pétition ligne Bertrand Cantat change

La programmation du chanteur Bertrand Cantat au festival Papillons de nuit vendredi 18 mai 2018 est l'objet d'une pétition contre sa venue dans le sud Manche.
Les organisateurs de la manifestation réagissent en confirmant la présence du chanteur-musicien pour des raisons musicales et artistiques.


La 18ème édition du festival Papillons de nuit se déroulera du vendredi 18 au dimanche 20 mai 2018 à Saint-Laurent-de-Cuves, dans le sud Manche.

Depuis le 5 décembre, les organisateurs distillent la programmation des trois jours.
Trois salves de noms d'artistes ont été dévoilées. La dernière en date, celle du mardi 13 février 2018, fait polémique.
Elle est fait suite à la programmation du chanteur-musicien Bertrand Cantat (Noir Désir et Détroit) qui a été condamné et emprisonné après le meurtre en 2003 de sa compagne Marie Trintignan. Il a été libéré 4 ans plus tard. 

Valerie-Dontenwille-Bertrand-Cantat-festival-Papillons de nuit-pétition-2018-annulation

5 jours plus tard, une militante féministe Valérie Dontenwille (photo à droite) lance une pétition en ligne sur le site internet www.change.org.
Intitulé «Non à Bertrand Cantat au festival Papillons de nuit», la pétition interpelle Franck Esnouf, maire de la commune de Saint-Laurent-de-Cuves et R.O.C. en Baie, l'association organisatrice du festival Papillons de nuit, réclamant la déprogrammation de Bertrand Cantat.

Extraits de la pétition. «M.Franck ESNOUF, et R.O.C. en Baie, votre invitation a des conséquences. En invitant Bertrand Cantat, vous cautionnez les violences conjugales et les violences faites aux femmes. Des enfants, des adolescents, des hommes et des femmes vont participer à votre festival : plus de 70 000 personnes seront présents. Des jeunes qui grandiront avec l’idée que, des hommes qui partiront de votre festival avec l'idée que, des femmes qui écouteront de la musique avec l'idée que : Qu'un homme peut tuer des femmes et jouer tranquillement de la musique pour des milliers de spectateurs. Qu'un homme peut tuer des femmes, faire quelques mois de prisons puis être applaudis, acclamés et admirés.

Les violences faites aux femmes ne pourront être éradiquées de notre société tant que les festivals comme le votre mais aussi les festivals de cinéma, les émissions télé, ou toutes autres grandes manifestations récompenseront et inviteront des meurtriers, des violeurs ou des criminels à être acclamés et présentés au public comme des idoles.

M.Franck ESNOUF, et R.O.C. en Baie,
Nous vous demandons de prendre conscience des conséquences de votre invitation.»

La pétition recueille à la date de 27 février 2018 presque 55.000 signatures électroniques. 

Bertrand Cantat tournée 2018 album Amor Fati

Etonnament, la pétition anti-Cantat semble ne concerner que le festival Papillons de nuit alors que l'intéressé est en tournée promo à l'occasion de la sortie de son dernier album «Amor Fati».
Plus de 30 dates sont déjà alignées sur la tournée. La cohérence voudrait qu'une pétition soit lancée sur chaque salle de spectacle ou festival (Ruoms "Ardèche aluna Festival" ou Marmande "Garorock")où Bertrand Cantat va se produire.
Contactée via messenger, la messagerie instantanée de facebook, Valérie Dontenwille répond que le choix du festival normand a été dicté par la présentation faite de Bertrand Cantat sur le site internet du festival : «cette présentation met énormément en avant l'homme avant la musique. [...] Bertrand est présenté comme un héros altruiste, un poète en souffrance. C'est insupportable et méprisant pour toutes les victimes de violences conjugales [...]».
L'activiste féministe précise qu'à ce jour, elle n'envisage pas de lancer d'autres pétitions.  
L'échange de la conversation via messenger, lire ici.

Le 23 février 2018, l'association organisatrice et le maire de Saint-Laurent-de-Cuves réagissaient à la polémique via deux communiqués de presse. 
«Le festival Papillons de nuit maintient la programmation du concert de Bertrand Cantat» réaffirme l'association R.O.C. en Baie, en réponse aux rumeurs d'annulation consécutives à la pétition en ligne.
Et explique.
«Dans son rôle d’acteur culturel, l’association est aussi attachée à la liberté de création et d’expression : nous considérons que notre seul critère de choix doit être celui de l’artistique, qui détermine tout le projet associatif que nous défendons. 
Dans le cas spécifique de Bertrand Cantat, nous programmons l’artiste qui a écrit une page de l’histoire du rock français avec Noir Désir puis Detroit. Nous programmons un artiste libéré de toute obligation judiciaire, comme d’autres artistes le sont également.»
Elle conclut : 
La force d’un festival tel que Papillons de Nuit est de proposer une affiche riche et variée : chaque festivalier·e se voit proposer 38 concerts pendant trois jours sur 4 scènes et peut donc composer le programme de son choix. 
«L’association R.O.C. en Baie, organisatrice du Festival Papillons de Nuit, défend ses valeurs d’indépendance artistique et de vie démocratique, au coeur de son projet associatif. A travers cette prise de position, nous faisons valoir le droit de chacun de nos 38 artistes programmés à monter sur scène et le droit de notre public à se forger sa propre opinion sur leurs qualités humaines et artistiques.» 

Le Maire Franck Esnouf répond  «[...] j’ai toujours laissé une entière liberté à l’association organisatrice du festival dans ses choix de programmation culturelle. Je ne suis jamais intervenu. J’ai confiance en l’esprit de responsabilité des organisateurs, avec lesquels je travaille en intelligence et en complicité depuis plusieurs années, et je m'en tiens à mon rôle de représentant de l'Etat pour Saint-Laurent-de-Cuves.  


Le texte de la pétition et les deux communiqués de presse sont consultables ci-dessous : 

texte de la pétition lancée le 18 février 2018 sur le site www.change.org par Valérie Dontenwille et adressée à Franck Enouf, de Saint-Laurent-de-Cuves et à R.O.C. en Baie, association organisatrice du festival Papillons de nuit 

M.Franck ESNOUF, et R.O.C. en Baie

Le Vendredi 18 Mai 2018, vous invitez Bertrand Cantat à venir jouer lors de votre Festival Papillons de nuit. Votre invitation a des conséquences. En mettant en lumière Bertrand Cantat, vous banalisez les violences faites aux femmes et vous les cautionnez.  

Faut-il vous rappeler que Bertrand CANTAT a tué en 2003 sa compagne, Marie Trintignant, à Vilnius en Lituanie?

Faut-il vous rappeler qu'en 2010, Kristina Rady, son ex-épouse et sa compagne de l'époque, s'est suicidée par pendaison à son domicile (était présent Bertrand Cantat)? Lettres, témoignages et enregistrement* s'accumulent depuis 8 ans, prouvant les violences infligée par le chanteur.

Faut-il vous apprendre qu'aujourd'hui, une femme vient de déposer une main courante contre lui "pour se protéger"?

Faut-il vous rappeler comment vous présentez Bertrand Cantat pour communiquer sur votre festival? Comme un homme "qui n’a rien perdu de son spleen, de sa rage et de son esprit critique" ; comme quelqu'un "de sombre et poétique, parfois mélancolique et énervé"?

M.Franck ESNOUF, et R.O.C. en Baie,

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint (chiffre qui n'inclut pas les nombreux suicides de femmes victimes de violences conjugales). Il est insupportable de présenter un meurtrier comme un homme en souffrance, qui a "le spleen". Il est insupportable de présenter un meurtrier sous l'image romantique du poète.

Tuer une femme n'est pas romantique. Pousser une femme au suicide n'est pas romantique. Harceler une femme n'est pas romantique.

M.Franck ESNOUF, et R.O.C. en Baie, votre invitation a des conséquences. En invitant Bertrand Cantat, vous cautionnez les violences conjugales et les violences faites aux femmes. Des enfants, des adolescents, des hommes et des femmes vont participer à votre festival : plus de 70 000 personnes seront présents. Des jeunes qui grandiront avec l’idée que, des hommes qui partiront de votre festival avec l'idée que, des femmes qui écouteront de la musique avec l'idée que : Qu'un homme peut tuer des femmes et jouer tranquillement de la musique pour des milliers de spectateurs. Qu'un homme peut tuer des femmes, faire quelques mois de prisons puis être applaudis, acclamés et admirés.

Les violences faites aux femmes ne pourront être éradiquées de notre société tant que les festivals comme le votre mais aussi les festivals de cinéma, les émissions télé, ou toutes autres grandes manifestations récompenseront et inviteront des meurtriers, des violeurs ou des criminels à être acclamés et présentés au public comme des idoles.

M.Franck ESNOUF, et R.O.C. en Baie,

Nous vous demandons de prendre conscience des conséquences de votre invitation.

*plus d'infos ici:

- https://www.youtube.com/watch?v=bmUzl1e_cW4

http://www.elle.fr/Societe/News/Kristina-Rady-que-s-est-il-vraiment-passe-avec-Bertrand-Cantat-3582758

 

communiqué de presse du festival Papillons de nuit • 23 février 2018

LE FESTIVAL PAPILLONS DE NUIT MAINTIENT LA PROGRAMMATION DU CONCERT DE BERTRAND CANTAT

Organisé les 18.19.20 mai prochain à Saint-Laurent-de-Cuves dans la Manche, le festival Papillons de Nuit a annoncé le 13 février dernier neuf nouveaux artistes pour sa 18ème édition. Parmi ceux-ci, la présentation du concert « Bertrand Cantat x Amor Fati » suscite ces derniers jours des spéculations quant à son annulation. 

L’association R.O.C. en Baie, organisatrice de l’événement, répond aujourd’hui à toutes les interrogations présentées ces derniers jours, notamment par voie de presse, et confirme clairement le maintien de tous les concerts annoncés pour la prochaine édition.

Nous entendons tous les points de vue émis ces derniers jours, via une pétition visant le festival et les divers messages qui ont pu nous parvenir. Un débat a d’ailleurs eu lieu en interne, lorsque le comité de programmation a considéré l’ajout de Bertrand Cantat à l’affiche de Papillons de Nuit 2018, car en tant qu’acteur de la vie publique de notre territoire nous sommes particulièrement attachés à la lutte contre les violences faites aux femmes et à toutes les problématiques pouvant toucher nos festivalier·e·s. 

Dans son rôle d’acteur culturel, l’association est aussi attachée à la liberté de création et d’expression : nous considérons que notre seul critère de choix doit être celui de l’artistique, qui détermine tout le projet associatif que nous défendons. 

Dans le cas spécifique de Bertrand Cantat, nous programmons l’artiste qui a écrit une page de l’histoire du rock français avec Noir Désir puis Detroit. Nous programmons un artiste libéré de toute obligation judiciaire, comme d’autres artistes le sont également.

L’association R.O.C. en Baie entend promouvoir les valeurs démocratiques qui nous rassemblent tou·te·s, et reconnaît à tout·e citoyen·ne le droit à une vie professionnelle après le temps de la Justice. Il est impensable de se substituer à l’institution judiciaire alors que nous sommes simplement des acteurs culturels de notre territoire, et en tant que tels nous nous refusons à censurer un artiste dont les qualités musicales et artistiques nous ont convaincu de le programmer.

La force d’un festival tel que Papillons de Nuit est de proposer une affiche riche et variée : chaque festivalier·e se voit proposer 38 concerts pendant trois jours sur 4 scènes et peut donc composer le programme de son choix. 

L’association R.O.C. en Baie, organisatrice du Festival Papillons de Nuit, défend ses valeurs d’indépendance artistique et de vie démocratique, au coeur de son projet associatif. A travers cette prise de position, nous faisons valoir le droit de chacun de nos 38 artistes programmés à monter sur scène et le droit de notre public à se forger sa propre opinion sur leurs qualités humaines et artistiques. 

communiqué de presse de Franck ESNOUF, maire de Saint Laurent de Cuves • 23 février 2018

 «je fais confiance à l’esprit de responsabilité de l’équipe du Festival Papillons de nuit»

Le Festival Papillons de nuit, qui se déroule chaque année à la fin du printemps, ce sont :
1.350 bénévoles qui travaillent toute l’année à la préparation du Festival
Plus de 70.000 visiteurs chaque année 
3 jours durant lesquels se succèdent 38 artistes
Un impact économique et culturel important pour notre territoire et même au-delà.

Je constate depuis quelques jours un fort émoi et des inquiétudes de la part de nombreux habitants et acteurs de la Manche. En effet, j’ai pu voir qu’une pétition a été lancée contre la participation du chanteur Bertrand Cantat à notre Festival. Elle
semble recueillir d’ores et déjà beaucoup de signatures. 

Je tiens à souligner que j’ai toujours laissé une entière liberté à l’association organisatrice du festival dans ses choix de programmation culturelle. Je ne suis jamais intervenu. J’ai confiance en l’esprit de responsabilité des organisateurs, avec lesquels je travaille en intelligence et en complicité depuis plusieurs années, et je m'en tiens à mon rôle de représentant de l'Etat pour Saint-Laurent-de-Cuves. 


M. X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion