protocoles «Participation citoyenne» Avranches Rouffigny, Saint-Georges-de-Rouelley Saint-Martin-des-Champs Gendarmerie Etat sécurité délinquanceLa lutte contre la délinquance et notamment contre les cambriolages est une priorité pour les services de l'Etat (Gendarmerie, Police).
Le dispositif «Participation citoyenne» a été mis en place afin de faire participer la population d'une commune, d'un quartier ou d'une zone pavillonnière à la sécurité de son environnement, en partenariat avec les acteurs locaux de la sécurité.
Le concept est fondé sur la solidarité de voisinage et vise à développer un comportement de nature à mettre en échec la délinquance.
Ce dispositif préventif repose sur des référents volontaires et bénévoles qui sont en relations directes avec les services de Gendarmerie ou de Police pour les informer de tout évènement suspect et/ou de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins.

Ce dispositif initié par une circulaire du 22 juin 2011 est la continuité institutionnelle de l'initiative privée «Voisin vigilant» lui-même inspiré du concept anglo-saxon "neighbourhood watch" ("surveillance de quartier").
«L'opération Voisins vigilants ne fait pas recette» titrait à l'époque un article du quotidien Le Monde (lire ici).
D'où la volonté du Ministre de l'Intérieur Claude Guéant, via ladite circulaire, d"étendre la mise en œuvre du dispositif" en demandant aux Préfets de "promouvoir le concept".

Le succès semble au rendez-vous. En 3 ans, de juin 2011 à septembre 2014, le nombre de communes impliquées dans la démarche a été multiplié par 7 en zone exclusive Gendarmerie : 172 en juin 2011, 277 en août 2012, 567 en septembre 2013, 805 en février 2014 et 1.267 en septembre 2014 (source : dossier de presse Gendarmerie Nationale / Préfecture 50).

protocoles «Participation citoyenne» Avranches Rouffigny, Saint-Georges-de-Rouelley Saint-Martin-des-Champs Gendarmerie Etat sécurité délinquance référentVendredi 9 octobre 2015, en fin de journée, à la sous-préfecture d'Avranches ont été signées les premiers protocoles «Participation citoyenne» de la Manche.
Ils ont concerné les communes de Rouffigny, Saint-Georges-de-Rouelley et Saint-Martin-des-Champs.
La cérémonie a compté la présence des maires respectifs desdits communes (Emile Constant, Raymond Béchet et Jacques Lucas), la Préfète de la Manche Danièle Polvé-Montmasson, la sous-Préfète d'arrondissement Claude Dulamon, le Commandant du Groupement de Gendarmerie de la Manche le Colonel Arnaud Giraud, le procureur de la République Renaud Gaudeul et des commandants de brigades territoriales de Gendarmerie.
Des référents des trois communes se sont déplacés pour l'occasion.
Aujourd'hui leur nombre est d'une dizaine respectivement sur Rouffigny et Saint-Georges-de-Rouelley et 17 sur Saint-Martin-des-Champs répartis sur 7 secteurs de la commune.

La Préfète de la Manche souhaite que de nouvelles communes manchoises entrent dans ce dispositif «simple mais efficace».
Le maire de Saint-Georges-de-Rouelley Raymond Béchet précise que depuis la mise en place du système «voisins vigilants» il y a 3 ans aucun cambriolage n'a été déploré sur cette commune rurale de 560 habitants.

La Manche est un département plutôt sûr. Il est classé 94ème en terme d'insécurité ou délinquance.
Le colonel Giraud précise qu'entre janvier et septembre 2015, le nombre de cambriolage a été de 700 en zone Gendarmerie, soit une centaine de moins par rapport à l'année passée sur la même période.

Ce dispositif visant à lutter contre l'insécurité complète d'autres tels Vigicommerce (vers les commerçants), Vigi'Agri Manche (vers les agriculteurs) ou Stop Cambri (application ios ou androïd pour smartphone).


la cérémonie à la sous-préfecture d'Avranches:


sites et/ou liens internet utiles :


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram