
L'armée européenne? Création impossible si pas de perception commune selon Dominique David. Il y aura une armée européenne quand il y aura un peuple européen et une solidarité d'intérêts européens.
La crise Russie Ukraine : si similitude avec les prémices de la première guerre mondiale, tous sont convaincus que cette crise n'embrasera pas toute l'Europe.
Les hommes / femmes et la guerre. Les femmes impliquées dans la vie publique sont moins bellicistes, moins impérialistes que les hommes, pour Dominique David (référence à Sparte).
Pour résumer :
les femmes > Vénus > diplomatie
les homme > Mars > guerre
Le général Desportes contredit par l'exemple ce qui vient d'être dit. Il mentionne l'existence durant la grande guerre patriotique [guerre opposant le IIIe Reich et l'URSS, pendant la seconde guerre mondiale, NDLR] d'un bataillon russe de femmes qui ne faisait pas de prisonniers allemands ...
La guerre bactériologique? Le danger existe, mais reste une affaire de mode. Aujourd'hui c'est le cyber qui est mis en avant.
l'ONU? Elle doit être réformée pour Dominique David, mais il est impossible de le faire. Donc elle restera telle qu'elle est.
L'ONU est un syndicat, un forum d'Etats. Qu'on utilise quand c'est utile, qu'on n'utilise pas si ce n'est pas utile. Voire les 2 à l'exemple de l'intervention en Libye qui s'est faite dans le cadre des nations-unies mais dont la durée a excédé le mandat donné par celui-ci.
Pour le général Desportes la guerre en Libye était stupide. L'anarchie qui s'est suivie a engendré une «académie du terrorisme» avec pour conséquence l'intervention militaire au Mali.

Forum Libération Rennes 2014 amour en 2030 Catherine Robbe-Grillet Yann Minh Quentin Girard4 - Faire l'amour en 2030 : une nouvelle révolution sexuelle (TNB / 17h30 - 19h00) avec Catherine Robbe-Grillet, écrivain et maîtresse de cérémonie sadomasochiste et Yann Minh, artiste multimédia. Débat modéré par Quentin Girard, Libération.
(photo de gauche à droite : Yann Minh, Quentin Girard et Catherine Robbe-Grillet)

  • après "les guerres en 2030", fin du Forum de Rennes sur un thème plus pacifiste et léger : "faire l'amour en 2030" ... (twitter)
  • Catherine Robbe-Grillet ne pense pas à une nouvelle révolution sexuelle. Les pratiques sexuelles (inutile de les rappeler) resteront les mêmes avec peut-être une tendance écologique, «le sexe durable». Des études existent pour savoir combien un humain émet de CO2 dans une journée. Pourquoi ne pas réaliser des études pour connaître les positions sexuelles qui consomment le moins de CO2.
    Elle évoque la pédophilie, sujet tabou. Au point que prendre des photos de ses enfants nus peut conduire le parent au tribunal.
    Elle espère qu'en 2030 certaines mentalités auront changé.
    Sadomasochisme? Un phantasme majoritaire des hommes.
  • Forum Libération Rennes Yann Minh cyber culture sex 2014Yann Minh, artiste multimédia, pense que l'avenir des relations humaines passera entre autre par le cyber, dans le monde virtuel; Second life n'étant qu'un début.
    Il présente son casque Neuro Brain Wave qui permet de lire les pensées des autres portant le même casque (et inversement) et plus (dixit) : «par la pensée, je peut faire jouir la partenaire».
    Puis il réalise une démonstration de son logiciel de cyber culture 3D, outil pédagogique à destination des enseignants, avec des backdoors qui ouvrent sur des mondes plus hot.
    cf. vidéo (extrait):



  • Forum Libération Rennes public 2014La grande prêtresse SM n'est pas convaincue par le cyber sex présenté et expliqué par Yann Minh. Il faut du contact physique déclare-t-elle.
    Elle espère que d'ici 2030 les mentalités auront changé sur 3 sujets encore tabous que sont la sexualité des personnes âgées, des handicapées et le sodomasochisme, relevant non sans humour qu'elle relève dans deux catégories ...

En conclusion de la journée, le dernier tweet posté à la sortie du TNB vers 19h30 :

tweet forum de Rennes Libération 2014 conclusion

Il est possible de (re)voir les débats grâce à TVR, la chaîne de télévision locale de Rennes, qui a enregistré certains d'entre-eux. Cliquer ici


galerie photos de la journée via tumblr : ici


sites et/ou liens internet utiles :


François Groualle - avranches infos
twitterfacebook google+tumblrinstagram