campagne_stop_glysophate_Avranches_pissage_prélèvement_urine_volontaires_Faisons la Manche sans OGM_février_2019

L'association "Faisons la Manche sans OGM" a organisé samedi 2 février 2019 un « pissage » auprès de volontaires afin de détecter d'éventuelles traces de glyphosate dans les urines.
Aux résultats de l'analyse, une plainte contre l'entreprise de biotechnologie Monsanto et différentes personnalités politiques pourrait être déposée.

Depuis quelques mois, une campagne anti glyphosate a lieu un peu partout en France par des associations défendant à une agriculture sans pesticide. 
Il s'agit de réaliser un prélèvement d'urine afin de détecter la présence ou non de glysophate, herbicide développée par l'entreprise américaine Monsonto* sous la marque Round-up.
campagne_stop_glysophate
Chaque opération fait l'objet d'un cahier des charges supervisé par un huissier de justice, présent sur place.
Ce la pour éviter toute vice de procédure dans l'action judiciaire à venir.
Car l'objectif est d'attaquer Monsanto et l'Etat français, les parlementaires européens et français pour mise en danger de la vie d'autrui, tromperie aggravée et atteinte à l'environnement, après la remise sur le marché du glyphosate en fin 2017 - début 2018 alors qu'il était interdit.
Ces plaintes individuelles et identiques sont déposées au même tribunal, celui de Paris afin de réduire les frais d'avocat.

Chaque volontaire au pissage doit s'aquitter d'environ 135€ correspondant au coût d'analyse réalisé dans un laboratoire indépendant allemand (85€) et aux frais de justice (50€).

A Avranches, un prélèvement d'urine a été réalisé samedi 2 février 2019 à l'initiative de l'association "Faisons la Manche sans OGM".
« 22 personnes à jeun ont répondu à l'appel » déclare Jacques Daurios, trésorier de l'association et organisateur de l'évènement qui s'est déroulé dans la salle Lenoël, près de la place du Marché.
campagne_glysophate_Avranches_pissage_prélèvement_urine_Jacques Daurios_Claude Laurent_2019_huissier_Faisons la Manche sans OGMPrésent aussi l'huissier de justice avranchinais Claude Laurent, chargé de contrôle le bon déroulement des opérations : de la vérification des locaux et du matériel, aux prélèvements jusqu'au dépôt du colis contenant les prélèvements au bureau de Poste (photo à droite).

Les 22 volontaires devront attendre quelques semaines avant de connaître le résultat des analyses et d'envisager l'action judiciaire.

* Monsanto, en septembre 2016, a été racheté par la multinationale allemande Bayer ; la marque commerciale Monsanto devant disparaître rapidement.


sites et/ou liens internet utiles :


Monsieur X aka François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Google+ • Tumblr • Instagram • youtube • dailymotion