rififi-François Groualle-Guénhaël Huet-blog-avranches infos-la Manche Libre-mars-2018-plainte-insulte-diffamation

«Encore du rififi entre l'ex député et le blogueur» titre l'hebdomadaire La Manche Libre en première page de son édition Avranches cette semaine (10 mars 2018), avec un développement plus complet sur le portail internet du média.
En apparté, soulignons le travail de veille sur les réseaux sociaux du journaliste local, source régulière de contenu pour les pages d'Avranches.

Ceci dit, pour revenir au titre de la publication, il fait état d'un incident qui s'est produit dimanche 4 mars 2018 dernier.

Le blogueur s'était déplacé à Genêts pour assister à une manifestation de soutien d'une bergerie promise à la démolition (lire ici).
Après les prises de parole du berger François Cerbonney et d'élus (Catherine Brunaud-Rhyn, maire de Genêts, vice-présidente du CD50 et vice-présidente de la Communauté d'Agglomération Mont-Saint-Michel Normandie (CAMSMN), de Jean-Pierre Carnet, maire de St Aubin de Terregatte et VP de CAMSMN et de Bertrand Sorre, député LREM de la circonscription), le blogueur a quitté les lieux pour réaliser un reportage photos aux abords de la bergerie et des herbus où paissent les brebis de l'éleveur.

Guenhael Huet-Catherine Brunaud-Rhyn-Andre Bazin-polemique-inhure-diffamation-bergerie-prés salés-baie-Mont Saint Michel-Genets-2018A son retour à la bergerie, il a remarqué la présence de Guénhaël Huet, ex député-maire d'Avranches et ex président de l'intercom Avranches Mont-Saint-Michel accompagné d'André Bazin, son ancien premier maire-adjoint, discutant avec Catherine Brunaud-Rhyn, sa suppléante lors des dernières élections législatives (2017) et John Kaniowsky, président de l'association des Amis du barrage, dont la défense des barrages sur la Sélune est appuyé par l'ex député.

festival-anglo normand-Equinox-Avranches-Normandie-UK-2014-visuel-affiche-Daniel Jan-François GroualleAvant d'évoquer l'incident et pour une meilleure compréhension, un petit rappel de l'état des relations entre Guénhaël Huet et le blogueur s'impose.
En une phrase, «elles ne sont pas aux beaux fixes».
Depuis bien longtemps.

Depuis que Guénhaël Huet, alors maire et conseiller général du canton a torpillé le festival ango-normand Equinox (2002, 2003 et 2004) organisé par un groupe d'amis dont faisait partie le blogueur au début des années 2000 (lire ici).
affiche à droite : édition 2004 (Daniel Jan)

Depuis que Guénhaël Huet et ses proches adjoints ont menti aux riverains de la rue de Geole (voie où réside le blogueur) sur la hauteur et le parement du mur du futur musée des manuscrits du Mont-Saint-Michel dénommé Scriptorial d'Avranches. En effet le parement en pierre et la hauteur de même niveau que le mur précédent annoncé s'est avéré un pur mensonge puisque le résultat est un mur tout en béton et bien plus haut que celui pré-existant (lire ici).

Avranches-Scriptorial-musée-manuscrits-Mont-Saint-Michel-rue de Geole-2016-béton

Les péripéties autour de la construction du Scriptorial ont été à l'origine de la création du blog «Scriptorial d'Avranches», fermé sur demande de Guénhaël Huet, et rebaptisé «avranches infos».  (lire ici).
Un mal pour un bien puisque le blog avranches infos ouvrait des perspectives bien plus larges et intéressantes que le musée, à savoir la politique, l'économie, la culture, le social, ...

C'est ainsi que le blog s'est intéressé assez rapidement à la politique de la ville d'Avranches en couvrant les conseils municipaux pour informer les administrés.
Las des compte-rendus écrits chronophages, le 30 mars 2009 le blogueur a décidé de filmer le conseil municipal d'Avranches.
Si la captation audiovisuelle est autorisée par la loi, elle a été refusée par le député-maire d'Avranches.
Un abus de pouvoir flagrant qui a fait l'objet d'un référé administratif et d'un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif de Caen.
Le blogueur a eu gain de cause (avec un coût de 2.000€ de frais d'avocat) et les conseils municipaux sont dorénavant et systématiquement filmés.
La séquence a fait l'objet à l'époque d'un certain retentissement médiatique.

cf. vidéo : France 3 / le Journal des Régions / jeudi 16 avril 2016




blog Gwenaouel houet profil cumul mandats cyclisme clientélisme populisme

En 27 février 2012, le blogueur d'avranches infos ouvrait un second blog intitulé Gwenaouel Houet, le dépouté du soud Manche» le pendant satirique, humoristique mais néanmoins véridique du site internet du député Guénhaël Huet.
Ledit blog visait à dénoncer le Houetisme, système politique local mixant clientélisme, populisme, opportunisme et cyclisme.
Le blog a été actif jusqu'au 15 décembre 2013, preuve que le blogueur ne s'acharnait pas sur l'intéressé. Même s'il y aurait eu matière ...

Si le blog Gwenaouel Houet a été réactivé le 9 juillet 2016, c'est suite à la publication le 19 juin 2016 d'un message polémique sur le compte twitter de Guénhaël Huet dixit : «Manifestation musulmane en soutien aux deux policiers lâchement assassinés à Magnanville. Sincérité ou duplicité?»
le tweet polémique (lire ici):

Guenhael Huet-tweet-polémique-juin-2016-Magnanville-policier-depute-Avranches-twitter


Le «premier» post était accompagné d'une vidéo parodique expliquant le pourquoi du tweet du député.

Jurisprudence et prudence obligent, aucun lien hypertexte vers ce post ou embedded de la vidéo en question ne sera fait afin ne pas relancer un nouveau procès ; laissant le soin aux internautes de faire les recherches.
Car la vidéo a fait l'objet d'une plainte pour diffamation de la part de Guénhaël Huet et d'Antoine Delauney, son ancien assistant parlementaire et actuel conseiller départemental du canton d'Avranches en binôme avec Catherine Brunaud-Rhyn.
Une plainte qui a débouché au tribunal correctionnel de Coutances où les deux plaignants se sont portés partie civile.
Le jugement rendu le 14 février 2018 a relaxé le blogueur.
On reviendra sur cette procédure dans les toutes prochaines semaines.

Voilà résumé, l'état des relations entre le blogueur et Guénhaël Huet au dimanche 4 mars 2018, le jour du rassemblement de soutien de la bergerie à Genêts : ce n'est pas le grand amour.

Donc au retour dans la bergerie, vers 16h30 alors qu'il discutait avec un participant, le blogueur a entendu une expression «Goering, le ministre de l'information d'Hitler» en provenance d'un groupe distant de quelques mètres dans lequel se trouvait Guénhaël Huet.
Je me suis rapproché du groupe en demandant si c'est moi qui était visé.
«Goering le ministre de l'information d'Hitler» a été prononcé ... par la voix de Guénhaël Huet, cela en présence des personnes précitées plus haut.
Je précisais à Guénhaël Huet que Goering n'avait jamais été ministre de l'information d'Hitler, sans donner le nom du responsable nazi, à savoir Joseph Goebbels.

Et puis divers propos désobligeants sinon haineux m'ont été adressés style «connard», «casse toi pauvre mec» (reprise vraisemblable d'une expression bien connue, lire ici).
Je lui faisais fait remarquer que ses propos étaient indignes d'une personnalité publique et politique.

Profitant de la présence de Catherine Brunaud-Rhyn, es qualité d'élue départementale en charge de la culture et communautaire en charge du tourisme, j'évoquais avec elle la polémique en cours sur la programmation du chanteur Bertrand Cantat au festival Papillons de nuit (lire ici).
Guénhaël Huet s'est interposé en déclarant «tu parles avec cet abruti».
Les injures ont fini par cesser après les interventions raisonnées de John Kaniowsky et mon départ.

Au retour à Avranches, une série de 7 tweets de l'après-midi étaient publiés sur le compte twitter avranches_infos.
Dont trois sur et autour de l'incident avec Guénhaël Huet.
Le dernier annonçait mon intention de porter plainte pour diffamation et injure contre l'ancien député-maire le lendemain à la brigade de Gendarmerie d'Avranches.
le tweet - dimanche 4 mars 2018

Ce qui fut fait lundi 5 mars.

On peut ne pas être amis mais un minimum de respect s'impose en société. D'autant plus pour une personnalité politique qui est doit-être un modèle de probité de par sa fonction.
Ne pas réagir aurait donné un mauvais signal, celui de donner blanc-seing à Guénhaël Huet de proférer de nouvelles insultes dans l'avenir.

Mercredi 7 mars en journée, j'apprenais que Guénhaël Huet avait publié lundi en soirée un message sur son journal facebook .
Deux points étaient mis en avant. Il annonçait d'une part qu'il faisait appel du jugement du Tribunal Correctionnel de Coutances et d'autre part qu'il portait plainte pour dénonciation calomnieuse arguant que dixit «Mr Groualle tente [...] de surexploiter une discussion vive que nous avons eue hier à Genêts, en me prêtant des propos que j'ai pas tenus ...»

ci-après le message du lundi 5 mars 2018, 21h00 sur le journal facebook de Guénhaël Huet (copie d'écran) et réactions ...

Guénhael Huet-Dominique Gilbert-Yvan Touquette-Jacques Tholon-facebook-plainte-diffamation-insulte-blogueur-François Groualle-réaction


Serais-je suffisamment stupide pour inventer une histoire pareille (en présence de témoins alliés de Guénhaël Huet), la publier sur les réseaux sociaux et déposer plainte pour injure et diffamation à la Gendarmerie???
Je ne retire rien de ce j'ai écrit, puisque c'est ce que j'ai entendu et donc la vérité.
Et si les témoins sont honnêtes intellectuellement, ils confirmeront ces dires.

Par curiosité, j'ai hâte de lire la teneur exacte de la «discussion vive» dont fait écho Guénhaël Huet sur son journal facebook.

La suite est connue et incertaine. Le Procureur de la république de Coutances va instruire ces deux plaintes, faire entendre les témoins et décider in fine de l'issue : classer la.es plainte.s sans suite ou conduire les parties au tribunal.

Pour conclure et dissiper certaines rumeurs et certains propos, je n'ai aucune haine contre Guénhaël Huet, il m'est complètement indifférent ...

A suivre.


Monsieur X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion