Saint-Lô manifestation anti EPR nucléaire septembre 2017 CAN Ouest défiléIls étaient entre 1.000 et 2.000 (selon les sources) devant l'Hôtel de ville de Saint-Lô samedi 30 septembre 2017 pour s'opposer à l'ouverture de la centrale nucléaire EPR de Flamanville.
Des militants portant des T-Shirts floqués «Stop EPR» et équipés de casserolles et passoires, symboles des dysfonctionnements du chantier de la centrale de 3ème génération.

Le choix de Saint-Lô n'est pas fortuit. La ville est le siège de la Préfecture de la Manche, département où est construit l'EPR de Flamanville.
Après un tour en ville, le défilé s'est arrêté naturellement à la Préfecture (placée sous haute protection gendarmique), enfin plutôt devant ses grilles ; l'occasion de déposer les ustensiles de cuisine mais aussi pour une petite délégation anti-nucléaire (Didier Anger et Chantal Cuisnier) de rencontrer Jean-Marc Sabathé, Préfet de la Manche et de lui remettre une lettre à destination du Président de la République, au Premier Ministre et au Ministre de la Transition écologique.
Préfecture Saint-Lô manifestation anti EPR nucléaire septembre 2017 CAN OuestLe courrier dénonce sur 3 pages le chantier de l'EPR de Flamanville qui est « désastreux tant du point démocratique et moral, qu'industriel, financier et commercial mais aussi écologique ».

Le texte, disponible en fin ce post, a été lu au retour du défilé par Chantal Cuisnier, militante bretonne, porte-parole du Collectif Anti-Nucléaire Ouest.
Didier Anger, activiste écologiste local de la première heure, a rappelé le scandale technologique et financier de la cuve fabriqué au Creusot, l'inepsie de mettre en production l'EPR alors qu'il faudra remplacer le couvercle défectueux six ans plus tard.
« Le vrai carburant du nucléaire, c'est le fric » lance l'écologiste normand.

Alain Rivat Chantal Cuisnier Didier Anger CAN Ouest Saint-Lô manifestation anti EPR nucléaire septembre 2017Si la mobilisation reste en deçà du rassemblement de Siouville/Flamanville (4.000 personnes) d'octobre 2016, les responsables du CAN-Ouest, à l'initiative de la manifestation, sont satisfaits de la journée.
La manifestation s'est déroulée sans incident, mais surtout, elle aura permis de communiquer sur l'EPR et de mobiliser.

La conclusion revient à Didier Anger avec la phrase suivante « La lutte continue ».

A suivre.


vidéo : prises de parole d'Alain Rivat, Chantal Cuisnier et Didier Anger

 


lettre du CAN Ouest au Président de la République remis au Préfet de la Manche


la manifestation via les réseaux sociaux twitter et instagram avranches infos


sites et/ou liens internet utiles :


Monsieur X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion


.