réunion publique devenir hôpital Granville Avranches 11 mai 2015A l'issue de la réunion publique du lundi 11 mai 2015 à Granville sur l'avenir de l'hôpital Avranches Granville, le seul moyen de sauvegarder les deux sites hospitaliers serait leurs spécialisations.
Dans les grandes lignes à Avranches le plateau technique et l'ambulatoire, à Granville l'obésité, l'addiction, la psychiatrie, le sport, les vaccins, ....
Les services d'urgence seraient maintenus sur les deux sites.

Cette réunion granvillaise fait suite à la réunion de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Basse-Normandie du 27 avril dernier sur l'avenir de l'offre de santé en Basse-Normandie.
Animée par la maire de Granville Dominique Baudry, assistée du maire d'Avranches David Nicolas et de trois médecins Dr Emmanuel Piednoir réunion publique devenir hôpital Granville Avranches 11 mai 2015 médecins(pôle médecine infectieuse), Dr Charles Yang Ting (président de la commission médicale d'Etablissement) et Frédéric Godde (pôle urgences réanimation), la réunion visait à expliquer aux 150 personnes présentes la situation en cours et à désamorcer la polémique avec le député de la circonscription Guénhaël Huet.
«Vous avez vu dans la presse on n'a pas compris la même chose alors que l'on a assisté à la même réunion» déclare l'élue granvillaise.

La réunion a été entièrement filmée. Elle peut être visonnée en fin de billet.

Le résumé de la réunion.

I réunion publique devenir hôpital Granville Avranches 11 mai 2015 public Dominique BaudryMme Baudry a présenté trois diapositives : 1 - un rappel historique de l'hôpital, 2 - l'état des lieux du site de Granville et 3 - la diagnostic de la situation sanitaire en Basse-Normandie.
Les médecins expliquent la stratégie de l'ARS sur ce dossier. L'ARS n'envisage ni la construction d'un nouveau hôpital (à Sartilly, NDLR), ni le statu quo en raison de contraintes budgétaires.
3 axes de réflexion sont proposés : 1 - le regroupement des activités aiguës sur un seul site adossé à un plateau médico-technique, 2 - la spécialisation des sites et 3 - des services d'urgence sur chaque site.
Les médecins présents se disent favorables sur le positionnement de l'ARS avec un site unique plateau technique et ambulatoire, prévenant : «si on reste comme cela, on va dans le mur
Au risque qu'à terme il n'ait plus de bloc opératoire dans le sud Manche et que l'hôpital référent soit transféré à Saint-Lô comme le prévoirait un scénario de l'ARS (cf. document 2 avril 2015 disponible en fin de billet).
«Avec moins d'argent, il faut faire plus, tout en maintenant la qualité de soins pour les usagers» ne convaint pas une partie du public.

réunion publique devenir hôpital Granville Avranches 11 mai 2015 questionDe nombreuses questions sans réponses concernent le nombre de suppression de postes liés à ce scénario, le devenir de l'école d'infirmières, ...
Le timing pour les réflexions laisse aussi dubitatif.
Un groupe de travail composé de professionnels de la santé, d'élus, ... doit se former pour produire des conclusions sur ce scénario d'ici fin juin à l'ARS et au Ministère de la santé.
Il n'y a donc pas de temps à perdre pour maintenir un service public de santé de proximité dans le sud Manche ....

A suivre ...

réunion publique devenir hôpital Granville Avranches 11 mai 2015 public

 


vidéo de la réunion publique du 11 mai 2015 à Granville


présentation sur l’offre de soins hospitalière en Basse-Normandie par l'ARS - 02/04/2015

 


sites et/ou liens internet utiles :


 

François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram