complexe pôle culturel Avranches CCAMSM théâtreIl sort par la porte, il rentre par la fenêtre, le pôle culturel à Avranches revient au coeur de l'actualité communautaire.

Alors que le conseil de Communauté de Communes Avranches Mont-Saint-Michel (ci-après CCAMSM) avait rejeté le 29 octobre 2016 dernier le choix du lauréat du concours de maîtrise d'oeuvre, l'Atelier d'Architecture King Kong - Bordeaux, stoppant provisoirement le projet (lire ici), ce dernier reviendra au vote des délégués lors du prochain conseil communautaire le samedi 17 décembre 2016.
Cela a quelques jours de la fusion de la CCAMSM avec les autres intercommunalités du sud Manche, le 1er janvier 2017.
«Un déni de démocratie» dénonce 
l’association « Citoyens du Pays du Mont Saint Michel ».
L'association a publié sur son site internet une lettre ouverte destinée aux citoyens et aux élus du sud Manche ainsi qu'un sondage où les internautes sont invités à se prononcer.

le texte : 

Pôle culturel et déni de démocratie

Le Sud-Manche a t il besoin de nouveaux équipements culturels en complément de ceux existants ? 

L’association Citoyens du Pays du Mont Saint Michel (CPMSM) en est convaincue et soutiendra tout projet, économe des deniers publics, élaboré avec le consentement de la population du Sud-Manche et prenant en compte les pratiques et les équipements culturels sur l’ensemble du territoire. 

conseil communautaire CCAMSM Avranches Mont-Saint-Michel 29 octobre 2016

Or le président de l'actuelle Communauté de Communes Avranches Mt St Michel a décidé de remettre au vote le 17 décembre prochain le projet architectural rejeté en séance du 29 octobre 2016. 

A 14 jours de la naissance de la future communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie ceci constitue un déni de démocratie à 14 millions d'euros minimum et augure d'un nouveau fiasco après ceux que l'on a déjà connus : 

Scriptorial, jardin des plantes, ordures ménagères, trois antécédents menés sans concertation et qui ont nécessité les adaptations coûteuses que l'on sait. 

Ce projet architectural conçu sans projet culturel sera-t-il le quatrième?
L'association CPMSM vous permet d'exprimer votre point de vue :

http://www.citoyens-pays-montsaintmichel.org

Au vu des nombreuses réactions recueillies sur notre site dès le printemps et des contacts avec plusieurs associations concernées, il apparaît impossible d'établir sur un site aussi contraignant le «lieu de vie» avancé comme argument à un regroupement de toutes les activités 

Il est peut-être urgent de réunir des assises de la culture dans notre région dont la première mission serait de recenser ce qui existe. Ce pourrait être un des actes fondateurs de la Communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie. Ces assises inaugureraient aussi l'usage de vraies pratiques démocratiques. La culture sous ses divers aspects doit avant tout nous rassembler et peut constituer un levier de développement économique local et favoriser le lien social dans chacun des pôles de cette future Communauté. 

Pour ce qui concerne Avranches, il appartient aux habitants et élus de la ville de convaincre dès maintenant les autres élus du sud Manche de la nécessité des équipements prioritaires. 

A nos yeux :

–  Une médiathèque moderne, au cœur de la ville et non au delà des boulevards 
–  une reconfiguration du lieu des pratiques artistiques autour de l' ancienne abbaye Sainte-Anne de Moutons actuel centre culturel. 

Quant à la salle de spectacle sa localisation et sa destination doivent attendre, de notre point de vue, les résultats des assises culturelles que nous préconisons. 

Coté finances, des priorités doivent être établies pour ne pas assécher toutes autres possibilités d’investissement pour les années à venir dans le territoire de la future Communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie. 
Il y va de vos impôts! 


Toujours concernant le dossier, une personnalité locale a récemment réagi dans la presse locale.
Il s'agit d' André Tochon, ancien vice-président de la communauté de communes Avranches et ancien maire du Val-Saint-Père.
Dans Ouest France (édition 3-4 décembre 2016), il s'interroge sur le choix du site (derrière le théâtre), le coût (14 millions € HT) et les risques de dérapage budgétaire du projet, les subventions non définitivement acquises et la nécessité de reporter le dossier à quelques jours de la mise en place de la future communauté d'agglomération le 1er janvier 2016.


cf. tweet :

L'issue de cette séquence sera connue samedi 17 décembre 2016 lors du prochain conseil communautaire.
Avec la question suivante : les délégués communautaires reviendront-ils sur leur vote du 29 octobre 2016 (ce qui serait une première), relançant ainsi le projet du pôle culturel?
Réponse la semaine prochaine.


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion