le futur complexe culturel d'Avranches : donnez votre avis!

théâtre centre culturel école musique Avranches 2016

Le futur complexe culturel d'Avranches n'a pas fini de couler de l'encre.
Ce projet conduit par la Communauté de Communes Avranches Mont-Saint-Michel (ci-après CCAMSM) comprendrait une salle événementielle et de spectacle (d'une capacité de 350 à 1200 personnes), une médiathèque, une école de musique, une salle d’arts plastiques, des salles de réunions mutualisées et quelques bureaux pour les services communautaires.
Les installations seront adossées à l'actuel théâtre, sis boulevard Jozeau-Marigné, suite au conseil communautaire du 6 juin 2015 (cf. compte-rendu + vidéos).
En début d'année (le 11 janvier 2016) un appel à maître d'oeuvre a été lancé par la CCAMSM pour une remise des candidatures le 7 mars dernier (cf. compte-rendu + vidéos).
4 candidatures étaient admis à concourir. Le lauréat devrait être prochainement connu.

Le budget de l'opération avoisinerait les 12 millions d'euros pour Guénhaël Huet, président de l'Etablissement Public de Coopération Intercommunale (ci-après EPCI) et député de la circonscription (cf. cérémonie des voeux 2016 à Sartilly).
Un montant en investissement (quid du fonctionnement?) qui inquiète certains élus d'autres EPCI du sud Manche (Saint-Hilaire, le Mortainais, Saint-James, ...).
En effet, au 1er janvier 2017 ces EPCI intégreront la grande intercommunalité du sud du département et trouveront dans la corbeille de mariage ce beau et merveilleux projet que tous les contribuables du territoire devront financer ... 

Caroline Trutin Pierre Chesnel association Citoyens du pays du Mont-Saint-Michel complexe culturel Avranches théâtre sondage

Une association avranchinaise s'interroge aussi sur la pertinence et le financement du projet.
Il s'agit de Citoyens du pays du Mont-Saint-Michel. Sa présidente Caroline Trutin (photo à droite avec Pierre Chesnel, autre membre) définit les deux missions principales de la structure «faire vivre la démocratie participative en encourageant les citoyens à prendre part aux décisions locales et créée des liens entre les habitants, entre chacun d'entre-nous et nos élus, entre les associations de nos communes».
Depuis un an et demi, l'asosciation a organisé des réunions publiques autour des élections départementales et régionales, dans le sud Manche (Avranches, Saint-James, Mortain) «dans un but pédagogique, tout en mettant en avant des principes comme le non cumul de mandats ou le respect des promesses électorales» précise-t-elle.
L'association encourage également les citoyens à user de leur droit de vote et à se montrer présent auprès de leurs élus sur toute la durée d'un mandat.

L'association se pose également en intermédiaire entre les citoyens et leurs élus : elle mène, en ce moment, des enquêtes auprès des habitants de la ville d'Avranches et recueille les avis sur le cadre de vie de leur quartier, de leur commune et plus largement du Sud-Manche dans le but de faire remonter les attentes. 
Elle s'est aussi investie dans le collectif "Stop-Tafta Sud50" et apporte son soutien au collectif "Monnaie locale du Sud Manche".

Très récemment, et conformément à ses objectifs, l'association a souhaité informer et alerter les citoyens sur le projet de pôle culturel qui se dessine sur la commune d'Avranches.
Dans ce but, elle a lancé un sondage, accessible en cliquant sur ce lien
L'association, consciente du besoin, s'interroge néanmoins sur de nombreux points du projet dont elle fait part sur son site internet.
Quelques propositions sont faites : réduire la jauge de la salle de spectacle, conserver la médiathèque en centre-ville, ...
Caroline Trutin rappelle que sa démarche se veut constructive.
Elle vise également à ouvrir le débat quant à sa pertinence, compte tenu notamment de l'élargissement de la communauté de communes au 1er janvier 2017.
Le sondage est un succès selon la présidente. Plusieurs centaines de réponses ont déjà été apportées et de nombreux commentaires déposés sur le site internet. 
Et un rendez-vous enfin calé avec Marie-France Bouillet, vice-présidente de la CCAMSM en charge du dossier, jeudi 24 mars prochain.

A suivre.


sites et ou liens internet utiles :


François Groualle - avranches infos
Twitter • Facebook (page) • Facebook (journal) • Google+ • Tumblr • Instagram 

Posté par avranches infos à - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur le futur complexe culturel d'Avranches : donnez votre avis!

  • Bonsoir
    La messe est dite, sauf vote ultime contraire des elus lors de la présentation des résultats de l'appel à projet par la commission nommée au dernier conseil communautaire à main levée.
    Le but est de faire démarrer les engagements avant le regroupement effectif du 1er janvier 2017.
    Une annulation à ce moment reviendrait à payer des indemnités importantes pour la nouvelle EPCI.
    Beaucoup des élus se posent des questions en dehors des réunions, mais n'ont pas les "cerises" assez grosses pour s'opposer à leur président de peur des représailles en séance, et en dehors (enveloppe parlementaire, projets, etc.).

    Les associations n'ont aucun poids si ce n'est de militer pour des sanctions électorales. On a vu sur Avranches que cela pouvait marcher.
    Le projet ne faisant pas partie des promesses du président, lui même élus par les représentants des collectivités contre l'avis des Avranchinais, il faudra militer hors des frontières d'Avranches...
    Bon courage
    JCE

    Posté par Socrate, 20 mars 2016 à 20:30 | | Répondre
  • J'ai déjà dit en son temps tout le mal que je pensais de ce projet mégalo. Si l'école de musique a évidemment besoin de locaux adaptés qui peuvent être trouvés par une réorganisation du site du Centre culturel, en revanche la médiathèque doit rester en centre ville. Si on l'enlève du quartier St Gervais, c'est celui-ci qui meurt.
    Quant à la salle de concert, ses dimensions, son emplacement, son accès, son coüt sont totalement aberrants.
    Il serait quand même bon que les avranchinais qui seraient les premiers concernés par l'impact d'un tel chantier donnent leur avis. Que la ville d'Avranches prenne au mot le président de la CC, lui qui aime bien organiser un référendum local, quand ça l'arrange. Exigeons donc un référendum sur Avranches !
    Daniel Levalet
    PS Il serait bien que les commentaires sur ce site ne soient pas anonymes. Que chacun prenne ses responsabilités.

    Posté par levalet, 21 mars 2016 à 10:06 | | Répondre
Nouveau commentaire