sécurité routière_auto_bien voir_être vu_changement d'heureAvec le passage à l'heure d'hiver le dimanche 28 octobre 2018, les usagers à faible visibilité nocturne (piétons, cyclistes) doivent redoubler de vigilance.
Chaque année, le passage à l'heure d'hiver provoque un pic d’accidentalité routière avec une augmentation de près de 50% des accidents de piétons pour la tranche horaire 17h00/19h00, la baisse de luminosité entraînant un véritable problème de visibilité.

Piétons, cyclistes, un seul mot d'ordre : être visible.
Le recul d’une heure a une conséquence importante sur la période de luminosité : la nuit tombe alors plus tôt dans la journée, au moment de la sortie des classes ou des trajets professionnels de fin de journée.
La mortalité routière des piétons atteint son maximum en automne / hiver : prés de la moitié des piétons tués chaque année le sont sur les quatre mois d'octobre à janvier.
sécurité routière_pièton_cycliste_bien voir_être vu_changement d'heureSelon l', ce surplus d'accidents serait « une conséquence du temps d'éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu'ils ont l'impression d'être vus. ».
Pour ces usagers déjà vulnérables, il est essentiel d'être visible. Il leur est donc recommandé de privilégier des vêtements clairs ou assortis de bandes réfléchissantes.En effet, l’heure d’hiver accroît la période d’obscurité aux heures de pointe, heures auxquelles les usagers de la route sont les plus nombreux et les plus fatigués.

« bien voir et être vu » :

  • Piétons, optez pour le clair
.
    Aux abords et aux centres des villes, aux heures critiques, l’éclairage des véhicules et des lampadaires ne suffit pas toujours à bien voir les piétons qui traversent. À pied, préférez des vêtements clairs, ou mieux encore, assortis de bandes rétro- réfléchissantes.
  • Automobilistes, méfiez-vous des « trous noirs ».
    Le soir, les automobilistes doivent redoubler de vigilance. Il leur faut ralentir et se méfier des « trous noirs », ces passages d’une zone éclairée à un espace plus sombre d’où un piéton peut surgir.
    Vous qui roulez, adaptez toujours votre vitesse, circulez les vitres sèches et désembuées, car les reflets masquent la présence d’un piéton et écartez-vous au moins d’un mètre des trottoirs par précaution.
  • Avranches_place Patton_octobre_2018Cyclistes, adoptez le fluorescent.
    
En ville, les cyclistes risquent aussi de ne pas être vus par les autres usagers de la route.
    Cyclistes, n’oubliez pas que le gilet de sécurité rétro-réfléchissant est obligatoire la nuit si vous circulez hors agglomération, et le jour, lorsque la visibilité est faible et qu’il est fortement conseillé de le porter aussi en ville.
    Ne roulez pas sur les trottoirs et veillez au bon fonctionnement votre éclairage de manière à être toujours vus, y compris à contresens.

source : Préfecture de la Manche - vendredi 26 octobre 2018

photo : Avranches - place Patton - samedi 27 octobre 2018 - 07h45


sites et/ou liens utiles :


Monsieur X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion