square Thomas Becket_Avranches_bougies

Des tests vont être réalisés pour « allumer » les 2 mâts situés sur la place Thomas Becket à Avranches.
Ces bougies géantes 
pourraient être visibles dans un rayon d'au moins 20 kilomètres.

La place Thomas Becket, du nom de l'évêque de Canterbury assassiné par le roi anglais Henri II qui il a fait par la suite pénitence publique à Avranches, se trouve dans le quartier de la vieille-ville à Avranches, près de la sous-Préfecture.
Promontoire face à la baie du Mont-Saint-Michel, elle était autrefois occupée par la cathédrale Saint-André, aujourd'hui disparue.

Dans le cadre de la rénovation du square, la ville d'Avranches a fait appel à l'architecte Arnaud Paquin.
Son projet vise à rappeler l'existence de l'ancien édifice religieux.
« L'esplanade engazonnée correspond à l'emplacement de l'ancienne cathédrale » déclare l'architecte dans Avranches Magazine n°17 (juillet, août, sept 2018).
Quant aux deux mats de 33 mètres de haut espacés de 11 mètres, ils représentent les deux tours de la cathédrale.
Entre les deux mats une triple arcade en fer symbolisent le portail.

Les mats ont été érigés le 20 avril 2018 (lire ici) et le square inauguré le 30 novembre dernier (lire ici).

A l'occasion de l'inauguration, Arnaud Paquin a révélé au public l'explication des deux mâts. 
Lire la vidéo suivante :

 

Ce qui n'avait pas été dit au cours de l'allocution est que les deux mats sont équipés d'origine pour être véritablement des bougies ... géantes.

Arnaud Paquin_Avranches_architecte_square Thomas Becket_mat_cierge_cathédrale_Saint-andré_2018_novembreForce est de constater que les mâts, aujourd'hui, ne sont perceptibles qu'à l'approche d'Avranches.
Avec le dispositif, les flammes seraient visible dès la nuit tombée « dans un rayon d'au moins 20 kilomètres ... » d'après l'architecte « ... enfin, en fonction des conditions météorologiques » précise-t-il. La pluie ou le brouillard réduisant naturellement la portée de la lueur.

Le combustible utilisé serait le gaz de ville. 
Si les flammes en haut des mâts devraient-être du plus bel effet et devraient attirer badauds et touristes, contribuant à la renommée de la ville, on peut s'interroger sur l'impact sur l'environnement, non sans effet sur le rechauffement climatique, et sur le coût pour le contribuable. 
En effet pour des questions techniques, les mâts devraient être allumés nuit et jour, donc 24h sur 24 et cela 7 jours sur 7 et 365 jours par an, à l'exception des jours de maintenance.
On imagine la facture de gaz, avec un prix de l'énergie rarement à la baisse ...

Des tests devraient être réalisés dans les tous prochains jours pour une mise en oeuvre début juin, à l'ouverture de la saison estivale.

Des indiscrétions proches de la mairie évoquent une nouvelle inauguration du square avec la possibilité de la présence de personnalités religieuses telles Monseigneur Laurent Le Boulc'h, l'évêque de Coutances et d'Avranches et Justin Welby, l'archevêque de Canterbury, au Royaume-Uni. 

A suivre.

 

photos © avranches infos .
Photo 1 : simulation / Photo 2 : inauguration du square Thomas Backet le 30 novembre 2018.


sites et/ou liens internet utiles :


Monsieur X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion