INSEE Normandie logo visuelL'institut National de la Statistique et des Etudes Economiques a publié le 13 septembre 2017 un communiqué de presse intitulé «Portait de Normandie».
En deux pages, l'INSEE présente de manière synthétique la région normande dans tous ses apects : géographique, démographique, économique, ... sur la base des années 2013, 2014 et 2016.
Cliquer sur ce lien pour accéder au communiqué de presse.

Ci-après, le communiqué de presse (en italique) avec les titres de rubriques rajoutés :

Géographie.
Située au nord-ouest de la France, la Normandie s'étend sur 29 900 km2. Cette superficie correspond à 5,4 % du territoire métropolitain. Elle est bordée par la Manche, le long de 640 km de côtes, soit 13 % du total de la France continentale, et largement couverte par des territoires agricoles (80 % de la superficie régionale).

Démographie.
Peuplée de 3,33 millions d'habitants en 2013, soit 5,2 % de la population métropolitaine, la Normandie occupe le 9e rang des 13 nouvelles régions. Région traditionnellement jeune, la Normandie vieillit désormais plus rapidement que l'ensemble de la France, du fait notamment d'un déficit migratoire des jeunes. La part de jeunes se situe désormais au niveau métropolitain (30 %). Les plus âgés sont très présents dans l'Orne et la Manche, départements qui sont davantage ruraux.

Economie.
En 2014, le produit intérieur brut (PIB) de la Normandie s'élève à 90,3 milliards d'euros, soit 4,3 % du PIB de la France métropolitaine. Du point de vue de la création de richesse, la Normandie est en 2014 la région la plus industrielle de France. L'industrie y contribue à 20,3 % de la valeur ajoutée contre 13,9 % en métropole et 16,2 % en province. Le poids économique des activités tertiaires est moins important en Normandie qu'en métropole (respectivement 69 % et 79 % en 2014).
La structure de la population des salariés normands par catégorie d'entreprises est proche de celle de la France métropolitaine : les grandes entreprises et les entreprises de tailles intermédiaires (ETI) en concentrent plus de la moitié. Le poids des grandes entreprises est plus important en Seine-Maritime et dans la Manche.
L'industrie emploie 19 % des salariés normands, soit 200 000 salariés. Les grands établissements industriels sont principalement concentrés le long de la vallée de la Seine. De 1990 à 2015, 100 000 emplois salariés ont été perdus dans l'industrie manufacturière en Normandie.

carte administrative région Normandie 2016


Activité / chômage.
Dans la région, 72,5 % des 15 à 64 ans sont actifs en 2013, soit 1 520 000 personnes. Avec un taux d'activité proche de celui de la France métropolitaine, la Normandie se classe 8e parmi les 13 régions métropolitaines. Le chômage reste à un niveau élevé, particulièrement dans l'est de la région. Les actifs en emploi sont plus souvent employés en contrats précaires en Normandie.
En 2013, 27 % des actifs sont ouvriers. À l'inverse, seulement 11 % des actifs normands sont des cadres. La part des ouvriers recule depuis plusieurs décennies, sous l'effet de la désindustrialisation et de la crise économique.
270 000 normands sont âgés de 18 à 24 ans en 2013. Parmi eux, 43 % occupent un emploi et 33 % sont étudiants ou stagiaires. Près d'un quart des jeunes ne sont donc pas insérés par l'emploi ou la formation en Normandie, soit 65 000 jeunes en 2013.

Education.
La Normandie se classe au 12e rang des 13 régions métropolitaines pour la part des diplômés du supérieur.
dans la population non scolarisée de 25 à 34 ans. Ceci est lié en partie à la structure économique de la région : les emplois ouvriers, ne nécessitant pas de diplômes du supérieur, sont surreprésentés en Normandie. En revanche, les filières professionnalisantes sont plébiscitées dans la région, puisqu'un quart des 25 à 34 ans se situe au niveau de formation CAP ou BEP. Cette proportion positionne la Normandie au premier rang des régions métropolitaines. En Normandie, le taux de scolarisation chute après 18 ans, et ce de façon plus prononcée qu'en métropole. L'apprentissage est en fort recul, bien que plus présent dans la région qu'en métropole.

Revenu.
Le niveau de vie annuel médian des normands se situe à 19 710 euros en 2013. Ce montant est inférieur de 480 euros au niveau métropolitain, ce qui positionne la région au 10e rang des 13 régions métropolitaines.

Habitation.
Le parc normand compte 1 750 000 logements en 2013, dont 83 % de résidences principales. Les résidences secondaires, qui représentent 9,4 % du parc de logements, sont concentrées dans les zones touristiques du littoral, mais aussi au sud de Lisieux et dans le Parc naturel du Perche.

Service Publics / service au public
Les normands accèdent plus facilement en moyenne que l'ensemble des métropolitains aux 30 équipements de la gamme dite de proximité (banques, bureaux de poste, boulangeries, épiceries, etc).

Santé.
Au 1er janvier 2016, la Normandie dispose, en secteur libéral, de 3 200 médecins généralistes, 2 300 médecins spécialistes, 1 200 dentistes, 4 700 infirmiers et 2 100 kinésithérapeutes.
C'est une des régions de France métropolitaine qui compte le moins grand nombre de médecins généralistes ou spécialistes par habitant. Néanmoins, elle reste une des régions où la part de la population à plus de 30 minutes d'un service d'urgences médicales est la plus faible.


sites et/ou liens internet utiles :


M. X aka François Groualle - avranches infos
twitter • facebook (page) • google+ • tumblr • instagram • youtube • dailymotion