Roland Soubeyrand association Itinérance Sud Manche Avranches demandeur d'asile hébergement juin 2015Devant les grilles de la sous-Préfecture d'Avranches, l'association Itinérance Sud Manche et ses partenaires* ont organisé jeudi 4 juin 2015 un point-presse pour demander le maintien des trois appartements d’Avranches en vue d'accueillir les demandeurs d’asile de la Manche.
Roland Soubeyroux, président de l'association et Nicole Launay, membre de la communication juridique de la structure, expliquent la situation.
Pour information, le point-presse des deux intervenants a été filmé. La vidéo est consultable en fin de billet.

Alors que la situation des populations contraintes à l’exil n’a jamais été aussi tragique depuis des décennies, les bénévoles de l'association ont appris par la Préfecture que seul l’hébergement de familles avec enfants de moins de trois ans et de malades est  désormais la règle. 
L'association dénonce cette décision, contraire à la loi et aux engagements européens et internationaux de la France, qui est loin derrière ses partenaires européens en matière d’accueil de réfugiés et de délivrance du statut de résident.

Pour les membres d'Itinérance Sud Manche, il est évident que les personnes venues demander l’asile, condamnées à vivre à la rue, ne sont pas en mesure de défendre leurs droits, puisqu’elles n’ont alors aucun suivi juridique et deviennent invisibles pour les associations qui pourraient leur apporter le soutien nécessaire.
En trois ans grâce au soutien de l'association, sur les 22 personnes qui sont passés à Avranches 10 ont pu obtenir le statut de réfugié.

Nicole Launay association Itinérance Sud Manche Avranches demandeur d'asile hébergement juin 2015Sur le territoire se jouent des drames humains :  syriens, érythréens, afghans, ... sont ainsi jetés à la rue.
Selon un rapport officiel du gouvernement en 2014 (OFPRA, Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) sur 217 personnes demandant dans la Manche la protection de la France seules 107 ont été accueillies en CADA (Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile) où ils sont suivis : les autres sont renvoyées au service commun d’hébergement d’urgence (le 115), insuffisant et disséminé du nord au sud de la Manche, quasi inexistant pour les femmes, et ne bénéficiant que d’une heure de suivi juridique.

Itinérance Sud Manche connaît des demandeurs d’asile qui sont à la rue : 6 femmes et 12 hommes à Cherbourg.
Par ailleurs à Saint Lô, 39 personnes, dont 20 enfants, sont depuis plus d’un an hébergés dans 14 chambres de 2 hôtels.
L'association précise qu'avec l’argent dépensé pour les chambres d’hôtel, un plus grand nombre de personnes demandant l’asile dans la Manche pourraient être logées en appartements.
C’est sur cette base qu’il y a trois ans, l'association a obtenu l’ouverture des trois appartements en question, avec l’accord et le soutien de la municipalité d’Avranches.

Les bénévoles s'interrogent si la politique actuelle ne consiste à maltraiter les étrangers pour les dissuader de venir en France.
A titre d'exemple, ils citent Calais où deux milliers de migrants sont installés sur une décharge, aboutissant ainsi à la création du premier bidonville d’Etat.
Cette politique nourrit le rejet des étrangers, pour le plus grand profit de l’extrême droite.

Les membres d'Itinérance Sud Manche demandent le retour à l’esprit d’humanité qui a permis il y a trois ans  d’accueillir à Avranches des demandeurs d’asile dans des conditions dignes, en accord avec la municipalité, la préfecture et l’association Itinérance Sud Manche, avec le souci de lutter contre le gâchis de l’argent public, avec  la volonté de réparer les corps et les esprits maltraités par la violence dans leurs pays d’origine.
Un rendez-vous a été demandé auprès de Mme le sous-Préfet d'Avranches, représente de l'Etat, en présence d'élus de la commune d'Avranches.
A suivre.

* section Ligue des Droits de l’Homme Avranches, peuples solidaires, Amnesty International, FSU, Artisans du Monde, Union Locale CGT, Pastorale des Migrants

Il est possible de télécharger et d'imprimer la pétition : cliquer ici


vidéo du point-presse :


sites et/ou liens internet utiles :


dossier de presse d'Itinérance Sud Manche sur les demandeurs d'asile en Europe, France et à Avranches - année 2014


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram