Trans Musicales_festival_Rennes_2018_affiche

La 40ème édition des Rencontres Trans Musicales s'est terminée dimanche 9 décembre 2018, après 5 jours de festivités musicales.
Focus sur troisième journée du festival, vendredi 7 décembre 2018.

Sur l'agenda des festivals, il y a des rendez-vous incontournables, à l'exemple de Jazz sous les Pommlers à Coutances (50) au printemps, Glastonbury au Royaume-Uni fin juin, Chauffer dans la Noirceur à Montmartin-sur-mer mi-juillet, la Route du Rock à Saint-Malo mi-août et bien sur Les Rencontres Trans Musicales à Rennes début décembre.

Les 40èmes Rencontres Trans Musicales se sont déroulées du mercredi 5 au dimanche 9 décembre ; un anniversaire dans la continuité des éditions précédentes avec un line-up musicale faisant la part belle aux découvertes françaises et étrangères et des conférences et rencontres à destination des professionnels et du grand public.

Accrédité média, le blog a couvert la troisième journée du festival : vendredi 7 décembre 2018.

Trans Musicales_festival_Rennes_Les Champs Libres_conférence_2018

En début d'après-midi, après une petite visite dans le village professionnel et média au rez-de-chausée du Liberté, petite marche d'une centaine de mètres vers Les Champs Libres, centre culturel, pour suivre la conférence intitulée  « Une histoire des programmations transMusicales », animée par Thomas Lagarrigue.
Deux heures durant, sont évoqués la genèse du festival en 1979, organisé par l'association Terrapin (tiré du nom d'un titre interprété par Syd Barrett, ex membre des Pink Floyd) et l'évolution des programmations des 40 éditions.
Une manifestation, dès l'origine, qui ne se voulait pas exclusivement rock mais ouverte à tous les styles musicaux (= Trans Musicales).
Trans Musicales_festival_Rennes_Les Champs Libres_conférence_2018_Jean-Louis BrossardJPGJusqu'en 1995 la programmation musicale est assurée par Hervé Bordier et Jean-Louis Bossard. Après, ce dernier reste seul aux manettes de la composition du line-up.
« Jean-Louis Bossard agit par coup de coeur » précise Thomas Lagarrigue, toujours en quête de découvertes. 
Il est aidé par un réseau de contacts à travers le monde qui lui font remonter les artistes à suivre sans oublier ses nombreux déplacements dans les festivals en France et à l'étanger (The Great Escape à Brighton, ...).
L'exposé est appuyé par une démonstration de Trans Music Map, une web-app d'exploration des programmations des Trans où il est possible de visionner par année les groupes programmés et relever les styles musicaux prépondérants (pop-rock, électro, world). Instructif et passionnant.

Trans Musicales_festival_Rennes_Le Liberté_Etage_2018_REXREGISA la sortie de la conférence, retour au Liberté, à « L'Etage », pour assister à 3 des 5 concerts gratuits de l'après-midi : REXREGIS (pop-rock) (photo à droite), PRAA (électro pop), et BIGGER (pop-rock). 

Trans Musicales_festival_Rennes_Parc Expo_2018_THE NAGASH ENSEMBLELe soir, les Trans se poursuivent en dehors de Rennes, au Parc Expo à Bruz et ses 4 halls dédiées à la musique (hall 3, 4 « GreenRoom », 8 et 9) ; les stands restauration, l'exposition de photos d'artistes programmés sur les 40 éditions, ... occupant le hall 5.
Le Parc Expo accueillait 22 groupes ce vendredi en provenance de tous les continents.
Parmi les artistes remarqués, on notera, la formation de chant traditionnel arménien THE NAGASH ENSEMBLE (Arménie) (photo à droite), l'afrobass renversante de Trans Musicales_festival_Rennes_Parc Expo_2018_UNDERGROUND SYSTEMMUTHONI DRUMMER QUEEN (Kenya /Suisse), le funk-punk d'UNDERGROUND SYSTEM (USA) (photo à droite).
Pour la partie électro, rendez-vous était donné Halls 4 « GreenRoom » et 9. Dans le premier, deux DJ sets ont été particulièrement remarqués, celui techno, ambient et drum&bass joués par la berlinoise GIGSTA et l'autre électro orientale interprétée par la marocaine GLITTER. Pour le plus grand plaisir des raveurs.

Trans Musicales_festival_Rennes_Parc Expo_2018_DOMBRANCED'une capacité plus importante, le Hall 9 accueillait d'autres DJs et artistes électro. A l'exemple du bordelais DOMBRANCE et ses morceaux originaux inspirés d'hommes politiques français (J.P. Raffarin, F. Fillon, ...) couplés de vidéos projetées sur écran géant (photo à droite) et le duo rennais ATOEM qui a fait forte impression.
A 05h30, les franco-britanniques MADMADMAD dans un registre electro punk clôturait la nuit dans hall 8 bondé, le dernier encore ouvert.

Au final, la 40ème édition aura accueilli sur les 5 jours 89 groupes et compagnies de danse, 118 concerts dont 56 au Parc Expo.
Les Trans ont compté 58.000 participants dont 32.000 spectateurs au Parc Expo, affluence légèrement en deça par rapport à l'année passée (62.000 participants). 
Etaient aussi présents aussi 1.511 
professionnels et 403 journalistes dont 33 journalistes internationaux.

 

Ci-après les tweets et trois vidéos des concerts du vendredi 7 décembre 2018.

 

Grand merci à Delphine de l'équipe média pour le jeu-concours et l'accréditation et à Franck pour son hospitialité.


la journée du vendredi 7 décembre 2018  via twitter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

extra :

 

 

 

 

 

 

 


vidéos - concerts du vendredi au Parc Expo

Komodo


Muthoni Drummer Queen

 

PressYes

 


infos festival : web • twitter • facebook • instagram • youtube • ...


M. X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion