projet valorisation vallée barrage Sélune 16 juillet 2015 participants réunion Saint-LôSont-ce les festivités du 14 juillet et leurs traditionnels bals populaires qui ont suscité ces derniers jours sur un sujet autre - le dossier des barrages sur la Sélune - l'emploi autre (aussi) du vocable "bal" par certains responsables politiques du sud Manche.
«Bal des faux-culs» mentionné par Guénhaël Huet - député et président de la Communauté de communes Avranches Mont-Saint-Michel - sur sa page facebook et dans les colonnes de la presse locale, très remonté après que la ladite collectivité ait rejeté sa proposition de référendum locale sur les barrages (lire ici). Un article plus complet devrait être publié sur ce sujet.
projet valorisation vallée barrage Sélune juillet 2015 Gilbert Badiou président Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Danièle Polvé-Montmasson préfète Manche Daniel Roche Maîtres du vent Laurent Bouvier conseiller technique ministère Ecologie«Bal des hypocrites» entendu à l'issue de la réunion en Préfecture jeudi dernier (16 juillet 2015) où il a été présenté le projet de valorisation socio-économique de la Vallée de la Sélune une fois l'effacement des barrages réalisé. Réunion au cours de laquelle l'effacement des barrages est systématiquement «sous-entendu» mais jamais annoncé par les représentants de l'Etat présents : Danièle Polvé-Montmasson, préfète de la Manche ou Laurent Bouvier, conseiller du cabinet de Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie ; la décision définitive relevant de la compétence de la Ministre.
Encore faut-il préciser qu'elle ne concernera que le barrage de Vezins, ouvrage appartenant à l'Etat.
Celui de la Roche-qui-Boit relève d'EDF, propriétaire. C'est donc le producteur et distributeur d'électricité qui devrait exécuter seul (?) la vidange (qui ne semble pas être encore à l'étude, dixit le conseiller technique de la Ministre - cf. fin de la vidéo 2) et les travaux de déconstruction.

La réunion saint-loise avait pour objectif la présentation aux acteurs locaux (élus, associations, ...) et aux médias d'une part du projet de valorisation socio-économique de la Vallée de la Sélune après l'effacement des barrages et d'autre part de son pendant financier.
Il s'agissait d'une répétition ouverte au plus grand nombre, car une première présentation a été faite le vendredi 3 juillet 2015 devant un comité resteint.

projet valorisation vallée barrage Sélune juillet 2015 Gilbert Badiou président Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Danièle Polvé-Montmasson préfète MancheLa Préfète de la Manche rappelle en introduction le contexte : le 27 avril dernier, les experts du Conseil général de l'économie, de l'industrie et de l'énergie et des technologies (CGEIET) et du Conseil général de l'écologie et du développement durable (CGEDD) ont présenté à la préfecture le rapport qu'ils avaient remis à Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie concernant le projet d'arasement des barrages de la Sélune (lire ici).
Le rapport mentionnait que l'ouverture de la vallée permise par "le démantèlement des ouvrages offrait de nouvelles perspectives de développement économique" et recommandait de poursuivre les études engagées et portées par le syndicat mixte du Pays de la baie du Mont Saint-Michel depuis 2014 pour préciser les projets de valorisation socio-économique de la vallée.
Les études, à présent réalisées, permettent de définir les principales composantes d'un véritable projet pour ce territoire.
La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie a souhaité que soit présenté en préfecture le projet de valorisation de la Vallée de la Sélune réalisé par le cabinet d'ingénierie touristique et culturelle  "Maîtres du Rêve" mandatée par le Syndicat Mixte.

Gilbert Badiou, président du syndicat mixte et maire de Saint-Hilaire-du-Harcouët retrace brièvement l'historique du dossier, de l'hostilité initiale des élus à l'arasement en raison d'un manque d'explications sur ce dossier.
Le projet étant finalisé et financé (par l'Europe, l'Etat, la Région et l'Agence de l'Eau), il est important dorénavant de communiquer auprès des acteurs concernés par le dossier et des médias pour informer le grand public.
D'où cette réunion. Elle s'est déroulé en deux temps, 1- l'introduction et la présentation du projet et 2 - les réactions et questions réponses.
Le blog avranches infos s'est invité sur la réunion qui a été entièrement filmée. Les deux vidéos correspondant aux deux temps de la réunion sont consultables en fin de billet, de même que les deux supports de présentation (le projet et le financement).

projet valorisation vallée barrage Sélune 16 juillet 2015 participants réunion Saint-Lô Lionel Roche Maîtres du rêveL'études est présentée et commentée par Lionel Roche, de l'agence Maîtres du Rêve.
Il rappelle que le document est le «travail d'un groupement 8 agences différentes qui intervienne dans des champs différents et complémentaires». Il fait suite à de nombreuses réunions avec les acteurs locaux (politiques, économiques et associatifs).
Il précise que «les scénarios s'inscrivent dans une démarche de l'arasement des barrages».

projet valorisation vallée barrage Sélune Pont de la RépubliqueLe projet est décliné en 9 volets
1- un nouveau paysage pour la vallée de la Sélune
2- cheminements au fil de la Sélune : la vallée des promenades
3- plan d'actions agricoles
4- volet pêche
5- mise en valeur des portes d'entrées Ducey et Saint-Hilaire-du-Harcouët
6- pôle Mazure et l'Ange-Michel
7- pole Vezins
8- développement de l'hébergement touristique
9- animation communication en phase chantier

Le détail de la présentation peut-être vu sur la première vidéo et lu sur la documentation figurant en fin de billet.
Quelques informations tout de même.
projet valorisation vallée barrage Sélune Pont de la République - cheminementsSur le cheminement au fil de la vallée, il sera envisagé des lieux de promenades à pied, à vélo, à cheval le long de la rivière. «Un revêtement poreux en stabilisé pour le parcours principal permettant la circulation en 2 sens assurant un bon confort aux usagers et une intégration environnementale ...»
Sur le volet agricole, il s'agit de «construire une identité territoriale permettant de valoriser et développer le potentiel économique des exploitations agricoles sans remettre en cause l'agriculture existence». 20 plans actions sont envisagés et décrites (cf. vidéo).
Concernant le volet pêche, la disparition des lacs non pourra être entièrement compensée pour certaines pêches. Une carrière sur Ducey en fin de vie pourrait accueillir une plan d'eau pour la pêche.  projet valorisation vallée barrage Sélune barrage de Vezins
Pérenniser les emplois à la base de loisirs la Mazure est une priorité. Comment sauvegarder a minima une grande partie des revenus liés au plan d'eau? Le projet est de créer un plan d'eau multi-activités nautiques de 8500 m2 non impactant pour la Sélune, car situé hors du lit de la Sélune.
Concernant le pôle Vezins, de plusieurs travées du barrage pourraient être conservées, servant de support d'activités ... Il est envisagé la mise en place d'une tyroliennne entre la base de loisirs la Mazure et le parc d'attraction de l'Ange Michel.
projet valorisation vallée barrage SéluneLe volet hébergement touristique prévoit en priorité les rénovations des gites du Bel-Orient, de la Mazure et le soutien au projet de chambres "à part" envisagé par le bar-brocante l'autre café à Saint-Laurent-de-Terregatte.
Par ailleurs, il est suggéré de «développer la capacité d'accueil en favorisant la création de nouvelles structures» comme l'hébergement nature, éco-tourisme, très tendance actuellement.

En fin de présentation, Lionel Roche a abordé la question financière. «On a chiffré les choses et étudié comment c'est financé» déclare le chef de projet, laissant à la parole à Gilbert Badiou pour donner plus de détails.
Le projet présenté (les 9 volets) est chiffré à environ 20 millions € (19,680 millions d'euros) financés par l'Europe (LEADER, FEADER), l'Etat (DETR, DRAC, ...), Région, Département, Agence de l'Eau Seine-Normandie. Ce financement ne comprend pas l'arasement et la renaturation de la vallée, précise le président du Syndicat Mixte.

Les observations / questions-réponses (vidéo 2)

  • projet valorisation vallée barrage Sélune 16 juillet 2015 François Dufour vice-président Conseil Régional de Basse-Normandie réunion Saint-LôFrançois Dufour, vice-président du conseil régional de Basse-Normandie se dit satisfait du projet présenté, de la réunion de tous les acteurs pour garantir le succès du projet.
    Concernant la vidange des lacs de retenu, il demande que tout soit entrepris pour éviter la catastrophe écologique de 1993.
    Il émet le souhait de cacher les lignes électriques EDF ("une verrue") qui défigurent le paysage.
  • Erick Goupil, maire d'Isigny-le-Buat, partage l'avis de François Dufour concernant l'effacement des lignes EDF. Il interroge la Préfète sur la vidange des barrages, l'avenir du centre de loisirs la Mazure, la prévention et lutte contre les inondations sur Poilley et Ducey
  • Bernard Tréhet, maire et conseiller départemental du canton de Brécey et président de l'EPCI du Val de Sée s'interroge sur la phrase de Gilbert Badiou "si l'arasement a lieu" et évoque aussi la question du devenir de la Mazure.

Les réponses apportées peuvent être consultées sur la vidéo.
La Préfète a rappelé le calendrier de la vidange de la retenue du barrage de Vezins (cf. courrier du Ministre du 26 juin 2015). La vidange sera celle prévue dans l'enquête publique :

  • janvier 2016 : lancement de la consultation auprès des entreprises
  • jusqu'en juillet 2016 : maintien du niveau d'eau du bassin de retenu (cote 58)
  • jusqu'en avril 2018 : baisse progressive de la côte : cote 56 puis 54 et 52
  • avril à juillet 2018 : début / fin de la vidange :
  • juillet 2018 : examen technique
  • août /sept 2018 : brèche dans le barrage
  • puis déconstruction du bâtiment ???

La représentante de l'Etat rappelle sur ce dossier qu'«il faut aller très vite».
Concernant les crues, le Plan de Prévention des Risques Inondations (PPRI) de 2009, suspendu en 2010 par son prédécesseur, sera relancé avant 2017.

D'autres observations et questions sont posées par des élus et responsables d'association de pêche ou conchylicoles.
Sur la conformité des documents d'urbanisme, sur l'entretien des cheminements et la gestion des installations, sur la
Une réflexion sera à engager pour créer une synergie avec la baie du Mont-Saint-Michel et attirer une partie de ses millions de visiteurs.

projet valorisation vallée barrage Sélune 16 juillet 2015 Jean-Paul Doron association pêche réunion Saint-LôEn  conclusion, l'ensemble des participants semblent satisfaites du contenu du projet présenté et rassurés de son financement.
Nombreux rejoignent François Dufour, à l'instar de Jean Paul Doron (photo à droite), vice-président de la fédération nationale de pêche sur la nécessité que les acteurs socio-économiques d'approprient dorénavant du projet pour garantir son succès.

La mise en oeuvre de ce projet sous-entendant les vidanges des deux retenues et l'effacement des deux barrages, deux questions restent en suspens : quand la décision ministérielle d'araser le barrage de Vezins sera-t-elle prise? et quel calendrier pour la vidange de la retenue / déconstruction du barrage de la Roche-qui-Boit par EDF, propriétaire?


vidéos de la réunion
1 - introduction et présentation du projet :

2 - observations et questions/réponses :


la documentation :
le support de présentation du projet

le financement du projet


sites et/ou liens internet utiles :


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram