CLSPD Avranches juin 2015 Gendarmerie, procureur sous-Préfet mairie Claude Dulamon David Nicolas Thierry Beterous Didier Lancel Renaud Gaudeul Thierry Pennec Peggy CochatAvranches est une »ville plus que calme en terme de délinquance» note Renaud Gaudeul, procureur de la République auprès du tribunal de Coutances lors du point-presse organisé à l'issue de la Commission Locale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (ci-après CLSPD) qui s'est déroulée mardi 9 juin 2015 à la mairie d'Avranches.
Sur les 5 premiers mois de cette année, le nombre de faits délictueux sur le territoire de l'ancien canton d'Avranches (16 communes) a baissé de 6,9% par rapport à la même période en 2014 (269/289).
La baisse de la délinquance est aussi constatée en année pleine entre 2013 et 2014 (données de la Gendarmerie à venir).
«Avranches est une ville relativement tranquille» avec «des petits chiffres [de délinquance, NDLR]» confirme le capitaine Didier Lancel, commandant de la brigade territoriale d'Avranches, avec deux points de vigilance  tout de même : les atteintes volontaires sur les personnes et les cambriolages.

photo à en haut à droite : Chef d'Escadron Thierry Beterous, commandant de la Compagnie de gendarmerie d'Avranches • Capitaine Didier Lancel, commandant de la Brigade Territoriale Autonome d'Avranches • Thierry Pennec, adjoint aux affaires sociales • Peggy Cochat, adjointe à la qualité de la vie, développement durable et sécurité • Claude Dulamon sous-Préfet d'Avranches • David Nicolas, maire • Nicolas Ferreira,conseiller municipal délégué à la jeunesse • Renaud Gaudeul, procureur de la République

vidéoprotection vidéosurveillance caméra Avranches place Littré maison de la presseSi la délinquance baisse, les 9 caméras de vidéosurveillance éparpillées à Avranches ne seront pas désinstallées pour autant cette année.
On se rappelle que le système de vidéosurveillance a été décidé en 2011 sous le mandat du précédent maire Guénhaël Huet, actuellement député UMP (aka les Républicains) et président de la CCAMSM*, pour satisfaire la politique sécuritaire du gouvernement UMP de l'époque, mais aussi pour contenter certains artisans/commerçants et "p'tits vieux" en vue des élections municipales à venir qui ont donné les résultats que l'on connait.
De plus, cette décision avait été actée en catimini, sans aucune information préalable des habitants, alors que la délinquance était déjà à l'époque résiduelle (cf. dossier big brother - vidéosurveillance à Avranches).
Les caméras ne seront pas démontées cette année car elles sont encore sous garantie et ne coûtent rien à la ville et donc aux contribuables (mis à part l'investissement initial).
Ainsi les coûts de la maintenance du système ne seraient pas encore connus par la mairie.
Le coût de maintenance sera à comparer avec ses avantages mis en avant la Gendarmerie : effet dissuasif, aide à l'enquête, ...
Sur ce dernier point, la vidéosurveillance «a permis de solutionner plusieurs affaires» précise le capitaine Lancel.
Il faudra attendre au minimum 2016 pour que les avranchinais sachent combien leur coûtent en entretien les caméras de vidéosurveillance et connaissent la position de la municipalité sur l'avenir du système.

CLSPD Avranches juin 2015 Commission Locale de Sécurité et de Prévention de la DélinquanceAprès deux ans de sommeil (juin 2012), la réactivation de la CLSPD à Avranches a été saluée par toutes les autorités civiles, judiciaires et militaires présentes : Mme Claude Dulamon, Sous-préfet d'Avranches, M. Renaud Gaudeul, procureur de la République, les officiers de Gendarmerie M. Thierry Beterous, Cdt de la Compagnie et M. Didier Lancel, Cdt de la BT.
La CLSPD a réuni en matinée plus de 50 personnes issues de l'Education Nationale (cadres des collèges, lycées), du milieu associatif, des services municipaux, des forces de l'ordre, ...
Elle fut un moment privilégiée de rencontre entre les différents acteurs dans le domaine de la prévention de la déliquance.
Dans ce sens trois groupes de travail ont été constitués : 1- action à destination des jeunes (12-25 ans) exposés à la délinquance, 2- lutte contre les violences conjugales et aide aux victimes et 3- la tranquillité publique.

Autres sujets abordés lors du point-presse :
gendarmerie nationale véloLe quartier de la Turfaudière étant à cheval sur deux communes, Avranches et Saint-Martin-des-Champs, les intervenants souhaiteraient que le maire de la commune voisine rejoigne non le CLSPD mais la Commission Intercommunale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, qui serait créée pour l'occasion.
Par ailleurs, prochainement les avranchinais devraient croiser les gendarmes et les agents de la police municipale en vélo.
Ce changement de locomotion est moins dicté par les économies d'énergie et la lutte contre les gaz à effet de serre que ses visées préventives (contact plus facile avec la population) et répressives (déplacement silencieux).
photo à droite : archive (source)

 

* CCAMSM : Communauté de Communes Avranches Mont-Saint-Michel


sites et/ou liens internet utiles :


vidéo : point-presse organisé à l'issue de la Commission Locale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance - mardi 9 juin 2015
source : avranches infos


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram