usine à gaz Avranches cyanure avril 2014Au lendemain des élections municipales à Avranches, des habitants de la rue des Nu-Pieds et du chemin de la Boutonnière s'étaient inquiétés des risques de pollution aux métaux lourds (cyanure, ...) de l'ancienne usine à gaz qui surplombait leurs propriétés (lire ici).
La nouvelle municipalité conduite par David Nicolas s'était engagée à faire toute la transparence sur le sujet (lire ici).

Le 29 octobre, le maire et l'adjointe en charge du développement durable Peggy Cochat ont reçu ces riverains pour leur livrer de nouvelles informations.

Elles concernent la qualité des aliments (légumes, lait, ...) produits par lesdits riverains dont la ferme du Petit Changeons.
Leur analyse a été réalisée par le cabinet d'études Burgeap, spécialisé dans l'ingénierie de l'environnement.
Les résultats sont rassurants car aucune trace de cyanure n'a été détectée. Si la présence de métaux et d’hydrocarbures dans certains légumes a pu être décélée, elle ne dépasse pas les valeurs de référence.
«Les végétaux et denrées alimentaires autoproduits ne montrent donc pas d’incompatibilité avec leur consommation» rappelle le communiqué de presse diffusé à l'issue de la rencontre.
Le document précise par ailleurs que la ville a engagé une réflexion sur la réhabilitation du site et la dépollution du site.
A suivre.


le communiqué de presse - 31/10/2014

Avranches mairie usine à gaz municipalité réunion octobre 2014Mercredi 29 octobre, David Nicolas, maire d’Avranches et Peggy Cochat, 1ère adjointe en charge du développement durable ont invité les riverains de l’ancienne usine à gaz pour leur communiquer les résultats des dernières analyses menées par le cabinet BURGEAP.

Au total 4 prélèvements
La ville souhaitait répondre aux inquiétudes des riverains et des consommateurs et afin de lever les incertitudes sur la qualité des végétaux autoproduits et des denrées alimentaires (viande, lait, fromage) de la ferme du Petit Changeons, elle avait à nouveau mandaté le cabinet BURGEAP pour la réalisation d’un diagnostic approfondi et une mise à jour de l’interprétation de l’état des milieux.

Des analyses ont été effectuées au mois d’août sur les végétaux situés dans 4 jardins de riverains ainsi qu’à la ferme du petit Changeons.
12 espèces (pommes de terre, haricots, courgettes… pour les légumes, poires et mirabelles… pour les fruits) ont été analysées ainsi que la viande, le lait (de vache et de chèvre) et le fromage de la ferme.

Pas de trace de cyanure dans les jardins
Si les études ont révélé la présence de métaux et d’hydrocarbures dans les analyses de certains légumes en aucun cas il n’y a de dépassement des valeurs de référence.
On note également l’absence de cyanure. Les végétaux et denrées alimentaires autoproduits ne montrent donc pas d’incompatibilité avec leur consommation.

Réhabilitation du site.
Les élus réfléchissent à une réhabilitation de l’ancienne usine à gaz qui est située dans un endroit privilégié : vue sur le Mont-Saint-Michel, près du Jardin des Plantes, de la ferme du petit Changeons et du centre-ville. Des partenaires publics ont été rencontrés et l’obtention de subventions pour la réalisation d’un projet est envisagée.

Nettoyer le site.
La dépollution à envisager est fonction du projet d’aménagement du site. Cependant de premières mesures seront engagées :

  • des investigations vont être menées pour repérer précisément les lieux souterrains des anciennes installations d’hydrocarbures afin de les vidanger,
  • une inspection exhaustive des murs sera menée afin d’identifier les traces associées à la présence de cyanures afin d’envisager efficacement un nettoyage ou un confinement de ces traces (le nettoyage sera privilégié dans la mesure du possible).

Le rapport des analyses, dans son intégralité, est consultable par tous à la mairie d’Avranches auprès des services techniques.


sites et/ou liens internet utiles :


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram