Depuis quelques semaines, le futur complexe culturel d'Avranches fait l'objet d'interrogations dans la presse et sur internet par l'association Citoyens du pays du Mont-Saint-Michel (lire ici).
Il était important pour la Communauté de communes Avranches Mont-Saint-Michel (ci-après CCAMSM), en charge du projet, de reprendre la main et faire le point sur ce dossier.
complexe culturel Avranches Communauté de communes Avranches Mont-Saint-Michel CCAMSM Marie-France Bouillet Jacques Lucas Stéphanie Roméro point-presse 22 mars 2016Un point-presse a été organisé mardi 22 mars 2016 au siège de l'EPCI, rue du général Ruel à Avranches.
La point d'information, animé par Marie-France Bouillet, vice-présidente chargée de la culture et des équipements culturels et Jacques Lucas, vice-président chargé du bureau d'études et des services techniques, a permis de rappeler l'historique, le projet en lui-même, le budget et le calendrier.
A cette occasion, les élus ont présenté Stéphanie Roméro, chargée de mission sur la politique culturelle.
(photo de gauche à droite : Jacques Lucas, Marie-France Bouillet et Stéphanie Roméro)

Avranches Communauté de communes Avranches Mont-Saint-Michel CCAMSM siège rue général RuelLe blog reprend, pour des questions pratiques, ci-après le dossier de presse in-extenso ou presque remis à la presse.
Par ailleurs, le point-presse a été entièrement filmé. La vidéo est disponible en fin de billet.
(photo : siège de la CCAMSM, rue général Ruel à Avranches)

Pour conclure l'introduction, la présence de l'administrateur du blog avranches infos à un point-presse de la CCAMSM constitue une première.
Comme pour la ville d'Avranches (avant le changement de municipalité), le blog était systématiquement blacklisté à ce genre de rendez-vous médiatique. En cause l'ex-maire, actuel président de l'EPCI et député Les Républicains Guénhaël Huet.
Le blogueur ne peux que remercier les vice-présidents Marie-France Bouillet et Jacques Lucas de l'invitation à ce point-presse, espérant qu'il en appelera d'autres ...


le projet de complexe culturel d'Avranches - le dossier de presse

Historique.

complexe culturel Avranches CCAMSM théâtreEn 2008/2009, la commission « Culture, Sport et Loisirs », présidée par André Masselin, vice-président de la Communauté de Communes d’Avranches, travaille sur l’étude de faisabilité confiée au cabinet Culture Partagée .
Cette étude permet de définir les grandes lignes du projet de construction d’une salle de spectacles. En 2010, un groupe de travail, composé d’élus, est constitué pour rechercher les différents sites d’implantation.
L’accompagnement de ce travail est assuré par l’association ODIA Normandie. 13 sites sont identifiés et analysés dont le site du théâtre d’Avranches (photo à droite).

Des études complémentaires sont réalisées pour le site du théâtre (études de stationnement, de voirie et de programme).

Le 1er janvier 2013, la Communauté de communes d’Avranches prend la compétence et fait le choix, au cours de cette année, du site d’implantation d’une salle de congrès et de spectacles au théâtre d’Avranches avec la rénovation de l’école de musique et la création d’une médiathèque.

En 2014, après la création de la Communauté de communes Avranches – Mont Saint Michel (CCAMSM) au 1er janvier, la commission culture, présidée par Madame Marie France Bouillet, reprend le projet afin qu’il soit représenté au nouveau conseil communautaire.

La commission Finances, présidée par Jean Andro, analyse et présente les conséquences financières de la réalisation de cette opération sur le budget de la nouvelle communauté de communes.

Après plusieurs réunions de commissions et de réunions plénières, le conseil communautaire délibère le 6 juin 2015 favorablement pour la réalisation de ce projet et retient le site du théâtre d’Avranches comme lieu d’implantation (cf. compte-rendu + vidéos CCAMSM 06-06-2015).
Ce site est retenu, notamment, en raison de la volonté de créer un véritable complexe culturel, multiservice et qui sera ouvert au plus grand nombre.

Présentation du projet.

complexe culturel Avranches CCAMSM théâtre courL’idée de départ de ce projet est double. D’abord, l’accueil de spectacles est limité en termes de jauge puisque l’accueil de grosses formes est aujourd’hui organisé dans des salles de sports, ce qui est très peu satisfaisant pour le public. Ensuite, de nombreuses demandes de congrès et séminaires sont formulées sur le territoire et qu’il n’est pas possible d’y répondre.

Il s’agit surtout pour la CCAMSM d’affirmer une ambition culturelle forte pour son territoire et pour ses habitants.

Le projet comporte trois volets :

  1. la rénovation et agrandissement des écoles d’enseignements artistiques (musique, arts plastiques, et théâtre),
  2. la construction d’une salle de spectacles pouvant accueillir également des congrès, séminaires et de l’évènementiel,
  3. la construction d’une médiathèque dite « tête du réseau » des bibliothèques.

L’ensemble de l’équipement sera valorisé par l’implantation de nouvelles salles et d’une médiathèque, de façon à créer une synergie entre les différents services. Ainsi, une attention particulière sera portée sur les liaisons entre les bâtiments.

L’idée est aussi de créer un véritable lieu de vie convivial où chacun aura envie d’aller, soit pour un spectacle, une activité artistique, une rencontre, avec des artistes ou encore pour se documenter dans la médiathèque. L’objectif est de créer une véritable émulation culturelle, créer du lien social, favoriser l’intergénérationnel, attirer la jeunesse et la faire rester sur notre territoire. Ce projet veut en effet favoriser l’attractivité de notre territoire.

  • Les enseignements artistiques (musique, théâtre et arts plastiques)
    Aujourd’hui, la CCAMSM offre des enseignements dans le cadre d’un projet éducatif construit autour de l’élève.L’objectif est d’en accueillir 400 à l’école de  musique (aujourd’hui 330). Les salles d’enseignement de la musique sont en effet mal adaptées en termes d’acoustique, d’espaces pour la musique d’ensembles, et de conforts pour les usagers et enseignants.
    Ce futur équipement permettra de renforcer les actions transversales des enseignements artistiques, déjà en œuvre aujourd’hui. Par exemple, le 5 mars 2016 à Lolif, les écoles d’enseignements artistiques ont présenté un projet commun au public qui consistait en une production et une diffusion commune entre services (concert de musique, exposition d’arts plastiques et danse),
  • La médiathèque.
    Un Comité de pilotage a été désigné au sein de la Commission « Culture – équipements », pour travailler sur le développement de la lecture publique. La DRAC en fait partie et y est représentée par la Conseillère livre et Lecture.
    Le projet prévoit la construction d’une nouvelle médiathèque de 1.600 m² environ, qui sera la tête du réseau des 9 bibliothèques du territoire. Elle pourra recevoir et répartir les documents venant de la Bibliothèque départementale de la Manche.
    Le lieu devra être accueillant et fonctionnel avec différents espaces pour répondre à tous les publics.
    De nouveaux services sont attendus et il est important d’y répondre, le but étant aussi d’élargir les publics et d’augmenter la fréquentation : accès aux services numériques, prêts de jeux….
    Il faudra également des espaces de travail pour le traitement, le tri, la répartition…
    Des espaces d’animations seront également prévus pour tous publics et pour les scolaires.
  • La salle de spectacles.
    Les commissions de la CCAMSM, présidées par Madame Marie France Bouillet, ont réfléchi à la jauge idéale. Elle doit correspondre aux besoins du territoire, et être un complément avec les autres équipements du territoire de la future intercommunalité du sud-Manche, mais aussi des territoires voisins.
    Les différentes commissions travaillent sur une jauge de 700 places assises environ qui pourra accueillir 1.000 personnes avec une partie debout.
    La salle serait modulable pour permettre des jauges de 450 à 500 places. La scène sera également modulable pour accueillir différents types de spectacles (théâtre, nouveau cirque, danse, chanson, musique du monde, musiques actuelles, musique classique …).
    Dans un souci d’économie sur les coûts de fonctionnement, il sera proposé que la salle soit bien équipée en termes d’équipements scéniques, ce qui permettra d’éviter la location.
    Dans un même souci de maîtrise des dépenses, les élus étudient toutes les possibilités de mutualisation des salles avec l’école de musique et la médiathèque, de façon à répondre aussi aux demandes d’organisation de séminaires et évènements divers (salons, conférences, ..).
    Les secrétariats des différents services sont dès maintenant mutualisés entre le centre culturel et les enseignements artistiques.
    Les salles mutualisées pourront aussi être mises à disposition des associations, qui en bénéficient déjà aujourd’hui pour le théâtre, les chorales, la danse…

Devenir de la bibliothèque de la place Saint-Gervais.

médiathèque bibliothèque Avranches place Saint-Gervais CCAMSM mars 2016Une réflexion a lieu autour de la réaffectation des locaux de la place Saint-Gervais, et plus globalement avec la ville d’Avranches pour redonner à ce quartier son dynamisme. Il est question de maintenir un point lecture mais il faut envisager de manière plus large le devenir de cet équipement. Un travail de concertation avec les élus de la ville d’Avranches est en cours sur ce sujet.
(photo : médiathèque intercommunale, place Saint-Gervais à Avranches)

Le Projet culturel.
Différents groupes de travail, présidés par Madame Marie France Bouillet, ont été mis en place : la commission « Culture Equipements », qui a été élargie aux élus communautaires et maires souhaitant participer à la réflexion ; un comité technique, chargé d’étudier les aspects architecturaux et urbanistiques du projet a été mis en place ; un comité « Projet culturel » a également été créé. Il a été souhaité que ses instances soient ouvertes à différentes personnalités ayant une expertise dans le domaine culturel.

Une chargée de mission, Stéphanie Roméro, a été recrutée en février pour accompagner les élus dans l’élaboration de ce projet culturel de territoire, qui permettra de décrire les actions correspondant aux ambitions de la collectivité en termes de développement de la culture, et pas uniquement du futur complexe culturel mais sur l’ensemble du territoire. Ce projet sera bien entendu évolutif afin de répondre aux besoins de tous les publics. De nombreuses consultations et réunions de concertations sont en cours et le projet devrait être présenté d’ici la fin de l’année 2016.

L’investissement du centre culturel.
Le coût de ce projet représente une enveloppe d’un montant prévisionnel de travaux de 14.150.000 € HT. Ce montant est un coût maximal, et qui sera imposé aux architectes retenus. Nous serons particulièrement vigilent au respect de cette enveloppe.

Des demandes de subventions vont pouvoir être prochainement formulées. La DRAC participerait à hauteur de 50 % pour la médiathèque en espérant que les autres financeurs abondent de façon importante à la réalisation de ce projet.
[Le plan de financement est en cours de montage avec les différents partenaires publics. L’objectif visé est à 30 % de subvention sur l’ensemble de l’opération].

Les dépenses de fonctionnement. De 500.000 € par an aujourd’hui, il passerait à 600.000 € environ.
Nous sommes bien conscients que le futur complexe culturel d’Avranches aura un coût de fonctionnement un peu plus élevé qu’aujourd’hui. Au même titre que les équipements sportifs publics (salles de sports, piscine). Mais ces équipements apportent une offre de services très demandée par les habitants et ils contribuent à l’attractivité de notre territoire.

Le plan de financement en cours de montage avec les différents partenaires publics. L’objectif visé est à 30 % de subvention sur l’ensemble de l’opération

Calendrier.
La CCAMSM a lancé un concours d’architectes. (cf. compte-rendu + vidéos CCAMSM 06-02-2016).
La remise des candidatures a eu lieu début mars. Ce projet intéresse beaucoup d’architectes, certains de renommée nationale, car nous avons eu 167 candidatures. Le jury de concours se réunira début avril pour choisir quatre équipes. Ces quatre équipes remettront une esquisse en septembre et le jury devra choisir le projet correspondant le mieux à ses attentes.
Les études et obtention du permis de construire pourraient durer un an et les travaux 18 à 24 mois.


vidéo du point-presse :


sites et ou liens internet utiles :


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram