saison culturelle communauté agglomération Mont-Saint-Michel Normandie AvranchesSuite à la fusion survenue en janvier, le territoire sud manche s’est agrandit pour devenir l’Agglomération Mont Saint-Michel - Normandie.
Elle a choisi de prendre dans sa globalité la compétence culturelle et de ce fait investit la démarche de développer une véritable politique culturelle à l’échelle de tout le territoire.

Entre continuité et mutation, la saison culturelle 2017/2018, variée et pluridisciplinaire, s’adresse à tous les publics et marque la première étape vers une évolution destinée à inventer une programmation qui se dévoilera à la rentrée 2018.

La saison 2017/2018, quant à elle, commence à s’inscrire dans une dynamique collaborative entre les artistes, le public et la population en soutenant la création artistique.

En effet, elle accueille cette saison 2 compagnies en résidence :

L’éphémère saga ou comment j’ai grandi (le spectacle). Adaptation d’un feuilleton écrit entre Vire et Avranches, avec la participation de la population, qui se joue comme une enquête dans le labyrinthe de notre enfance.
Le collectif Eskandar pour L’Anthologie onirique. Des auteurs de théâtre partiront à la rencontre de la population afin de récolter ses rêves et dresser le portrait prévisionnel de ce que pourrait être son territoire de demain.

Elle développe des temps forts notamment en direction du Jeune public, au travers d’une programmation spécialement conçue pour le public scolaire, en partenariat avec les enseignants (9 spectacles - 35 représentations). Riche d’interventions, d’ateliers en classe et de rencontres avec les artistes, elle participe de l’éducation artistique, éducationnelle et citoyenne des jeunes sur notre territoire.

La danse est aussi de la partie cette saison puisqu’elle sera présente particulièrement dans la programmation des spectacles suivants :

Double (prix du public off d’Avignon 2016) du chorégraphe Nono Battesti.
Krafff à mi-chemin entre théâtre de marionnettes et danse, du metteur en scène Johanny Bert.
Vivace d’Alban Richard chorégraphe et directeur du Centre chorégraphique national de Caen qui verra la première de sa création sur notre territoire et qui sera aussi l’occasion de développer la compétence danse de la Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel – Normandie, au travers d’une résidence du Centre National Chorégraphique de Caen en lien avec les pratiques amateurs et les écoles de danse du territoire.
Ici et là de la chorégraphe Milène Duhameau, performance hip hop en extérieur pour 3 danseuses, qui clôturera la saison.

D’autre part, c’est aussi une saison qui fait la part belle à la littérature et aux auteurs, des plus classiques aux plus contemporains en notant la présence de :

L’Avare de Molière, sauce théâtre masqué.
Bernard Pivot pour une lecture spectacle « Apostrophique ».
Rosa Candida d’Auður Ava Ólafsdóttir dans le cadre de notre partenariat avec le festival Les Boréales et l’Orchestre régional de Normandie.
Toi tu marcheras dans le soleil concert poétique inspiré d’Arthur Rimbaud.
Françoise par Sagan mené de main de maître par Caroline Loeb et mis en scène par Alex Lutz.
Georges Perec, inclassable, drôle et inventif qui vient de faire son entrée dans la prestigieuse collection de la Pléiade.
Mohamed Rouabhi et Sylvain Levey en direction de la jeunesse dans le cadre de la ronde des auteurs.
La peur de Stefan Zweig avec la talentueuse Hélène Degy, nominée aux derniers Molières et mis en scène par Elodie Menant.

Sans oublier la musique, classique, romantique, rock ou aux accents de slam, qui se fond dans les mots pour réinventer les genres comme :

Johnny, fais-moi mâle ! Théâtre musical de Mozart à Bowie.
Le plein d’aisance, chanson poétique, dans le cadre du Printemps des Poètes.
La bataille d’Eskandar, poème dramatique et musical porté par Samuel Gallet et Pauline Sales co-directrice du Préau, Scène Dramatique Nationale de Vire.

Enfin, la Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel – Normandie met en œuvre une politique tarifaire attractive, des possibilités d’abonnement (individuel ou collectif à destination des adhérents des associations et des CE), de nouveaux moyens de paiement et se dote peu à peu d’un réseau de billetterie informatisée (le public peut acheter ses places à l’Office de tourisme d’Avranches) afin de favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre sur notre territoire.

Billetterie. Pratique.
Les cartes d’abonnement sont en vente au guichet du centre culturel ou par correspondance.   
Pour s’abonner, rien de plus simple :
Il suffit d’acheter une carte d’abonnement pour ensuite prendre tous ses billets au tarif abonné.  
L’abonnement est strictement individuel
La formule d’abonnement proposée au public permet de profiter de réductions sur chaque spectacle et d’obtenir ses places en avant-première.  

Adhérents des associations et des CE
Un abonnement de l’association ou du CE donne droit à des réductions pour l’ensemble de ses membres

Pour vos questions et réservations
Le service billetterie du Théâtre vous accueille :
Du lundi au vendredi de 8h45 à 12h00 et de 13h45 à 17h30
45 minutes avant le début de chaque spectacle sur le lieu de représentation.

  • Centre Culturel – Théâtre
    Service des réservations Boulevard Jozeau Marigné
    50300 Avranches
    Tél. 02 33 68 33 27 - Fax : 02 33 68 21 02
    Email : saisonculturelle@msm-normandie.fr
  • Office de Tourisme
    Le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00
    2 rue Général de Gaulle - 50300 Avranches 
    Tél. 02 33 58 00 22  

Modes de règlements acceptés
Espèces, chèques bancaires, chèque vacances ANCV, chèque culture, Cart’@too, Spot50 et CB (en cours).


Cie Les Obstinés
Les aventures du magnifico
D’après le spectacle d’Athra & Cie
Mardi 10 octobre 2017
20h30
Théâtre
1h15 / Comédia d’ellarte
Tout public

Une princesse. Un château. Un terrible tyran. Des poissons. Une limace. Un cheval vert. Une statue qui parle. Des pirates. Un fantôme emmène le public dans un délire inoubliable, sur un rythme accéléré. Les spectateurs sont embarqués par le jeu dynamique et loufoque des acteurs. Des histoires rocambolesques, mêlant fiction et réalité projettent dans notre époque les héros traditionnels. Les histoires s’emboîtent, les quiproquos s’enchaînent pour offrir au public un conte loufoque et impertinent.

« C’est un peu comme une pièce de Labiche qui aurait basculée dans la 4ème dimension. Décapant, surréaliste, hilarant, étourdissant. Tout en respectant à la lettre les moindres ficelles de la commedia, «Athra» revisite le genre de façon ahurissante. » La Montagne

teaser :


Collectif Masque
L’avare
de Molière
Vendredi 13 octobre 2017
20h30
Théâtre
1h20 / Théâtre masqué
Tout public

Ce nouveau projet répond surtout à l’envie d’approfondir notre recherche sur le jeu masqué, les ressorts de la comédie et ses résonances dans l’époque actuelle. Après George Dandin et Tartuffe, le choix de L’AVARE s’est imposé. Comme souvent dans l’oeuvre de Molière, la réalité y est cruelle. Harpagon, père de famille, veuf depuis peu, dirige sa maison d’une main de fer. Obsédé d’économies, il désespère et assèche le monde qui l’entoure. Or il vient de recevoir une importante somme d’or qu’il doit conserver chez lui. Cet événement l’entrainera au plus profond de sa folie !


« Hélas ! Mon argent, mon cher ami, on m’a privé de toi ; et puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie… Sans toi il m’est impossible de vivre. C’en est fait, je ne suis plus ; je me meurs, je suis mort… » L’Avare de Molière


Bernard Pivot
Au secours les mots m’ont mangé !
Vendredi 20 octobre 2017
20h30
Théâtre
1h15 / Lecture spectacle
Tout public

A Bernard Pivot, nous sommes tous redevables d’une émotion, d’une lecture, d’un souvenir. Il a inventé un genre, il n’a jamais été surpassé : il existe d’évidence un ton, un regard, une manière qui n’appartiennent qu’à lui. Il a aujourd’hui l’idée toute simple de venir sur scène nous relater avec son humour et sa modestie quelques grands moments de sa carrière. Apprenti journaliste engagé pour d’étranges raisons au « Figaro », il est devenu l’animateur de référence d’émissions littéraires, « Ouvrez les guillemets », « Apostrophes », « Bouillon de culture ». Nul n’ignore cependant son goût de la bonne chère et du football.

« Avec Pivot, la littérature fait partie de la vie, et c’est un régal que de le retrouver sur un plateau. » Olivier Barrot

teaser :


Cie Voix Libres
Petit opéra bouche
Mercredi 8 novembre 2017
16h
Salle Victor Hugo
25mn / Poésie sonore solo
Jeune public à partir de 2 ans

« Il était une fois/une fois/puis une autre/une autre fois/une fois hier une fois demain puis encore hier/il était… »

Charlène Martin joue de la voix, et de la langue, tour à tour en voix parlée et chantée ou en envolées vocales, en mots et images sonores ou en personnages oniriques.  Des pièces courtes comme autant de comptines enfantines pour explorer l’imaginaire et les états d’enfance, évoquent la vie intra-utérine, l’ouverture au monde et au corps, le monde du rêve. La « Dame Bouch’Opéra » est vêtue d’une robe-décor de velours rouge laissant apparaître, au gré des pièces,  des parties de corps ou un nid d’oiseaux… Nathalie Desouches, poétesse complice est l’auteur des textes.

teaser :


Orchestre Régional de Normandie
Rosa candida
D’après l’œuvre de Audur Ava Olafsdottir
Dans le cadre du festival les boréales
Vendredi 17 novembre 2017
20h30
Théâtre
1h15 / Récital littéraire
Tout public

Dans le mode d’Arnljótur, vingt-deux ans, il est question de boutures, de graminées et surtout de sa fierté, les roses à huit pétales, les Rosa candida. Sa passion dans la vie : le jardin et les fleurs. Une nuit, dans une serre, Arnljótur et Anna s’aiment, ils se connaissent à peine, pourtant leurs existences en seront chamboulées à jamais car, en Islande, les filles naissent bien dans les roses.


Résidence/création
L’éphémère saga ou comment j’ai grandi
Le spectacle
Vendredi 24 novembre
& Samedi 25 novembre 2017
20h30
Musée d’art et d’histoire
1h40 / Théâtre
Tout public à partir de 10 ans

L’éphémère saga ou comment j’ai grandi est un supplément à l’invention de moi (l’invention de moi est un ensemble de textes de/ou initiés par Jérémie Fabre.

Là, il s’agit de l’adaptation d’un feuilleton dont il a écrit la saison 1 avec Nathanaël Frérot, Aurianne Abécassis, Sabine Revillet, Cyril Roche, Joséphine Serre, Clémence Weill).

« C’est l’histoire d’un petit garçon dans les années 80 qui croit que Carlos le terroriste et Carlos le chanteur sont une seule et même personne. Voilà, c’est le décor du jeu. C’est une enquête dans le labyrinthe de notre enfance.
On va taper dans des cubes, il va en sortir des choses, bonnes et moins bonnes. Il y a des passages secrets, il y a des bonus, il y a un décompte du temps, il y a des pièges, il y a des moments qu’on aime mieux que d’autres ».

teaser :


Cie 7ème sol
Toi tu marcheras dans le soleil
Inspiré d’Arthur Rimbaud
Vendredi 15 décembre 2017
20h30
Théâtre
1h / Concert poétique
Tout public

Spectacle musical autour de Rimbaud, Toi, tu marcheras dans le soleil allie la force des mots à la puissance de la musique. Stéphanie Noel est passionnée par Rimbaud. Elle nous raconte sa relation au natif de Charleville-Mézières, par ses poésies, mais aussi des textes dont elle est l’auteur évoquant sa relation à Rimbaud. Par la musique de Sébastien Capazza, on suit également son parcours artistique et géographique, passant d’ambiance rock à des compositions évoquant l’Afrique, en cohérence avec les idées anti-bourgeoises libertaires et les aventures abyssiniennes de cette figure majeure de la littérature française


Skaald
De Vienne à Budapest | Voyage en trio
Vendredi 22 décembre 2017
20h30
Théâtre
1h30 / Musique de chambre
Tout public

Trois musiciens, qui se connaissent de longue date, réunis autour du répertoire écrit par les plus grands compositeurs pour trois instruments à cordes frottées : un violon, un alto et un violoncelle.


Atelier Théâtre Actuel et on peut
Françoise par Sagan
Vendredi 19 janvier 2018
20h30
Théâtre
1h10 / Théâtre
Tout public

Mise en scène avec délicatesse par Alex Lutz, Caroline Loeb s’approprie la parole de Sagan l’indomptable et évoque cette passionnée de la vie, toujours sur le fil du rasoir.
Perruque blonde à la mèche impertinente, visage émacié éclairé par un jeu d’ombres et de lumières, Caroline Loeb se coule dans la gestuelle de Sagan dans un décor épuré composé uniquement d’un bar stylé et d’un tabouret. Une « Françoise » réincarnée évoque les pensées de Sagan sur la nécessité de l’écriture, la fragilité des hommes, l’importance du désir, le dédain pour l’argent, la passion pour le jeu, et la mort en embuscade…
« Caroline Loeb, délicate comédienne, communique sa passion pour Sagan, femme atypique qui a refusé de se fossiliser dans le carcan de la célébrité, brandissant le droit à la futilité comme on relit les droits de l’homme. Et de la femme. Surtout de la femme. [...] » Jean-Louis Châles

teaser :


Cie Pirate
Oh non encore une sorcière !
Mercredi 24 janvier 2018
16 h
Théâtre
40mn / Théâtre
Conte musical
Jeune public dès 4 ans

Il était une fois… un jour… Non la nuit ! Il était une fois, la nuit donc, une sorcière, une vraie, méchante comme… une sorcière ! Et puis moche… comme une sorcière !

Un grand livre qui s’ouvre, se lève, se tourne. D’où surgissent forêt, loup,
château, sorcière ou princesse, bal et orchestre. Un conte musical ou
le récit dialogue avec la musique, la chanson et les arts-plastiques.
Une histoire de métamorphose pour une claveciniste-chanteuse, un
comédien conteur-chanteur.

teaser :


Cie Pirate
Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?
Vendredi 26 janvier 2018
20h30
Théâtre
1h20 / Récit épique
Tout public

« C’était un mec, il s’appelait Karamanlis ou quelque chose comme ça : Karawo ? Karàwasch ? Karacouvé ? Enfin bref Karatruc. En tout cas, un nom peu banal, un nom qui vous disait quelque chose qu’on n’oubliait pas facilement… »

Cela commence comme ça !
Quel texte : inclassable, drôle, fantaisiste, allumé, corrosif, génial, inventif, imprévisible et immense auteur Georges Perec !

Comment l’épopée de Karamachin, qui préférait les bras de sa douce aux expéditions militaires aurait pu échapper à notre ardent désir de faire passer au public un moment de jubilation théâtrale et littéraire ; tout en gardant la noble ambition de leur faire sentir l’absurdité des conflits et notre peu de poids face aux tragédies de ce monde ?
Jean François Le Garrec

teaser :


Cie Akté
Jérémy Fisher
De Mohamed Rouabhi
Mercredi 31 janvier 2018
16 h
Théâtre
1h / lecture spectacle
Jeune public dès 8 ans

Le petit Jérémy, dès sa naissance, n’est pas comme tous les autres enfants. Son papa et sa maman sont intrigués mais très heureux d’avoir cet enfant qui a les pieds et les mains palmés et qui, petit à petit, se transformera en poisson. Au terme de la métamorphose de Jérémy, ses parents l’accompagneront jusqu’à l’océan pour qu’il vive sa vie et devienne ce qu’il doit être ...


Nono Battesti – Cie Dessources
Double
Prix du public off d’Avignon 2016
Samedi 10 février 2018
20h30
Salle culturelle | Sartilly
55mn / Danse et musique
Tout public

Spectacle événement en Belgique, Double donne aux spectateurs, un feu d’artifice de danse métissée et de musique soul en live. Magie des images visuelles et sonores, deux hommes et deux femmes dansent et chantent sur scène en nous offrant leur supplément d’âme dans un décor végétal sonore étrangement vivant.

« C’est une vraie fête des sens de voir danser le danseur Hip Hop belgo-haitien Nono Battesti avec Juliette Colmant , Dyna B et Quentin Halloy. Dans une luminosité flamboyante, le public est témoin d’une merveilleuse symbiose entre sons et mouvements, poésie et musique. Un tel dialogue entre ces artistes est très rare et nous plonge dans de vrais voyages entre la culture européenne et haïtienne.» Kultur Press mai 2016 (Allemagne)

teaser :


Théâtre de Romette
Kraff
Vendredi 16 février 2018
20h30
Théâtre
40mn / Théâtre de marionnettes | danse
Tout public à partir de 8 ans

Cinq interprètes entrent en scène, accompagnés de rouleaux de papier Kraft. De ces grandes bandes de papier, qu’ils déroulent, plient, froissent, torsadent, nouent, surgit une effigie aux allures humaines, légèrement plus grand que les quatre acteurs qui le manipulent à vue. Le danseur et la marionnette entament alors un insolite pas de deux.

« En face à face, les partenaires rivalisent en mouvements, drôle de couple de danseurs dont on ne sait lequel est le plus « vivant » a davantage de séduction, de souplesse, d’expression. Jusqu’à ce que la créature échappe à ses manipulateurs et flotte dans les airs avant de venir se poser sur les épaules de son partenaire. Désormais sans objet à manipuler, les marionnettistes continuent à exécuter leurs gestes dans l’espace, en un rituel précis, minutieux, dessinant une chorégraphie d’une grâce infinie. » Le JDD


L’Orchestre Régional de Normandie
L’histoire de la Normandie
Mercredi 21 février 2018
20h30
Théâtre
1h / BD concert
Tout public

Une (re)découverte originale et ludique de grands moments de l’Histoire de la Normandie grâce à un concept unique en son genre de BD Concert où se mêlent les Arts et l’Histoire.
Les illustrations d’un dessinateur de BD projetées sur un écran géant se mêleront aux musiques interprétées par les musiciens vents de l’Orchestre Régional de Normandie pour raconter et illustrer ces temps forts historiques.


Cie Virevolté
Johnny, fais-moi mâle
Vendredi 16 mars 2018
20h30
Théâtre
1h15 / Théâtre musical
Tout public

Ici, on dirait que les filles n’attendraient pas forcément le prince charmant, parleraient fort et n’auraient pas d’emblée envie d’avoir des enfants, et que les garçons s’habilleraient en rose, ne seraient pas toujours des durs à cuire et pleureraient au cinéma. Ce spectacle c’est une tentative, par le biais du chant, de la musique et du théâtre, de mettre en perspective les carcans qui nous enferment et nous séparent, pour inventer plus librement une identité qui nous est propre.

« Outre le ravissement que nous procurent les passages de Mozart à Chuck Berry, d’Astor Piazzola à Monteverdi, on savoure aussi l’idée géniale du travestissement des comédiens musiciens. La rousse cantatrice Blanche-Neige du début se transforme pour sa part en Calamity Jane androgyne cousine du Ziggy de Bowie. Ce Johnny-là, troublante réflexion sur l’amour, le genre et la séduction, est certainement un des plus beaux et des plus inventifs spectacles qu’il nous ait été donné de voir. Rien de moins. » La Voix du Nord

teaser :


Centre chorégraphique national de Caen
Vivace
Création
Samedi 17 mars 2018
20h30
Théâtre
45mn / Danse
Tout public

« Vivace » est un tempo de musique, allant de 126 à 170 battements par minute, souvent traduit par : avec entrain. Vivace c’est ce qui est vigoureux, affirmé, éclatant, c’est ce qui est doté d’une forte vitalité, ce qui persiste longtemps et avec force, ce qui est difficile à détruire.

« Vivace » est un duo qui s’empare de ces notions de vitalité, de persistance, et de stratégies à trouver pour résister et s’adapter à un milieu.

« Vivace » est un travail rythmique construit à partir des verbes d’action marcher, tourner, sauter. Sur une musique à la pulsation rapide et ininterrompue, les interprètes sont dans l’obligation de développer des stratégies de réorganisation corporelle, tout en étant dans un processus dynamique


Cie Akté
Alice pour le moment
De Sylvain Levey
Mercredi 21 mars 2018
16 h
Théâtre
1h / lecture spectacle
Jeune public dès 8 ans

Pas facile d’être une jeune fille de treize ans sous les regards moqueurs des garçons, dans le gris d’une ville. Pas facile d’assumer les départs en catastrophe pour que le père attrape un nouveau boulot. Surtout quand cet exil vous agite depuis la naissance : Alice est fille de réfugiés politiques. Mais pourquoi ne pas faire fi des tracas en pêchant les petits bonheurs là où ils sont, dans une amitié fugace ou un amour naissant ?

teaser :


Spleen l’ancien & co
Le plein d’aisance
Dans le cadre du printemps des poètes
Mardi 27 mars 2018
20h30
Théâtre
1h20 / Chanson poétique
Tout public

« Le plein d’aisance ? » Tout un programme ! En chair et en notes, Christophe Bunel, compositeur multi-instrumentiste, Rivo Ralison, bassiste et Nesta, batteur, apportent punch et intensité à l’univers poétique de Spleen l’ancien. Ici, la musique a son mot à dire et, entre blues rosse et rose, les quatre loustics ont plus d’un détour dans leur sac ! Leur kaléidoscope dévoile des personnages qui traversent la vie et le temps. Dans ce drôle de pataquès, Spleen l’ancien nous invite à croiser les gens qui se lèvent trop tôt, le parfum d’une passante, un Johnny « coqueluche des midinettes » et nous alerte sur le risque éventuel d’une piqûre de rose... Sa voix susurre, donne du grave ou hausse la voix quand il incarne « the survivor », plus fort, plus fort que le doryphore ! Aucun sens interdit dans tout ça, mais une fine équipe, un team intime, lyrique et fantaisiste, un quat’tête pas forcément dans les clous qui n’a qu’une envie : passer le mur du song !

« Spleen l’Ancien, gouailleur passé maître dans l’art des acrobaties verbales… » Caen Magazine

teaser :


Restitution de la résidence du collectif Eskandar
L’anthologie onirique
Vendredi 30 mars & Samedi 07 avril 2018
20h30
Théâtre hors les murs
Tout public à partir de 10 ans
Gratuit sur réservation

Vous ne le savez peut-être pas, mais une jeune femme du nom de Charlotte Beradt, opposante de la première heure au régime hitlérien, a conçu dans les années 30 de rassembler des centaines de rêves de gens ordinaires pour mesurer combien le nouveau régime malmenait les âmes. De ces recueils est né un livre, Rêver sous le Troisième Reich, qui révèle que la dictature étendait bien sa domination jusque dans la vie onirique et - surtout - que les rêveurs parvenaient à pressentir toutes les futures exactions du petit moustachu à chemise brune...

Si Samuel Gallet s’est inspiré de ce livre stupéfiant pour créer ses Anthologies oniriques, ce n’est pas du tout pour chercher à faire le parallèle entre l’Europe de 1933 et l’Europe actuelle, ni pour débusquer dans les rêves d’aujourd’hui les traces d’un système totalitaire en cours d’installation (il ne faut pas pousser). C’est juste que le travail de Charlotte Beradt a prouvé que les rêves étaient des outils de connaissance qui permettaient de penser le présent et d’entrevoir l’avenir...

Des auteurs de théâtre partiront donc à votre rencontre pour que vous leur décriviez toutes les images qui s’agitent, la nuit venue, derrière vos paupières closes. De cette enquête au long cours finira par émerger une forme poétique, musicale et théâtrale, qui constituera, si vous avez joué le jeu, un portrait fantasmagorique - mais non moins réel - de votre belle région, ainsi qu’une prévision de ce qu’elle sera demain.


Collectif Eskandar
La bataille d’Eskandar
Vendredi 13 avril 2018
20h30
Théâtre
1h10 / Poème dramatique et musical
Tout public

Pour échapper aux huissiers, une femme rêve d’un séisme qui les ferait disparaître. Ainsi le chaos lui permettrait-il de se reconstruire, autre, avec Mickel, son fils de huit ans et demi. L’urgence est telle et le rêve est si fort que la catastrophe advient. Tout s’effondre. Dans la ville d’Eskandar, la nature reprend ses droits. Des fauves s’échappent d’un zoo et attaquent ceux qui n’ont pas pu ou voulu partir. Parmi eux Thomas Kantor, un obscur criminel en cavale.

Accompagnée de Mickel, cette femme, se rebaptisant Madame de Fombanel, s’enfuit de chez elle et s’enfonce dans la zone… Samuel Gallet continue avec Eskandar à explorer les no mans’ land et les zones en lisière de nos sociétés actuelles.

« Composée de 35 séquences, la pièce comporte peu de dialogues, nous sommes plutôt dans une forme du dire, proche par moments du chant, et toujours à la frontière entre le théâtre, la poésie et le rêve éveillé. Avec des moments lyriques, d’autres tragiques ou oniriques, des séquences construites comme des didascalies ou des listes d’animaux fabuleux, La Bataille d’Eskandar est une matière incandescente et paradoxalement jubilatoire » Laurence Cazaux, Le Matricule des Anges

teaser : 


Atelier Théâtre Actuel
La peur
De Stefan Zweig / label théâtre & Cie
Mardi 17 avril 2018
20h30
Théâtre
1h25 / Théâtre
Tout public

La peur est parfois la pire des ennemies. On la croit complice mais elle sclérose, elle impose le repli sur soi, elle empêche le recul et la lucidité.  Stefan Zweig excelle dans la description des tourments intérieurs de ses héros. Sa nouvelle, « La Peur », en est le meilleur exemple. Construit comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant. Mensonges ? Vérités ? Hallucinations ? Comment déceler le vrai du faux ? On assiste au vacillement d’un couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement final, véritable coup de théâtre. Cette pièce, à l’esthétique cinématographique, s’inspire de l’univers d’Hitchcock, notamment du remarquable film « Fenêtre sur cour ». Un spectacle palpitant.

« Un régal ! Une femme adultère cède à une maître-chanteuse, afin que son mari n’apprenne rien. À moins qu’il ne sache déjà tout… Transposée dans l’Amérique des fifties, cette adaptation de la nouvelle de Stefan Zweig prend une force incroyable, grâce surtout à l’interprétation d’Hélène Degy. »  L’Express


Cie Daruma
Ici et là
Clôture de saison
Vendredi 25 mai 2018
20h30
En extérieur
35mn/ Danse hip hop
Tout public

Gratuit sur réservation

Ici et Là constitue le premier volet d’un diptyque dédié aux émotions, plus précisément aux émotions refoulées, celles qui sont enfouies en chacun de nous, qui n’ont pas lieu d’être, que l’on empêche d’exister... A peine visibles, ces émotions façonnent, forment et déforment notre corps. Ici et Là est une entrée en matière. Il s’agit d’un voyage intérieur dans lequel le corps est à la fois porteur et transporté, traversé par de multiples émotions comme autant de courants souterrains. C’est une expérience sensible, la possibilité d’observer le cheminement, l’énergie de nos émotions, de saisir l’impalpable.

« Une fluidité très poétique entre hip hop, danse contemporaine et portés acrobatiques. Libres mais liées l’une à l’autre comme des particules élémentaires, les trois danseuses développent une écoute ultra-sensible. Entre elles se crée une alchimie émotionnelle et sensorielle absolue ! » DCH

teaser :


Monsieur X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion